Caca pigeon

Caca pigeon.
Nom masculin, généralement pluriel.

Gadjack (amuse-gueule) ayant la forme de spaghettis courts et cram-crams (croustillants), la plupart du temps agrémentés de quelques pistaches (cacahuètes) éparses et de feuilles de caripoulé.

Caca-pigeon_1

Ces cacas pigeon-là sont bien bien encanaillants !”

Les amuse-gueules sont faits maison. Au choix des invités : ladoo, badjas, gâteaux-piments, ti-pooree, caca pigeon, moutayes, samoussas, beignets de bringelle, de pomme de terre, de fruits à pain.”
(L’Express, 11 janvier 2008.)

Caca-pigeon_2

Robillard parle de « bâtonnets de forme irrégulière et torsadée”, précisant « qu’il s’agit d’un “gajaque” d’origine populaire, qui n’est fabriquée de manière semi-industrielle, et vendu sous plastique que depuis quelques années. »
http://www.bibliotheque.refer.org/html/maurice/lexique/cacaspig.htm
Il termine en disant que « le nom vient d’une métaphore. »

N’étant pas un expert en columbidés, ayant de surcroît été très déçu par Le Pigeon de Patrick Süskind, je n’ai pas d’avis très éclairé quant à la forme de ce qu’il est possible de récupérer en partie basse d’un colombier. Il me semble cependant que la fiente de pigeon ne ressemble en rien aux cacas pigeon qu’on peut trouver dans un bol.

Quant au fait d’affubler un aliment d’agrément du nom de « caca », cela donnerait peut-être du grain à moudre à tout un aréopage de psychanalystes de haut vol.

_______

Il est à noter que l’expression semble exister à Madagascar aussi… >>> Google.

Publicités

26 réponses à “Caca pigeon

  1. zerbinette

    Quant au fait d’affubler du nom de “caca” un aliment d’agrément…..

    Et les crottes en chocolat ?

  2. Pourquoi en appeler aux psychanalystes sur une telle petitesse? L’étron est trop court pour que la spéculation longue vaudrait la peine. Peut-être qu’il s’agit ici d’un calembour, d’un jeu d’esprit (et soit-il de assez bas goût) dont le sens est longtemps oublié? Vous êtes sûr que la fiente des pigeons, meleé avec des brins de paille dans leur nids, re ressemble pas aux bâtonnets croustillants?

  3. Another winning Google misTranslate:

    Robillard talks about « sticks and twisted irregular », adding « it is a » gajaque « Original People, which is manufactured in a semi-industrial plastic and sold in the last few years .

    I trust that even on Maurice you do not, in fact, manufacture people, original or otherwise, in semi-industrial plastic!

  4. Autrefois les gens ont élevé les pigeons chez eux. On connaissaît mieux les apparences en question.

  5. Siganus K.

    Peut-être, Bougon, mais j’imagine toujours mal des crottes de pigeon ressembler à cela. Tant qu’à faire, je trouve que ces gadjacks auraient plutôt dû s’appeler « caca courpas”.

    John, sometimes I wonder what you must be thinking about this crazy island. Where we do manufacture plastic people by the by:

    Zerbinette, des crottes en chocolat ? Je me demande à quoi ça peut bien ressembler. Mais en France n’avez-vous pas un fromage appelé « crottin » ? Puisqu’il s’agit un fromage français, il ne peut qu’être bon j’imagine. (Je suis fromagivore.)

  6. marie-lucie

    Je dirais « des crottes de chocolat » (« en » chocolat me donne l’impression que cet aliment cherche à imiter les vraies crottes).

    Vraiment, Siganus, vous ne connaissez pas les crottes de chocolat? Si vous offrez à Madame K. une boîte de chocolats pour son anniversaire, c’est ce que vous trouverez dans la boîte (même si les chocolats sont de forme et de nature très variées).

    Avant d’ouvrir la boîte au dessert, vous aurez pu déguster un morceau du fameux crottin de Chavignol.

  7. zerbinette

    Marie-Lucie, je crois qu’on dit malgré tout crottes « en » chocolat ! Le « de » marque la provenance, comme votre crottin « de » Chavignol ou les bêtises « de » Cambrai ou les calissons « d »Aix.
    On pourrait aussi dire crottes « au » chocolat, mais cela voudrait dire qu’il n’y a qu’un accompagnement de chocolat (comme crêpes « au » chocolat) alors qu’elles sont réellement « en » chocolat !

