Pirogue

Pirogue.
Nom féminin.

Embarcation non-pontée, d’une longueur maximum de l’ordre de sept mètres, servant la plupart du temps à la pêche ou à la navigation à l’intérieur du lagon.

Pirogue_4

Les pirogues rodriguaises ont un gréement particulier (absence de foc et talon de vergue de l’unique voile fixée sur l’étrave) mais aussi une coque particulière, avec ce qu’on appelle, je crois, un arrière norvégien (absence de tableau arrière) :

Pirogue_rodiguaise_3

« Par ailleurs, toujours pour recueillir des fonds au bénéfice de Christa, une journée de régates se tiendra à Mahébourg le 26 avril prochain, à l’initiative des organisateurs des régates de Mahébourg. ‘Pour ce qui est de cette activité, nous demandons aux firmes privées de sponsoriser une pirogue chacune’, ajoute M. Royapen. » (Une promenade en mer pour sauver Christa Raboude, Le Mauricien du 1er avril 2009.)

Des personnes dans une pirogue, les bras levés, appelant à l’aide. Et puis, l’espace d’une vague, plus rien. Sauf une planche, à quelque 150 à 200 mètres de la plage, dansant sur une mer démontée. C’est ce qu’affirment avoir vu trois habitants de Palma, Quatre-Bornes, qui se trouvaient, tôt dimanche, sur la plage de Flic-en-Flac.”
(L’Express, 15 mai 2007.)

Il faut se rendre en pirogue sur place, car l’épave se trouve sur un banc de sable. ”
(Week-End, 22 avril 2007.)

En français standard une pirogue répond plutôt à cette définition-là : « A. − Embarcation primitive légère, longue et étroite, souvent faite d’un seul tronc d’arbre creusé, mue à la voile ou à la pagaie. » (TLFi.) Ce qu’on appelle pirogue à Maurice recevrait probablement un autre nom en France. Par ailleurs, il ne me semble pas qu’à la Réunion on emploie le mot « pirogue » pour parler des barques de pêche.

Pirogue_27

Quelques photos supplémentaires de pirogues se trouvent sur cette page : https://mauricianismes.wordpress.com/autres-clins-doeil/barcasses/

 
_______

Régates à la Pointe des Régates (1)
Régates à la Pointe des Régates (2)
Aviron-gouvernail

21 réponses à “Pirogue

  1. The same term is used in Cajun country in both French and English, and elsewhere in the country when describing the sort of shallow-draft boats used for swamp fishing. I believe, however, that our pirogues are more often rowed than sailed.

  2. marie-lucie

    Pour moi, ces bateaux ne sont pas des pirogues, qui sont faites d’un seul morceau. On en trouve par exemple en Amazonie, mais pas en Europe.

    Le TLFI dit que le mot est d’origine caraïbe en passant par le portugais.

  3. John, it’s quite amazing that Cajuns too use the word pirogue to describe a boat that, technically, isn’t one. Well, not really one if we look at what is written in Le Petit Robert: « Longue barque étroite et plate, mue à la pagaie ou à la voile, utilisée notamment en Afrique, en Océanie. Pirogue en écorce, pirogue à balancier. » La wikipédia says that « la pirogue traditionnelle est monoxyle (sculptée dans un unique morceau de bois) », which obviously isn’t the case here.

  4. John and Marie-Lucie, here’s a pirogue that may not correspond perfectly to the common acceptation in French:

    https://www.boatdesigns.com/products.asp?dept=181
    The PIROGUE is a Cajun canoe, a type of boat popular in the marshes and bayous of the South.

    But it does seem to look like the pirogue that can be seen on this old drawing made by Jean-Baptiste Labat, a French Dominican in the West Indies during the early 18th century:
    http://www.lunacommons.org/luna/servlet/detail/JCB~1~1~3458~5630009:-top–Canot-a-la-Voile–bottom–Pir

  5. A. J. P. Crown

    No connection with pirogis, then.

  6. marie-lucie

    Je ne peux pas voir la « pirogue » louisianaise, mais celle de Labat a bien l’air d’une pirogue, différente du « canot à la voile » de style européen. Elle vient bien de la région d’où est censé venir le mot lui-même.

  7. Marie-Lucie : Je ne peux pas voir la “pirogue” louisianaise
    J’ai mis la photo en question sur la page vers laquelle je renvoyais à la fin du billet.

    différente du “canot à la voile” de style européen
    Je ne sais pas à quoi ce dernier ressemble au juste — cela m’intéresserait de savoir —, mais ce que nous nommons « canot » est une pirogue demi-pontée, comme celle que l’on peut voir en bas de la page mentionnée ci-dessus. En lien direct, le canot c’est par là :

    (Il manque le mât, la vergue, etc. (tout le gréement en fait), mais vous avez au moins la coque, et ce qui fait du canot un canot : ce morceau de pont couvrant l’avant du bateau et ses flancs.)
     
     
    A. J. P., usually we don’t eat our pirogues. But we can gale them.

  8. A. J. P. Crown

    Gale? Er du helt gal, eller?

  9. A. J. P. Crown

    Sig, don’t you want to be like Pierluigi Nervi and build your own ferrocement boat?

    __________________

    That’s fixed, with the help of some rendering compound.
    Signed: Siganus

    For the ferrocement boat, I’ll see if I can make one to go in the bathtub, to start with.

