Brèdes cresson

Brèdes (cresson).
Nom féminin pluriel.

Feuilles (en l’occurrence de cresson) cuites en bouillon ou à l’étouffée, consommées chaudes et accompagnant les plats au riz.

Bredes_cresson

Les brèdes sont de maintes et maintes sortes, mais ce jour-là on les mangeait sous la forme « cresson », avec un cari ourite, du giraumon, un chatini de pipangaille et des haricots rouges.

Cari_ourite,etc

Publicités

20 réponses à “Brèdes cresson

  1. A. J. P. Crown

    That looks really interesting, Sig. Cresson doesn’t seem to exist in Norway, for some reason, and I miss it. I don’t know what un chatini de pipangaille is, chutney of some kind (when I google it it says Did you mean: un chat de pipengaille?). I like the idea of un cari ourite.

  2. Siganus K.

    Cari ourite isn’t an idea, it’s a dish, and a delicious one. I don’t think it’s kosher to eat ourite though. It’s a pity to keep away from it for religious reasons because it can be absolutely divine when prepared well.

    Chatini (satini in Creole) obviously comes from chutney, but I’d say that they are a bit different. Chatini is usually « just » chopped or mashed vegetables or fruits (though some people can talk of satini bomli* for instance, which I personally wouldn’t) with salt, vinegar and some spice (traditionally cotomili** in chatini pomme d’amour***).

    Pipangaille is a long vegetable with which my mother used to make purées when I was a child, which I used to love with some melted butter. By googling it I see that its English name varies: « angled luffa, Chinese okra, smooth loofah, sponge gourd, vegetable sponge ». Hmm, I should keep « pipangay » while speaking English.

    It’s quite strange that cresson doesn’t exist in Norway. Is it too cold to grow there? We should ask Marie-Lucie if they have watercress in Canada.
     
     
    * a.k.a. « Bombay duck »
    ** a.k.a. « coriander »
    *** some chatini pomme d’amour could be seen here:
    https://mauricianismes.wordpress.com/autres-clins-doeil/sur-un-dal-pouri/

  3. A. J. P. Crown

    I’d no idea luffahs were edible, but this one isn’t the back-scratching kind apparently. They look lovely: yellow, with yellow flowers.

    I don’t think it can be too cold to grow watercress, can it? I think they just don’t know about it. Maybe I should become a watercress importer. My great-grandfather was a tea merchant in India.

  4. Back-scratching pipangailles? I’ve never heard of them. They don’t just look lovely; they also taste lovely. Well, maybe I say that because I used to love the pipangaille purees my mother made. I haven’t eaten it for decades and decades now.

    On the Google page you have linked to I quite like this picture :
    Ladies Buying Vegetables
    When you let the mouse roll on the big « bâtons mouroum » you get a note saying that they are called « drum sticks ». I didn’t know that and I find it quite funny.

    Try growing watercress on the experimental farm. Wouldn’t it be possible? But you might need to fight with the goats to keep it yours, no? Do they sometimes go in water to pick things?

    You’re from a family of tea merchants? Hmm, now I understand the interest for the camellias. Was your great-grandfather an earl by any chance?

  5. marie-lucie

    AJP, water cress (le cresson) grows wild in Europe, on the edges of streams. I don’t see why it wouldn’t grow in Norway, unless the winters there are too long for its taste. .

  6. lorraine Lagesse née Desmarais

    Of ourse there is cresson in europe..;You have the small varieté de water cress…& the large one..Here we say «  »crésson  » in france they say « Cresson » »
    As pipangeaille have you tasted la peau pipengaeille ( raped ::!!!) grated…mix with tamarind, coconut, & pimentos…Its wonderful with faratas…or any créole dish…
    As per «  »batons mourougue «  » we say « to chévé raide comma batons mourougue….
    The rasson is made from B mourougue & tit cervettes & tamarind…Good to drink after an heavy drinking nite …hang over…gueule de bois… I guess Siganus K , remembers it after the bal du Dodo…

  7. Sig au Bal du Dodo ?

    Ah ah ah !

    Dites-nous un peu, Lorraine, vous en pensez quoi du bouquin de Dormann ? (oui, j’ai lu celui-là aussi…)

  8. Je l’ai trouvé assez drôle pour ma part. Et ne manquant pas de certaines vérités. Tiens, il faudrait que je le relise à l’occasion… (Et vous, Aquinze, vous l’avez finalement trouvé comment ?)
     
     
    Lorraine : Here we say “crésson” in france they say “Cresson”

    Vous voulez dire que les Français prononcent ce mot “kreu-son”, avec un son “euh”? J’aurais du mal à le croire…

    As pipangeaille have you tasted la peau pipengaeille ( raped ::!!!) grated…mix with tamarind, coconut, & pimentos

    I think this is what is shown on the above photo, more or less.

  9. marie-lucie

    Vous voulez dire que les Français prononcent ce mot “kreu-son”, avec un son “euh”? J’aurais du mal à le croire…

    Siganus, pas le « euh » de creux, mais le « e » de leçon (qui est peut-être le même dans le Midi, mais pas dans la moitié Nord, sauf peut-être si celle-ci fait des efforts de prononciation).

