Archives quotidiennes : 12 novembre 2009

Paille

Un toit prêt à être empaillé :

Paille_1

La paille en question est constituée de feuilles de cannes à sucre, lesquelles sont liées en bottes sur des battens (liteaux) clouées sur la charpente. Traditionnellement, les bottes de paille sont attachées, une baguette sur deux, avec de la « corde coco », cordelette bon marché faite avec des fibres de coco.

Les gens spécialisés dans la couverture en paille sont appelés des empailleurs. Compte tenu de la définition que donne le dictionnaire à ce mot, nous avons probablement là un mauricianisme de plus.

_______

Février 2010.
Voir ici le premier billet d’une série sur le métier d’empailleur.

Publicités

Bourrer la poud’

Bourrer_la_poud