    Je précise pour Sig que le « crottin » est un fromage « de » chêvre !

  8. … et les « crottes en chocolat » belges, ce sont des pralines, qui n’ont donc rien à voir avec les pralines françaises (amandes enrobées de sucre caramélisé) !

    Il y a des pralines, du praliné ou du pralin, à Maurice ?

  9. Marie-Lucie, je crois qu’à l’origine, les « crottes en chocolat » essayaient vraiment d’imiter de vraies crottes, non seulement par la couleur mais aussi par la forme.

    Le TILF propose cette définition :

    2. [P. anal. de forme] Objet ou matière qui ressemble à une crotte. (…) Crotte en chocolat. Bouchée en chocolat de forme sphérique. Tout ce que la confiserie médiocre de Montigny peut offrir : depuis les crottes en chocolat à la crème jusqu’aux berlingots rayés (COLETTE, Cl. ménage, 1902, p. 48).

    Il n’est pas exclu qu’au tournant du XXè siècle, où l’on était assez porté sur l’humour scato (cf les exploits du Pétomane), on ait trouvé comique d’inventer une douceur qui ressemble à un excrément…

  10. erreur de balise. La citation du TILF s’arrête après Colette.

  11. Siganus K.

    Il y a des pralines, du praliné ou du pralin, à Maurice ?

    Il y avait du Praslin dans la colonie mauricienne jusqu’au début du XXe siècle. Après non.

    Pas de praline non plus — du moins pas à ma connaissance —, si ce n’est, parfois, dans l’expression « cucul la praline ». Mais il existe ce qui est appelé des « dragées », offertes surtout chez les catholiques, lesquelles n’ont pas grand-chose à voir, je crois, avec les dragées que l’on trouve en France. (Ici ce sont des sortes de mini-bilimbis en sucre blanc, rose ou bleu.)

  12. Ah! Les crottes et la gastronomie !
    Le Crottin de Chavignol (déjà cité) et le Crottin du Diable (qui, outre le surnom donné à l’argent par François d’Assise, est aussi un fromage de chèvre) pour les fromages.
    Il existe une fameuse olive noire, appelée « crotte de bouc » par les anciens du Nyonsais (le nom à tendance à se perdre, image de marque oblige…).
    En Corse, une sorte de petite figue noire est appelée « cacarognulu », c’est-à-dire « crotte de bique ».
    Sur les sarments de vignes non encore taillés, comme sur le fenouil et autres plantes sauvages, on trouve en Languedoc de petits escargots marron et blanc que l’on appelle « cagarolettes », petites crottes (et qui sont délicieux juste grillés et salés!).
    Bon appétit!

  13. Siganus K.

    Leveto, savez-vous s’il est arrivé au capitaine Haddock de s’écrier « cacarognulu ! » ? Je suis tenté de le retenir pour mon usage personnel.

    Manger des « petites crottes » ou des « cacas pigeon » passe encore, mais des escargots !

  14. Trust me, I don’t take Google Translate too literally. Mousing over a translated sentence shows me the original, which usually helps me disentangle scrambled syntax.

  15. marie-lucie

    En dépit du TLFI, chez moi on a toujours dit des crottes « de » chocolat. Mais à Pâques, on peut acheter des oeufs, des poules ou des lapins « en » chocolat.

    Siganus, tout le monde ne mange pas d’escargots, ni de grenouilles non plus. Personnellement, ça ne me tente pas d’essayer.

  16. En réalité, les escargots n’ont pas beaucoup de goût. Ce qui est bon c’est l’accompagnement de beurre d’escargot (et l’amusement de les sortir de leurs coquilles avec la petite fourche adéquate). Et c’est beaucoup moins répugnant de manger des escargots cuits que des huîtres crues !

