Tapeur

Tapeur.
Nom masculin.

Homme de main, nervi ; gros-bras, brute, caïd.

« Navin Ramgoolam attire l’attention sur le fait qu’un “tapeur notoire est dans l’entourage de Bérenger”.” (“Allo Navin ? c’est Paul…”, L’Express du 6 juin 2005.)

« L’élève refuse et tente de résister, mais en vain. L’autre est plus fort et sa réputation de tapeur suffit pour impressionner davantage son camarade de classe. » (Violences sexuelles dans les établissements scolaires, Week-end/Scope du vendredi 7 octobre 2005.)

Le Larousse, pour sa part, a une définition du tapeur qui est totalement autre : « FAM. Personne qui emprunte souvent de l’argent » — http://fr.thefreedictionary.com/tapeur —. Chacun tape à sa façon, ce qui est dans l’ordre des choses puisqu’il s’agit là d’un mot assez polysémique, y compris à Maurice.

Publicités

12 réponses à “Tapeur

  1. Et celui qui tape dans l’oeil, c’est un quoi ?

  2. Un vicieux. Chercher à flanquer des black eyes aux gens n’est pas de bonne guerre.

    Mais peut-être pourrait-on éventuellement dire un « faiseur », ou un « fanor ».

    Quant à la « papaye tapée », je ne sais pas pourquoi on l’appelle ainsi. Je me demande même s’il existe quelqu’un qui sait. — http://www.bibliotheque.refer.org/html/maurice/lexique/papayeta.htm

  3. En français de France métropolitaine, il me semble qu’on parle plus de « cogneur » que de « tapeur » dans ce sens-là de brute ou de gros-bras.
    Le Robert le donne pourtant:
    «(1876). Concret. Rare. Personne qui tape, frappe. | Mon voisin, qui est bricoleur, est un redoutable tapeur du dimanche matin.»

  4. Papaye tapée ?
    Sachant que la papaye * est un élément indispensable à la préparation de la salade de papaye verte (cf le film vietnamien de Tran Ahn Hung , l’Odeur de la papaye verte), plat réputé jusqu’en République de Chine (Taiwan), dont la deuxième ville s’appelle Taipei, l’étymologie ne fait pas de doute: il s’agit de la papaye Taipei.

    P.S. : oui, c’est de l’humour. Je ne connais rien à la papaye, je me contente d’en manger quand l’occasion se présente.
    * Méfiez-vous des
    contrefaçons transgéniques!

  5. Voyons Sig, celui qui tape dans l’oeil, c’est lui qui a les yeux noirs, c’est un beau ténébreux !

  6. « Mon voisin, qui est bricoleur, est un redoutable tapeur du dimanche matin.»

    Difficile de s’entendre avec un voisin qui tape comme un sourd sur son piano…

    Sa version féminine a inspiré une savoureuse caricature au « Magicien du fer » :

    « Mme Mitchine tapeuse au cours de danse organisée par sa fille à Paris »
    (vers 1850; G. Eiffel)

  7. leveto saura-t-il identifier le sexe du toutou de la tapeuse ?

    can ou cagna ?

    PS : pourquoi fait-on une fixette sur l’halitose du poney alors que l’haleine du chien tape bien plus fort ?

  8. La papaye tapée ? Voilà qui me fait penser aux poires tapées. C’est une méthode ancienne de conservation des fruits par séchage doux au four. Au bout d’un jour ou deux, les fruits ratatinés sont tapés avec une sorte de battoir en bois, remis encore un peu au four pour parfaire le séchage. Cela permettait de les garder pour l’hiver.
    La papaye séchée au soleil se conserve très bien, et pourquoi pas le giraumon, sorte de potiron à la chair farineuse et sucrée, avec un traitement similaire ?

  9. Françoise, je ne suis pas certain que la papaye tapée soit préparée uniquement de la façon que vous décrivez. Elle se présente plutôt sous la forme d’un bloc sucré rassemblant beaucoup à ce qu’ici nous appelons de la « papaye cristallisée » (ou un autre fruit cristallisé). Peut-être le début de la préparation ressemble-t-il à ce séchage dont vous parlez, suivi d’un battage, mais on lui ferait alors subir un autre traitement. Mais, surtout, on lui adjoint du sucre.

    Leveto : Taiwan, dont la deuxième ville s’appelle Taipei

    Deuxième ? Quelle est la première dans ce cas ? Mais vous devez avoir raison pour la papaye tapée : comme nous avons eu le canard Manille qui était américain et le coq Bantam qui n’était probablement pas indonésien, nous devons avoir la papaye Taipei qui est une « delicacy » sans doute d’origine norvégienne.

  10. Pour Taipei, je me suis sans doute mal exprimé en parlant de deuxième ville de Taiwan. Je voulais juste rappeler que Nankin est encore la capitale de la République de Chine basée à Taiwan, ce qui fait descendre Taipei d’un cran dans la hiérarchie.

  11. Nankin est encore la capitale de la République de Chine basée à Taiwan

    Voilà une chose incroyable, que j’apprends aujourd’hui. Vous êtes sûr de votre coup là ?

    Mais c’est possible, tant nous pouvons nous attacher à des symboles, mêmes lorsqu’ils sont en contradiction flagrante avec la réalité des choses.

  12. Après le repli à Taiwan du Kuomintang en 1949 et la fin de la République de Chine en Chine continentale, Nankin, reconquise par l’Armée Populaire de Libération, est devenue la capitale de la province chinoise (de Chine Populaire) du Jiangtsu. Si Taipei est devenue par la force des choses la capitale de fait de Taiwan, Nankin reste malgré tout (et depuis 192) la capitale officielle et revendiquée (d’un pays non reconnu par l’ONU depuis 1971) de la République de Chine, dans l’attente d’une plus qu’hypothétique reconquête.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s