Du côté du créole

Page se promettant de se consacrer au morisyen, le créole de Maurice.

(Pour les différents billets de cette rubrique, voir le bas de la colonne de droite, sous le titre “Pages”.)

Publicités

7 réponses à “Du côté du créole

  1. Et voilà! Le coup d’envoi !

    Kreol

    Mo frer, ki nou été, ki nou lekol,
    Hindou, ou misilman
    Ou bien kréol, sinoi ou blan
    Bé, nou tou kose kréol.

    Kar kreol la, sa nou drapo
    Avec so kat koulere
    Kan mem ki koulere nou lapo
    Sa kreol la ene mem tendon
    Ene mem kordon
    Ki amar nou lékèr

    Gérard Ducasse

  2. Gérard, ou kinn ékrir sa ?

    Mo kontan « enn mem tendon, enn mem kordon ». Mo tour li pli korek ki « enn sel lepep, enn sel nasyon », bann parol ki sertenn dimoun inn fatigué tendé, paski inn tro répet zot, alor ki nou tour boucou zafer ki montré ki li menti. Abé si enn maraz dir ki sa kordon la, sa kordon sacré bann braminn sa, pa fer narien, nou kapav partaz so « janou ». Vrémem, kreol la ki fer nou tou morisyen.

  3. Hello Siganus,

    Oui mo fine ékrir sa. Mo reste Canada. Mo dir twa sa pou ki to konpran sa lot poeme la:

    Mo péi.

    Wa kwrar ki tou fine mor.
    Ou guette déhor
    La neze a pé tombé doucema
    Li kouma ene mama
    Ki pé fere ene lili
    Pou so zenfan dormi

    Bane zarb la nek éna
    Ki dé troi brance selma.
    Ene ti la poussiere blanc
    Pé tourné dan di van.
    Niaz a pé kouvere léciel.
    Na pli éna soleil.

    Mwa, mo pé rev mo péi.
    Dan mo lespri
    Mo guet niaz lao
    Mw’ ékout la mer kraz lor la plaz
    Mo tanne la briz dan filao
    Mo guette ti zoiso dan feyaz.

    Bé dan sa péi-la, ki mwa pé fere?
    Mo fine lesse ene ti pé mo léker
    dan tou koin mo péi
    Lère mone kit mo péi.

    to kamarad,

    Gérard.

  4. Bé dan sa péi-la, ki mwa pé fere?

    Kouma dire bann Morisyens touzour bizin ena enn zafer ki faire zot gaign enn régré. Dan Moris boucou zafer fair nou gaign crise, parfois ziska tan ki nou envi lev paké alé, ek déor nou régret nou péi.

    Ah, la briz dan pié filao… Tou dimounn kontan sa, hein ? Mo ti ena enn tonton ki ti al res Lafrance enn létan. Ti dimann li kouma li ti été laba. Aparaman sak fois li ti réponn (texto) : « Ayo, soleil kouma lalinn, zarb pena fey… »

    (P.S. : Mo ena enn zenn kamwad ki pé faire létid Montréal. Li fek tour lanez prémié fois. Linn ékrir enn ti poem lor la. Moi non, prémié fois monn tour lanez tombé mo pa ti konpran ki pé arivé, sa mem tou.)

  5. Cher Gérard!

    N’abandonne surtout pas la poésie! Tes poèmes sont très touchants.
    Du fond du coeur,
    Merci

  6. Siganus Sutor

    Anou testé sa enn kout…

    _______

    Kifer li pa paret dan bann “commentaires récents” ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s