Archives quotidiennes : 30 octobre 2009

Caraille

Caraille.
Nom féminin.

Ustensile de cuisine de forme pratiquement hémisphérique, muni de deux anses métalliques, et servant la plupart du temps à faire des fritures.

Caraille_9

« Faites chauffer de l’huile, avec les feuilles de caripoulé, dans une grande caraille, au mieux dans un wok. Placez délicatement les margoses farcies dans l’huile très chaude. Recouvrez et laissez cuire sur feu moyen pendant 10 minutes. Servez avec du riz. » (En cuisine avec Joytee Boobun, Week-End du 7 juin 2009.)

« Si des voyantes pensent vous prédire votre avenir dans un marc de café, un seul coup d’œil sur un fond de «caraille» d’huile visqueuse et usée peut vous révéler ce que vous risquez à manger indistinctement et trop gras. » (L’Express, 16 novembre 2007.)

Le mot mauricien provient du mot hindi karahi, lequel est aussi le nom d’un plat. (On aurait donné le nom de l’ustensile à un plat, c’est-à-dire à une façon d’accommoder des ingrédients. Dans ce cas on pourra par exemple parler de “chicken karahi”.)

A karahi (also spelled karai – both pronounced the same “ka-rai”) is a type of thick, circular, and deep vessel (similar in shape to a wok) used in Indian and Pakistani cooking. It is useful for shallow or deep frying of meat, potatoes, sweets, and snacks like samosa and fish, and for simmering of stews (which may also be called “karahi”).
Karahi are traditionally made out of cast iron, although other materials like stainless steel and copper are sometimes used, and non-stick varieties do exist.
http://www.worldlingo.com/ma/enwiki/en/Karahi

(De la même manière, en anglais le mot “casserole” est utilisé pour parler du genre de nourriture que l’on préparerait dans une casserole, quand bien même ce type de recette fait songer davantage à un gratin que, disons, une fricassée. Sur Wikipedia : « Casseroles usually consist of pieces of meat (such as chicken) or fish (such as tuna), various chopped vegetables, a starchy binder such as flour, potato or pasta, and, often, a crunchy topping. »)

Il existe une version locale de l’expression « tomber de Charybde en Scylla » : « sape dans caraille tombe dans difé”, s’échapper (sortir, tomber) de la caraille pour tomber dans le feu.

Publicités