  10. marie-lucie

    le « canot à voile »: je ne m’y connais pas tellement en bateaux, mais je veux dire que le dessin montre un petit bateau à voile qui n’est évidemment pas de style indigène.

    Pour moi, le canot est un petit bateau sans pont ni voile, par exemple celui qu’on emploie pour aller d’un bateau ancré jusqu’à la plage ou au port où le bateau plus gros ne peut arriver (en anglais « dinghy »).

    Au temps de la traite des fourrures au Canada, où le transport se faisait surtout par les rivières et les lacs, il y avait deux sortes de bateaux, le « canot » indigène (« canoe » en anglais) en écorce de bouleau, facile à transporter au cours des « portages », et le « canot de maître » plus grand et plus robuste mais plus lourd et moins facile à manoeuvrer. Ni l’un ni l’autre n’avait de pont ou de protection quelconque contre les éléments.

  11. Pour moi, le canot est un petit bateau sans pont ni voile, par exemple celui qu’on emploie pour aller d’un bateau ancré jusqu’à la plage ou au port où le bateau plus gros ne peut arriver (en anglais “dinghy”).

    En effet Marie-Lucie, très juste. J’avais oublié avoir déjà entendu canot, sans son [t] final, employé dans ce sens-là.

    Vous dites qu’au Canada le canot indigène est appelé « canoe » en anglais (“keu-NOO” je présume). Mais quid du canoé (“ka-no-é”) ?

    Et ce « canot de maître », on le portait aussi aux portages ? Avec le maître à l’intérieur ? (Vous savez qu’à Maurice une voiture particulière est encore appelée « voiture de maître » ? Je me demande s’il s’agit là d’un particularisme mauricien.)

  12. marie-lucie

    Canot/canoé:

    Au Canada, les embarcations soit indigènes traditionnelles (qui ne se fabriquent que rarement maintenant), soit faites sur le même modèle, s’appellent « canoe ». En français canadien, on dit en général « canot » (voir wikipedia.fr sous ce mot), sauf s’il s’agit de compétitions sportives réglementées affiliées aux sociétés françaises de « canoë-kayak » (encore selon wikipedia.fr sous « canoé »). En fait il n’y a jamais eu de vrai son « é » à l’origine de ce mot, pas plus que dans le nom de « Robinson Crusoé », il s’agit d’une mauvaise interprétation de l’orthographe anglaise.

    Je n’ai pas réussi à trouver de plus amples renseignements sur les « canots de maître », qui je crois transportaient à la fois des passagers (seulement des gens importants) et des marchandises. Je crois qu’on les utilisait surtout sur les « routes » les plus importantes (par exemple les lacs ou les rivières les plus longues), pour éviter justement les portages (mais personne, sauf peut-être un malade, ne restait à l’intérieur d’un canot pendant les portages).

    En France on vend encore des « maisons de maître », qui sont en général de grosses maisons provinciales, entourées d’un jardin (la plupart des maisons de ville étant collées les unes aux autres).

  13. Marie-Lucie, il semblerait que le canot de maître dont vous nous parlez trouve son origine dans la rabaska des algonquins.
    On peut en lire plus à ce sujet ici .
    En France, je n’ai pas connaissance de l’existence d’une telle embarcation, au contraire de la « maison de maître », que vous citez, et de la « voiture de maître », sans doute parce que le transport fluvial y est beaucoup plus rare.

  14. Marie-Lucie, il semble que le « canot de maître» dont vous nous parlez trouve son origine dans la rabaska des algonquins.
    On peut en lire plus à ce sujet ici .
    Je n’ai pas connaissance de l’existence d’une telle embarcation en France, au contraire de la « maison de maître » dont vous parlez et de la « voiture de maître », sans doute parce que le transport fluvial y est moins important.

  15. Pour moi, le canot est « de sauvetage » ! Et je ne sais pas pourquoi, il me reste dans l’oreille « canott » avec le t final accentué. Quelqu’un a-t-il déjà entendu ça ?

  16. Oui, moi. Voyez au bas de cette page (qui a été mise à jour depuis votre dernière visite là-bas) : https://mauricianismes.wordpress.com/autres-clins-doeil/barcasses/

  17. Oui, moi aussi. En Cornouailles, les canots (prononcés canotes) sont des petits bateaux de pêche qui sortent pour une demi-journée, pour poser des casiers ou des filets fixes qu’ils viendront relever le lendemain. On les appelle aussi des « touc-touc », à cause du bruit caractéristique de leur moteur diesel.

  18. Hum, Cornouaille sans S à la fin.

  19. Aquinze : En Cornouaille, les canots (prononcés canotes) sont des petits bateaux de pêche qui sortent pour une demi-journée, pour poser des casiers ou des filets fixes qu’ils viendront relever le lendemain.

    Autrement dit des pirogues !😆

    On les appelle aussi des “touc-touc”, à cause du bruit caractéristique de leur moteur diesel.

    Ah non, pas de pirogue finalement. Une péniche plutôt, dans ce cas : « Péniche – n. f. cour. || Barque de pêche plus importante que la “pirogue” ou le “canot”. […] Les péniches actuelles sont équipées d’un moteur diesel, même si elles conservent parfois un foc par sécurité ou comme moyen de propulsion d’appoint. » http://www.bibliotheque.refer.org/html/maurice/lexique/peniche.htm

    (N.B. : En Asie du sud-est un « tuk-tuk » est un triporteur motorisé.)

  20. Siganus Sutor

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s