Archives mensuelles : août 2012

Port-Louis (5)

<<< Port-Louis (2)
<<< Port-Louis (4)

 

 

Port-Louis (6) >>>

Cuiller à bouche

Cuiller à bouche.
Locution nominale féminine.

Cuiller à soupe.

Sur la photo ci-dessus, la cuiller à bouche est la plus grande des quatre cuillers, celle qui se trouve à l’extrême droite. C’est la cuiller qui, en français standard, est en général connue sous le nom de cuiller à soupe. L’article de Wikipédia qui y est consacré précise que la contenance d’une cuiller à soupe (tablespoon en anglais) est d’environ 15 ml.

À Maurice, les pharmaciens donnent parfois le nombre de cuillers à bouche de tel ou tel remède qu’il convient de prendre pour se soigner. Ou bien les recettes de cuisine peuvent comporter un certain nombre de cuillers à bouche — de sucre, de farine, d’huile ou d’autres ingrédients. La maîtresse de maison, elle, placera la cuiller à bouche à droite de l’assiette, le plus à l’extérieur, lorsqu’elle compte servir de la soupe ou un bouillon à ses invités.

Quelques exemples d’utilisation :

Les mélanges à base de safran vert aident à baisser la température. Lavez et pilez du safran vert avant de le faire bouillir dans du lait. Passez le mélange que vous boirez très chaud. L’infusion de safran vert peut aussi être mélangée à une cuillère à bouche de miel où de jus de limon ou encore avec l’eau de vie.”
(Week-End, dimanche 8 juin 2008.)

Avant de faire votre shampooing, dissolvez 100 mg d’aspirine dans une cuillère à bouche d’eau et appliquez ceci sur le cuir chevelu. Cela aidera les pellicules à se détacher et soulagera les démangeaisons.”
(Le Matinal, 13 mai 2010.)

Pour commencer, tu vas avaler une cuillère à bouche de vinaigre tous les matins à jeun.”
(Jean-Claude Antoine, Week-End, 16 mars 2008.)

Mélangez le lait en poudre, le baking powder et la farine dans un bol. Faites fondre les 2 cuillères à bouche de beurre sur le feu ou au micro-ondes et versez dans le bol. Ajoutez deux cuillères à bouche d’eau froide à la préparation et mélangez le tout jusqu’à obtenir une pâte pour en faire des boules de 25 mm de diamètre.”
(Week-End/Scope, 3 novembre 2010.)

Placez les saucisses chinoises dans le wok et incorporez les mines graduellement. Mélangez le tout et tournez sans casser les mines. Graduellement, mélangez les morceaux de poulet, une cuillère à bouche de sauce de poisson et deux cuillères à bouche de soja.”
(Recipes from Mauritius by Madeleine Philippe, 2010.)

La plus ancienne référence au noni provient des écrits en sanskrit sur son utilisation en médecine ayurvédique. «Une cuillère à bouche du jus de noni à jeun et avant le dîner suffit à se protéger de différentes maladies», affirme Raymond Québatte.”
(L’Express, 19 février 2008.)

Θ

Cuiller à bouche est une expression inconnue de la quasi-totalité des dictionnaires dont je dispose. Le Petit Robert parle de cuillère à soupe, de cuillère à dessert (ou à entremets), de petite cuillère, de cuillère à café, à moka, de cuillère à moutarde ou de cuillère à pot. Ou encore de cuillère d’argent ou de cuillère en bois. Il parle même d’une position sexuelle dite “en (petites) cuillères”. (À la différence du petit Larousse, ce gredin de petit Robert n’a aucune illustration.)

Le Grand Larousse mentionne le dos de la cuiller, la cuiller de bois (expression utilisée au rugby), la cuiller à pot ou la petite cuiller (qui est “à moka” ou “à café” dit-il) ou la cuiller dont on se sert pour pêcher, avec un accent circonflexe (illustration fournie), cette dernière cuiller pouvant être “tournante” ou “ondulante”, entre autres.

Le Harrap’s français/anglais, lui, parle de cuillère à café ou à moka (tea spoon, coffee spoon (plus petite)), de cuillère en bois et de cuillère de bois (la dernière relevant du domaine sportif), de cuillère parisienne (melon baller (aucune idée de ce que cela peut être, tant en anglais qu’en français)), de cuillère à soupe (tablespoon) — cuillère à table au Canada —, de petite cuillère (teaspoon) — cuillère à thé au Canada —, ou de trois coups de cuillère à pot (in a jiffy, in no time at all).

