Novembrier

Novembrier.
Nom masculin.

Fleur mauve apparaissant en général à partir du mois de janvier. Agapanthe (Agapanthus praecox).

« Le jardin est ainsi planté d’alamandas, de novembriers, d’arbres fruitiers, et de plantes endémiques de Maurice. » (Week-End, dimanche 6 décembre 2009.)

Publicités

12 réponses à “Novembrier

  1. A. J. P. Crown

    Lovely, like fireworks.

  2. marie-lucie

    Quelle taille ont ces plantes? Il me semble qu’il y en a beaucoup en Californie, où elles ont au moins 1 mètre de haut.

  3. Siganus K.

    Oui, la tige florale fait un mètre à un mètre vingt de haut. Il existe une autre variété, plus rare, qui produit des fleurs blanches.

    Je me demande s’il s’agit là d’une fleur que l’on trouve uniquement en climat plutôt chaud. La Californie peut être assez froide il me semble, non ? (Il s’agit en fin de compte d’une plante originaire d’Afrique du Sud, où le gel doit être rare je pense.)

    like fireworks

    But it doesn’t smell the same.

  4. « Novembrier » chez vous, « fleur du quatorze juillet » chez nous:
    http://www.visoflora.com/photos-nature/agapanthe-bleue_5.html

  5. marie-lucie

    « fleur du quatorze juillet »

    Depuis quand? Cette fleur est-elle tellement populaire en France?

  6. Si bien elle n’est pas exactement la même espèce, chez nous est la fleur de l’amour ou l’iris africain. D’ailleurs, « agapanto ». :
    http://fichas.infojardin.com/bulbosas/agapanthus-africanus-agapanto-lirio-africano.htm

  7. Siganus K.

    Leveto, sur la page vers laquelle vous dirigez* le lecteur on peut voir un commentaire signé “gimi974” — ah, ces Réunionnais avec le “974”… — grâce auquel on apprend que la plante est appelée novembrier à la Réunion aussi.

    On pourra remarquer que le commentaire en question a été écrit le 26 novembre. Les Bourbonnais sont peut-être plus précoces que nous pour ce qui est les choses de l’amour (cf. le commentaire de Jesús ci-dessus.)
     
     
    Marie-Lucie, il semble que cette plante sud-africaine ait été introduite en Europe dès le XVIIe siècle.
     
     
    Jesús, quel rapport avec l’amour ? Je pense qu’ici (et à la Réunion donc) on l’appelle novembrier en partie à cause de la fête des morts, puisqu’il me semble que chez les catholiques le mauve est la couleur liée au deuil.
     
     
     
    * qui aurait cru que vous étiez un dirigeant ?

  8. >Siganus K.
    Mauve ? Bleu ou blanche comme vous avez remarqué. Les glaïeuls, les œillets, las pensées, et les chrysanthèmes sont les fleurs les plus employés dans les cimetières. À propos des morts, pour nous, l’expression « ir a criar malvas » (aller cultiver des mauves) est comme votre « manger des pissenlits en racine » Du rapport avec l’amour je ne sais pas mais il y a un arbre appelé de l’amour mais aussi de Judas (j’en ai planté une bouture il y a un mois) :
    http://fichas.infojardin.com/arboles/cercis-siliquastrum-arbol-amor-judas-judea.htm

  9. Siganus K.

    “Mon” manger les pissenlits par la racine ? Je ne suis même pas sûr de savoir à quoi peut bien ressembler un pissenlit, et nous autres Martiens n’employons jamais cette expression-là.

    Quant à la fleur, je la vois bien mauve, plus que bleue.

  10. marie-lucie

    Il y a une très jolie photo de la fleur du pissenlit sur Wiki en français, ainsi que de la boule d’une légèreté aérienne formée par les graines.

    Siganus, si vous avez un Petit Larousse, la devise « je sème à tout vent » s’accompagne d’une illustration de la boule de pissenlit sur laquelle on souffle pour faire s’envoler ces graines.

    On n’a pas besoin de planter ou de semer des pissenlits, ils poussent tout seuls dans les prés et les pelouses, d’où on a beaucoup de mal à s’en débarrasser. La fleur ne dure que quelques jours, et comme les marguerites et autres composées, elle se ferme la nuit pour se rouvrir quant le soleil reparaît. Elle pousse dans les pays relativement froids, où c’est l’une des premières fleurs du printemps.

  11. >Siganus K.
    Ayo ! Il me semble que j’ai été un canule pour vous sans le vouloir. Le «votre» de l’expression citée était pour tous les francophones ; je croyais qu’elle était universelle.

  12. Siganus K.

    Ben non ; faut-il encore qu’il y en ait, de ces pissenlits-là. (Pas de lilas non plus, à ma connaissance.)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s