Archives mensuelles : avril 2014

Lait condensé

Lait condensé.
Locution nominale masculine.

Lait concentré.

Nestle_condensed_milk_696Certains font des toffees avec de la crème de lait. Moi j’utilise du lait condensé.”

Malai Peda
Ingrédients
2 tasses de lait en poudre
1 boite de lait condensé
100g de beurre sans sel

(L’Express, 31 octobre 2013.)

Saviez-vous que le lait condensé peut contenir de l’huile de palme ? C’est ce que révèle une lecture minutieuse des labels du lait condensé et du lait évaporé. En effet, l’huile de palme est utilisée pour remplacer la graisse animale.”
(Le Défi, 4 avril 2012.)

Avec la farine et le lait condensé, préparer une pâte. Bien pétrir tout en ajoutant le mantègue.
(Site Orange.mu)

La locution “lait condensé”, utilisée quasi exclusivement en lieu et place de “lait concentré”, est due à l’influence de l’anglais, langue dans laquelle ce produit calorique et collant est appelé “condensed milk”. Est-ce déplorable ? Sans doute, mais si en parlant cuisine vous voulez que votre interlocuteur prête bien attention à ce que vous lui dites, évitez d’employer l’expression exotique “lait concentré”, car vous risqueriez alors de le déconcentrer.

Condensed_milk--Lait_concentre_sucre_Nestle

 

 

_______

Mise à jour du 18 mai 2014.

À la lumière des commentaires ci-dessous, il semblerait que l’expression “lait évaporé” puisse être elle aussi considérée comme un mauricianisme, du fait de la différence dans la fréquence d’utilisation entre le français tel qu’il est parlé à Maurice et le français dit “standard” qu’on entend en France. (Tout en gardant à l’esprit que dans la bouche des Mauriciens il est sans doute plus souvent question de “lait condensé” que de “lait évaporé”.) Si la compréhension, par un Français parlant un français standard, de l’expression “lait condensé” ne devrait en principe pas causer de difficultés, il est fort possible qu’il n’en aille pas de même pour ce qui est de l’expression “lait évaporé”, traduction littérale de l’anglais “evaporated milk”.

Carnation_(lait_evapore)_339

Les Québécois — qui ont presque toujours un mot à dire lorsqu’il s’agit d’emprunter ou de rejeter des expressions issues de l’anglais — déconseillent l’usage de l’expression “lait évaporé”, tout comme ils critiquent l’usage de “lait condensé”. Le Grand dictionnaire terminologique de l’Office québécois de la langue française (OQLF, instance gouvernementale) déconseille ainsi l’utilisation de ces deux locutions en français. Mais ce qui est plus étonnant, si l’on se réfère à la fiche consacrée à l’expression “evaporated milk”, c’est qu’il semble aussi critiquer l’usage de cette expression-là en anglais, lui préférant “concentrated milk” :

Lait_evapore--Evaporated_milk--OQLF_(1987)

Allons, messieurs de l’OQLF, point trop n’en faut. Contentez-vous de garder vos québécoises brebis égarées dans des anglicismes de bas-étage et laissez les autres bêler comme bon leur semble.

 
Carnation_evaporated_milk_(lait_evapore)--Nestle

Publicités