Pour sa part, le Dictionnaire Historique de la langue française (2010), qui bien souvent me fait trépider quand j’y trouve de quoi étayer ce qui été supputé, dit ceci :

« ▪ Dans son sens courant, «instrument de table constitué par une partie creuse, en général ovoïde, à manche, pour porter à la bouche les liquides, les aliments pâteux», le mot entre dans des syntagmes usuels désignant des types de cuiller. À cuiller à soupe, plus grande, correspond au Québec cuiller à table (mesure de capacité de 15 ml) ; à cuiller à café et petite cuiller, plus petites, cuiller à thé au Québec. Cuiller à bouche, en français mauricien, s’emploie pour «cuiller à soupe». [C’est moi, Siganus, qui souligne.] Le mot a pris diverses acceptions techniques par analogie de forme, désignant une gouge (1704), un appât métallique en pêche (1886). »

Ainsi, l’équipe de rédaction du Dictionnaire historique de la langue française aurait remarqué qu’à Maurice on utilisait une expression particulière pour parler de la plus grande des cuillers mises à table afin que ceux qui prennent un repas puissent manger des aliments liquides ou insuffisamment solides. Faut-il en déduire que les Martiens sont épiés depuis l’espace, leur vie, leurs habitudes, leurs coutumes, leurs vices, leur langage étant observés et enregistrés ?

Si tel est le cas, ces observateurs ont sûrement remarqué une chose : bien des Martiens ont pour habitude de manger leur riz, leurs lentilles et leur poisson salé avec une cuiller. Et en ce faisant la plupart du temps ce n’est pas une cuiller à bouche qu’ils utilisent pour porter leur nourriture à leur bouche, mais une cuiller un peu plus petite. Sur la photo du haut, il s’agit de la deuxième cuiller en partant de la droite, une cuiller que d’aucuns — et d’aucunes — appellent cuiller à dessert. En effet, plusieurs dames interrogées ont répondu que pour elles les quatre cuillers figurant en tête de ce billet-ci portent les noms suivants, de droite à gauche : “cuiller à bouche”, “cuiller à dessert”, “cuiller à thé” (comme au Québec) et “cuiller à café”.

Et vous, amis francophones ou partiellement francophones de France, de Navarre et d’ailleurs, avez-vous déjà entendu utiliser la locution “cuiller à bouche” ? Et si oui, est-elle selon vous employée plus ou moins que “cuiller à soupe” ?

Two men at work

 
Man at work

 

He was not alone eventually.

 

These people in civil infrastructures are always assuming that only men are doing the works. This is far from being the case, as can be seen in this post: Forewoman ek bouret roz.

The crack of dawn

Et Félicie ?

Capote capav sauve ou la vie. Ou la roue osi.

Kapot kapav sov ou lavi. Ou larou osi.

Voilà une occasion ratée de parler de “caoutchouc” (pneu) — sous sa forme karotsou le cas échéant — plutôt que de “roue”…

 

 

Caoutchouc

Caoutchouc.
Nom masculin.

Pneu.

L’autre jour à Bain Bœuf il y avait deux caoutchoucs sur la plage.”

Mardi j’avais un rendez-vous avec le Premier ministre. Il n’y avait pas trop de trafic et la police ne faisait pas trop de zèle. Je me disais que pour une fois je n’allais pas être en retard, mais j’ai eu une panne de caoutchouc !

Ton caoutchouc est bien usé à gauche. Ça va finir par devenir dangereux. Et puis tu risques d’avoir une contravention.”

Il ne faut pas laisser traîner des vieux caoutchoucs n’importe où. Ils gardent l’eau de pluie et deviennent ainsi des nids à moustiques.”

Firestone

JAMAL
vulganisation*

Reparation caoutchou
et vente caoutchou

Tel: 508 1505

Il est assez facile de comprendre comment le mot caoutchouc a été utilisé pour signifier pneu, les pneus — abréviation de pneumatiques — étant principalement constitués de caoutchouc. Les véhicules sur pneumatiques étant arrivés à Maurice après le départ des Français, il n’était pas obligatoire que les Mauriciens adoptent le mot français pour décrire la chose. Les Anglais utilisent-ils le mot rubber pour parler des pneus (i.e. des tyres) ? Il semblerait que non. Nous n’aurions donc copié personne en utilisant le mot caoutchouc dans cette acception. Enfin, presque personne, car à en croire l’universitaire Didier de Robillard ce mot-là est employé dans ce sens en Afrique continentale aussi :

Quoi qu’il en soit, à Maurice parler d’un objet appelé “caoutchouc” ne renvoie à rien de grivois, pas plus qu’il ne suggère que l’on puisse patauger dans de la neige fondue.

 

 

* Et un mauricianisme de plus : “vulganisation” au lieu de vulcanisation. L’“erreur” ne serait pas que mauricienne toutefois. Par exemple en Algérie, à Sétif, on trouverait un “Atelier pour la fabrication et “vulganisation” des caoutchoucs” (où l’on voit que les voitures portent des caoutchoucs en Algérie aussi).

 

 

_______

Mise à jour du 26 mars 2014

“Carotte-choux” (caoutchoucs) aperçu sur la page Facebook de Vintage Mauritius :

Man at work

All by himself?

 

Two men at work