Archives mensuelles : septembre 2013

Cotomili

Cotomili.
Nom masculin.

Coriandre (Coriandrum sativum).

Cotomili_(coriandre)_63

Dhanunjaye Perwanee, 68 ans, cultive du cotomili, des tomates, des laitues, des piments et bien d’autres légumes sur le toit de sa maison, à Rose-Hill ! « Mo fine met bane drome, bidon, bout polystyrène lor lakaz ek mone plante ladan. Li pli effikas, mo pa bizin ale bazar, mo gaign mo kari en plas », indique-t-il. Le toit est donc devenu une véritable pépinière avec diverses stations vertes.”
(L’Express, 21 septembre 2008.)

Daniel Bernasconi explique que dans l’agriculture biologique, la fertilisation se base sur l’apport en matière organique ou de plantes répulsives. « Dans l’agriculture biologique, il est interdit d’utiliser des engrais, des pesticides chimiques ou des OGM (organismes génétiquement modifiés). Nous utilisons des plantes qui agissent en tant que répulsifs comme le basilic, le cotomili et le romarin. Les coccinelles sont aussi très utiles pour enrayer la nuisance de ravageurs car elles se nourrissent de leurs larves », dit-il.
(Week-End, 24 juin 2013.)

Cette deuxième phase du Household Bac Containers Gardening Project dans le Nord a débuté avec la distribution du matériel nécessaire : cette fois le nombre de bacs s’en trouve doublé pour atteindre 8 bacs par famille, permettant de planter sur une plus grande échelle, alors que le kit du cultivateur débutant comprend arrosoir, gratte, du compost et une variété de semences (haricot, cotomili, laitue, brède tompouce, petsaï et queue d’oignon), soit des légumes à cycle court, récoltables sur trois mois et pouvant être cultivés tout le long de l’année.”
(Le Mauricien, 7 septembre 2011.) Coriander--Nevins-Pillay--Dictionary_English_Tamil_(1858)_kot

Curepipe est un festival d’odeurs. Aux abords du marché, c’est la coriandre, le cotomili des Indiens et l’oignon qui dominent les parfums douceâtres des fruits.”
(Geneviève Dormann, Le Bal du dodo, 1989, page 236.)

Krepallo Sunghoon, président de l’association, souligne que ce sont les légumes fins qui ont été les plus touchés. ‘C’est difficile d’avoir le cotomili, la menthe ou des queues d’oignons dans les champs’.
(L’Express, 5 mars 2007.)

Le hing ou asa foetida ou encore ase fétide est une résine extraite des racines de deux espèces de fenouils géants qui poussent en Inde et en Iran. Le fenouil est de la famille des apiacées, comme le persil, la carotte, le cotomili, le céleri, le cumin ou le cerfeuil.”
(Scope, 12 juillet 2012.)

Les odeurs mêmes lui étaient rendues : l’odeur de la rivière, l’odeur des épices que l’on fait roussir, l’odeur du santal et du cotomili.”
(Marcel Cabon, Namasté, 1965, page 35, cité par Pravina Nallatamby dans Mille mots du français mauricien.)

Cotomili_(etiquette_supermarche)_007

Le mot est d’origine tamoule, la coriandre étant appelée kotumali, ou kotomily (கொத்துமல்லி) dans cette langue dravidienne. Certains auteurs de dictionnaires bilingues anglais-tamoul du XIXe siècle indiquent une prononciation légèrement différente, tel le Révérend P. Percival, “Professor of vernacular literature”, qui en 1861, publiant un dictionnaire anglo-tamoul pour faire suite aux ordres de feu le gouverneur de Madras, suggère qu’en tamoul le mot se prononcerait “kottamalli”.

Kottamalli--Percival--Anglo-Tamil_Dictionary_(1861)_page_51

Quoi qu’il en soit de la prononciation exacte, ancienne ou contemporaine, le mot tamoul est suffisamment proche du mot mauricien pour que l’on reconnaisse là une parenté évidente.

Par ailleurs, il est à noter que dans l’île voisine de Madagascar la coriandre est appelée kotomila, mot se prononçant à peu près “koutoumil”. Compte tenu du fait que la langue malgache est une langue austronésienne originaire de l’île de Bornéo, il serait intéressant de se pencher sur l’origine du mot malgache. Les Austronésiens l’auront-ils emprunté aux habitants du sud de l’Inde lors de leurs migrations ? Ou bien le mot malgache aurait-il été emprunté au “vocabulaire des îles”, pour employer l’expression du créoliste Robert Chaudenson, autrement dit au parler de Maurice et de la Réunion ? Car il faut bien l’admettre : le mot cotomili est utilisé à la Réunion aussi — sans que cela n’empêche la terre de tourner.

Dictionnaire étymologique des créoles français de l'océan Indien (1993).

Dictionnaire étymologique des créoles français de l’océan Indien (1993).

Omelette parfumée au cotomili.

Omelette parfumée au cotomili.

Publicités