Veloutier

Veloutier, veloutier blanc (ou argenté).
Nom masculin.

Arbuste du littoral aux branches torsadées, à l’écorce rêche et aux feuilles veloutées.

Veloutier_ 162

« J’adore les veloutiers, leur forme de parasol, les circonvolutions de leurs branches, le velouté brillant de leurs feuilles. Et puis, surtout, ils me rappellent que petits nous aimions tant grimper et nous approprier cet univers à trois dimensions si accueillant pour un enfant. »

« Ainsi, le veloutier argenté ou le veloutier vert sont des espèces indigènes à Maurice car elles existaient avant l’arrivée de l’homme sur notre île. Mais ils ne sont pas des espèces endémiques, vu qu’on les trouve aussi dans les autres îles de l’océan Indien, et également dans les îles du Pacifique. Par contre, le tambalacoque est une espèce indigène endémique, qu’on ne trouve qu’à Maurice. » (Week-End, 1er octobre 2006.)

Les uns nichent au sommet des veloutiers, les autres à même le sable, où ils ne craignent pas d’aménager de petites cuvettes pour y déposer leurs œufs.” (Irène Frain, Les Naufragés de l’île Tromelin (2009), page 25.)

Le veloutier fait le charme de nos plages et l’on constate qu’il est à certaines périodes de l’année défolié par les chenilles du papillon Utetheisa cruentata.”
(Guy Rouillard et Joseph Guého, Les Plantes et leur histoire à l’île Maurice (1999), page 361.)
 

Les fleurs, presque charnues, peuvent faire songer à des morceaux de chou-fleur. Si certaines chenilles se régalent des feuilles de veloutier — lesquelles peuvent pour leur part faire songer à des oreilles de lapin —, les abeilles, elles, ne boudent pas les fleurs :

Veloutier_B_5

Le nom scientifique de ce veloutier — aussi appelé « veloutier blanc » par opposition au « veloutier vert », lequel ne joue pas vraiment sur le velours — est Tournefortia argentea (Gurib-Fakim) ; mais il aurait récemment été renommé Heliotropium foertherianum. De fait, en anglais il est nommé tree heliotrope. Il arrive qu’exceptionnellement certains jeunes veloutiers aient une coupe de cheveux sortant des sentiers battus :

Veloutier_4

Le veloutier fait partie de la même famille que les myosotis (les Boraginacées).

Ѷ

6 réponses à “Veloutier

  1. marie-lucie

    Quelle flore extraordinaire! Les arbres de la première photo ont l’air de danser.

  2. Ce sont de très jolis arbustes, qui poussent à l’état sauvage la plupart du temps, comme sur la première photo, mais qui sont aussi plantés parfois à des fins ornementales.

  3. A. J. P. Crown

    What m-l said. Do they have flowers like heliotrope?

  4. No, not at all. The flowers are only like the ones I’ve shown above (the photo with the bees), and they remind me of some sort of cauliflower. But writing this post made me learn that my dear veloutiers belonged to the same family as forget-me-nots. Who would have remembered it was the case?

  5. A. J. P. Crown

    No, they don’t really remind me of forget-me-nots.

  6. Dans son Voyage à l’Ile-de-France (publié en 1773), Bernardin de Saint-Pierre parle en plusieurs occasions d’un petit arbre qu’il appelle veloutier :

    « Je m’arrêtais sur la rive gauche de la troisième rivière, au bord de la mer, sur des plateaux de rochers ombragés par un veloutier. Mes noirs m’en firent une espèce de tente en jetant mon manteau dessus les branches. »
    (Voyage à l’Ile-de-France, page 212.)

    « Le veloutier croît sur le sable, le long de la mer. Ses branches sont garnies d’un duvet semblable au velours : ses feuilles sont semées de poils brillans; il porte des grappes de fleurs. Cet arbrisseau exhale dans l’éloignement une odeur agréable, qui se perd lorsqu’on en approche, et de très-près est rebutante. »
    (Voyage à l’Ile-de-France, page 85.)

    Pour ma part je n’ai jamais senti l’odeur du veloutier, qui pour moi est inodore. Par ailleurs, je ne sais pas si pour Bernardin de Saint-Pierre ce sont uniquement les feuilles qui sont veloutées ou les branches aussi (“ses branches sont garnies d’un duvet semblable au velours”), mais l’écorce du Tournefortia argentea, plutôt rêche, n’a rien de duveteux. A se demander s’il s’agit de la même plante.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s