Archives quotidiennes : 5 octobre 2009

Caca pigeon

Caca pigeon.
Nom masculin, généralement pluriel.

Gadjack (amuse-gueule) ayant la forme de spaghettis courts et cram-crams (croustillants), la plupart du temps agrémentés de quelques pistaches (cacahuètes) éparses et de feuilles de caripoulé.

Caca-pigeon_1

Ces cacas pigeon-là sont bien bien encanaillants !”

Les amuse-gueules sont faits maison. Au choix des invités : ladoo, badjas, gâteaux-piments, ti-pooree, caca pigeon, moutayes, samoussas, beignets de bringelle, de pomme de terre, de fruits à pain.”
(L’Express, 11 janvier 2008.)

Caca-pigeon_2

Robillard parle de « bâtonnets de forme irrégulière et torsadée”, précisant « qu’il s’agit d’un “gajaque” d’origine populaire, qui n’est fabriquée de manière semi-industrielle, et vendu sous plastique que depuis quelques années. »
http://www.bibliotheque.refer.org/html/maurice/lexique/cacaspig.htm
Il termine en disant que « le nom vient d’une métaphore. »

N’étant pas un expert en columbidés, ayant de surcroît été très déçu par Le Pigeon de Patrick Süskind, je n’ai pas d’avis très éclairé quant à la forme de ce qu’il est possible de récupérer en partie basse d’un colombier. Il me semble cependant que la fiente de pigeon ne ressemble en rien aux cacas pigeon qu’on peut trouver dans un bol.

Quant au fait d’affubler un aliment d’agrément du nom de « caca », cela donnerait peut-être du grain à moudre à tout un aréopage de psychanalystes de haut vol.

_______

Il est à noter que l’expression semble exister à Madagascar aussi… >>> Google.

Publicités

Pomme jaco

Pomme jaco, pomme jacot.
Nom féminin.

Petit fruit rond [non consommé], bon uniquement pour les singes à queue si l’on en croit son nom, poussant sur un arbre de taille moyenne qui peut parfois faire songer à un pommier.

Pommes_Jaco_4

Pomme_jaco_3

On les trouve en général sur le littoral, où ils s’accommodent relativement bien du vent et de l’air salin. Selon Ameenah Gurib-Fakim de l’université de Maurice, « le fruit, à goût très fade, est très apprécié par les enfants. » Peut-être suis-je passé à côté d’une des joies de l’enfance, mais je ne connais personne qui ait jamais mangé de cette pomme-là, avec ou sans serpent, qu’il s’appelle Adam ou pas.

Toujours selon le même auteur, « cette plante est originaire de Madagascar, près de la région de Fort Dauphin d’où elle a été introduite à Maurice. Elle s’est maintenant naturalisée aux Mascareignes. » En effet, on la trouve à Rodrigues aussi, où on l’appelle pomme singe — singe, à la française, sans doute parce que les Rodriguais n’ont pas de jacos.

Le nom scientifique de la plante est Mimusops coriaceae. Ameenah Gurib-Fakim : « Le nom ‘Mimusops’ a été donné par Linné et serait probablement dérivé du grec ‘mimo, Gen. mimous’ qui signifie ‘singe’ et ‘ops – visage’. La motivation derrière l’octroi de ce nom reste incertaine. ‘Coriaceae’ fait probablement référence à la feuille à la texture coriace. »

Pommes_jaco_(Mimusops_coriacea)--Fruits_229