Archives mensuelles : décembre 2011

Pa tous nou…

Pas touche
cą panaux
la

 

Ҙ

 

… ou vous risqueriez de vous coincer la cédille entre le tuyau et la colonne…

 

Ş

 

Publicités

Mortalité (2)

<<<   Mortalité (1)
(Décès dans l’entourage d’une personne.)

 

1/ Toute personne ayant une mortalité chez lui doit informer le responsable du cimetière au moins trois heures avant les funérailles, et lui remettre les frais funéraires et ses documents attestant le décès.
 

8/ Dorénavant aucun terrain ne sera mis en vente sans qu’il y ait une mortalité.

μ

mortalité

μ

Les souvenirs de l’île Maurice pré-indépendante du Dr Mansoor sont marqués par l’élan de solidarité qui existait entre les voisins. ‘Quand il y avait une mortalité dans une famille, par exemple, tous les voisins contribuaient, apportaient un demi-quart de thé ou de sucre pour la veillée mortuaire. Cela, parce que les gens étaient pauvres. Dans la pauvreté, il y avait la solidarité, la sympathie.’
(Week-End/Scope, 14 mars 2008.)

Le président de la société a la dent dure envers les conseillers qui, selon lui, ne contribuent en rien au développement du village. ‘Ils sont présents juste pour distribuer des prélarts* et des chaises quand il y a une mortalité’, dit-il.”
(L’Express, 13 octobre 2008.)

‘Selon nos conditions de travail, un infirmier devrait effectuer 4 nuits par mois. En raison du manque de personnel, nous avons été amenés, après discussions, à en faire 5. Mais depuis quelque temps, nous sommes contraints à en faire 6, 7, 8. Cela n’est pas possible’, dit C. Kureeman. ‘Il ne faut pas nous prendre pour des robots’. ‘Avec cette circulaire, plus personne n’a le droit d’être malade, d’avoir une mortalité ou un mariage dans la famille’, dit le syndicaliste.”
(Week-End, 17 octobre 2010.)

Prenons un exemple, dans le passé quand il y avait une mortalité chez un voisin, le voisinage n’écoutait pas de musique durant un mois. De nos jours, dès le lendemain les voisins écoutent de la musique.”
(Week-End/Scope, 11 novembre 2009.)

Elle a beaucoup de clients. ‘Ils viennent de partout. C’est de bouche à oreille que je me suis fait beaucoup de clients. Ils viennent acheter des fleurs pour toutes les occasions : célébration de mariage, fiançailles, anniversaire ou pour une mortalité.”
(L’Express, 21 février 2007.)

L’entreprise familiale de pompes funèbres qui compte plus de 75 ans d’expérience a été d’ailleurs la première, en 1982, à proposer, outre le cercueil et le corbillard, de nouveaux services à des personnes confrontées à une mortalité.
À ce jour, Elie & Sons offre, entre autres, des services d’embaumement, de transfert du corps, de canapé* réfrigérant, de maquillage, de literie, de chorale et assure l’ensemble des démarches administratives autour d’un enterrement.
La petite entreprise qui emploie une quinzaine de personnes offre ses services dans une fourchette de Rs 3 000 à monter* en fonction de ce qui lui est demandé
.”
(Week-End, 29 octobre 2006.)
 

Parfois le mot mortalité, dans l’acception particulière que l’on rencontre dans un contexte mauricien, se retrouve dans un texte n’ayant a priori rien à voir avec Maurice :

Votre mariage est un événement exceptionnel dans votre vie, car vous allez unir votre vie à celle que vous aimez devant tous les êtres qui vous sont chers. Vous avez certainement déjà pensé à tout que ce soit les bagues, la robe, les fleurs ou encore le buffet et vous allez tout mettre en œuvre afin que ce moment soit vraiment unique et parfait. Toutefois, hélas, il y certains événements comme une mortalité ou l’hospitalisation d’un proche sur lesquels vous n’avez aucun contrôle et qui peuvent justifier une annulation de votre mariage. Nous savons aussi qu’en matière de mariage vous devez très souvent faire des acomptes très importants, ce qui signifie une perte financière très importante en cas de report ou d’annulation de cet heureux événement. Pas de panique, l’assurance mariage en ligne vient à votre rescousse !
(Assurance en Ligne, © 2005-2011.)

A parcourir ce site, où il est questions de “mutuelles”, d’“assurance Grenoble en ligne” ou de “mutuel Bretagne”, on comprend qu’il s’agit d’une assurance destinée à un public français. Dans ce cas que fait là ce mortalité synonyme de décès ? Sans doute qu’à l’heure de l’“outsourcing” faut-il voir là un effet de l’externalisation, donc de la mondialisation.
 

 

* autres mauricianismes