  10. Le son “eu” n’est pas le même dans les mots creux et leçon ? Je ne l’ai jamais remarqué pour ma part, et je serais bien en peine de dire en quoi ils pourraient être différents.

    Et cresson se prononce comment en France ?

  11. > Siganus : je confirme pour ma part votre intuition. Il me semble que la plupart des Français prononcent « cresson » avec un é comme un « tesson » ou « caisson » par exemple. C’est d’ailleurs la prononciation donnée par le Grand Robert, le Littré et le Larousse. Mais il est vrai aussi que certains — notamment à Paris — prononcent ( à tort, dit le Littré !) « creusson ».

  12. Bueno, creux comme : eux, pneu, malheureux…et leçon comme LE con.
    Résultat : cresson comme leçon, au moins en Alsace et dans le lyonnais ; je crois que les parigots disent cresson comme craisson , Edith salade de triste mémoire, du lit du Roi au marocain.

  13. Moi je dis « kréçon » (comme Edith…) mais toujours avec une pointe de culpabilité, ou au moins de doute, parce que je sais vaguement qu’on peut, ou peut-être même qu’on doit, dire « kreuçon » ou « kreçon ».

    C’est un peu comme oignon et poireau. Prononcer ouanion et poro, ça fait plouc – c’est-à-dire breton ou belge (vu de Paris, c’est d’ailleurs synonyme…)

  14. marie-lucie

    Pour moi, un tesson ne se prononce pas avec un é mais avec un è (tess-on, pas té-sson). Je crois que c’est ce qu’Aquinze veut dire pas « craisson » comme prononciation de cresson.

    Quant aux ‘parigots’, il y a parmi eux pas mal de différences (âge, origine, éducation, et même quartier). Les jeunes que j’entends maintenant à Paris (lorsque je vais en France) ne prononcent pas du tout comme le faisaient mes grands-parents, par exemple, ou même mon père (96 ans), tous Parisiens.

    Siganus: eu et e: la voyelle de ceux, heureux, etc se prononce avec les lèvres dans la même position que pour u (dites par exemple tu veux ou veux-tu), arrondies et relativement avancées (surtour si on insiste sur la prononciation). Au contraire, la voyelle des petits mots comme je, te, me, le, ce/se, que, ne, de, et des syllabes comme dans leçon, etc, se prononce avec une position de la bouche beaucoup plus neutre. Par exemple, je ne (sais pas, p.ex.) ne se prononce pas comme jeune ou jeûne (qui ont une prononciation différente, au moins dans la moitié Nord de la France).

    Cependant, dans certaines régions certains prononcent le e comme un eu.

  15. > Marie- Lucie:
    Je ne fais pas de différence entre le -e- de tesson, cresson ou caisson que je prononce -é-. C’est sans doute ce que les Parisiens veulent dire quand ils disent que j’ai l’accent ! Alors que, pour moi, ce sont eux qui en ont un!

    De la même façon, pour moi, « ceux », « deux », « feu » comme « heureux » riment avec « ce, me , te , se, …» et « jeûne » ( avec circonflexe sur le u), au contraire de « jeune » qui se prononce comme « heure, beurre, …». Ne me demandez pas des justifications: c’est comme ça que j’ai appris et que je l’entends encore dans ma province!

  16. marie-lucie

    Leveto, je ne vous fais pas de critiques, et je ne vous demande aucune justification. Notez bien que j’ai cité le fait qu’il y a des différences entre les régions. D’après ce que vous dites ici et ailleurs, je crois que vous devez être du Midi (mes grands-parents maternels étaient du Tarn – les Parisiens, c’est du côté paternel).

    Pour tous ceux qui s’intéressent au français actuel je recommande les livres d’Henriette Walter, linguiste française spécialiste de la question, qui écrit dans un style pas du tout ennuyeux et souvent amusant.

  17. Lorraine lagesse

    HORS sujet. /// .je voudrais demander si quelqu un sait si l endroit (prés de Cressonville) qui se nomme « beaux songes » » se nomme ainsi du temps des concessions accordées aux colons , par un colon qui pensait faire de «  »beaux songes » » sur ses terres ou est ce parcequ il poussait des » »brédes songes » » la bas…..cordialement..Lorraine.

  18. Siganus Sutor

    Lorraine, le Dictionnaire toponymique de l’île Maurice ne mentionne qu’un propriétaire ayant acquis ce “bien sucrier” en 1796 (Louis Merlo d’Ancy) sans préciser pourquoi le nom de “Beaux Songes” à été donné au lieu. Sans doute la raison s’est-elle perdue.

  19. La guerre du creusson v/s cresson a eue lieu à Maurice il y a environ 70 ans chez les mauriciens plus français que les français… Une histoire savoureuse qui courait dans les salons d’alors…
    Une dame de la haute bourgeoisie mauricienne poète à ses heures, aujourd’hui décédée à qui son médecin avait prescrit du bouillon de cresson lui demanda :
    Jean, comment doit-on dire « creusson » ou « cresson ? »
    La réponse du médecin fut :
    Cela dépend Madame, si vous dites « feusses » ou « fesses »…

  20. Siganus Sutor

    Raymonde de K. ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s