  17. > Zerbinette, rappelez-moi de vous inviter un jour à manger des cacalauso à la prouvençalo !
    On peut aussi les manger à la suçarelle , c’est-à-dire juste cuits dans un bouillon aillé avec bouquet garni . On prend la coquille encore bien chaude entre deux doigts, on garnit d’une pommade à l’ail et on suce la coquille pour aspirer l’escargot.
    Vous verrez alors qu’ il y a mieux que le simple beurre d’escargot!
    Quant à la répugnance éprouvée face aux huîtres … les mots me manquent! Si un jour vous passez du côté de Bouzigues, je vous montrerai!
    P.S.: Marie Lucie et Siganus, l’ invitation est bien sûr valable pour vous aussi !

  18. Bon, Leveto, on peut d’ores et déjà retenir une date ? Zerbinette, Marie-Lucie, quand seriez-vous libres pour aller manger des courtpas en Provence ?

  19. Je suis toujours prête pour aller déguster des escargots !
    Et je mange les huitres aussi ! (sauf celles qui se réfugient dans des terriers) 😉

  20. I personally like snails with garlic butter, but not oysters. Oysters are fine for those who like them, but it’s those mountain oysters you’ve got to watch out for.

    Does French have a maxim equivalent to the English « Only eat oysters in months with an ‘R’ in them? » The permitted and forbidden months would be the same in both languages. (Of course, in tropical and South-Hemisphere Francophonia, the rule wouldn’t work, but it should in France itself.)

  21. I found this on a Canadian site:

    Un vieux dicton dit que les huîtres sont bonnes à manger dans les mois finissant en RE…L’automne est en effet reconnu pour être la saison des huîtres. Mais pourquoi ? N’existe-t-il pas des endroits où l’on peut manger des huîtres toute l’année ?

    The answer sound reasonable:

    «C’est une coutume plus que d’autres choses, je pense. On a toujours mangé des huîtres à l’automne parce que la saison de pêche, historiquement, est à l’automne. Pendant l’été, elles se reproduisent et elles deviennent un peu maigres parce qu’elles pondent un paquet d’œufs dans le milieu naturel», explique Sylvio Doiron, biologiste au Centre marin de Shippagan, au Nouveau-Brunswick.

    But a French site just tells you ce qu’il faut:

    Achetez toujours des huîtres fermées. La saison des huîtres se déroule de septembre à avril. Il est conseillé de les consommer en octobre, novembre ou décembre.

    So the best months are said to be those ending in an « r ». January through April are months with an « r », but not a terminal « r », so not comme il faut.

  22. Pendant les mois sans R, c’est-à-dire, juin, juillet, août, les huîtres sont moins bonnes à consommer tout simplement parce qu’elles sont pleines de laitance. Mais il y en a qui aiment ça !

    Les plus grosses ventes se font en fin d’année car c’est traditionnellement un plat de réveillon.

    Je consomme des huîtres toute l’année, mais seulement au restaurant pour éviter la corvée de les ouvrir ! Les « brasseries » ont en général toujours des fruits de mer dans leur cartes.

  23. Zerb, quand vous aurez terminé vos orgies d’escargots avec Sig, Marie-Lucie et leveto, je vous propose un stage d’ouverture d’huîtres – vous verrez, c’est en fait très simple, il suffit de connaître l’angle d’attaque et vous ouvrez votre douzaine d’huîtres en moins de temps qu’il n’en faut pour peler trois patates !

  24. marie-lucie

    Merci de m’inviter, mais il faudra que vous vous passiez de moi pour vos orgies d’escargots et d’huîtres.

    Ici au Canada on mange les huîtres cuites ou fumées, et sous cette dernière forme on les achète en boîte, genre boîte de sardines. Le fumage les rend méconnaissables au goût et à l’oeil. C’est quelque chose qu’on sert souvent dans les réceptions où les gens grignotent debout.

  25. Des huîtres fumées ? Je me demande vraiment quel goût ça peut avoir. Elles ne se ratatinent pas quand on les fume ? (Et c’est sans parler des mégots…)

    Il a été dit déjà que les escargots ont avant tout le goût du beurre avec lequel on les mange. Pour moi les huîtres ont un goût d’eau de mer avec un relent de coquille. Pas de quoi faire des folies.

  26. I’ve always assumed that the Oyster Rule simply pre-dates refrigeration, and warns you not to eat oysters that have spoiled in (Temperate Zone) heat.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s