Archives quotidiennes : 21 avril 2010

Ardeur

Ardeur.
Nom féminin.

Lumière solaire aveuglante.

« On est allé sur la plage ce matin. L’ardeur était tellement forte qu’on ne pouvait même pas ouvrir les yeux normalement. »

« Quand elle arrive à l’hôpital le jeudi matin, jour de la mort d’Eugénia, Marinette tombe des nues. Sa fille a les yeux bandés et un sparadrap sur la bouche. “Je pense qu’on lui a fait cela pour l’empêcher de crier, alors que ma fille me cherchait”, explique la mère. Malgré cette scène, Marinette réalise que sa fille est toujours vivante. Comme explication, on lui dit que c’est à cause de “l’ardeur” qu’on lui a bandé les yeux. » (Week-End, 4 juin 2006.)

En français “normal” l’ardeur du soleil est sa chaleur, sa capacité à chauffer, pas sa luminosité : « Chaleur très vive. L’ardeur du feu. » (TLF.) L’ardeur mauricienne, qui n’est pas obligatoirement acccompagnée du sentiment d’avoir chaud, se rapproche davantage du mot anglais glare, que le Harrap’s traduit par “éclat, éblouissement, lumière éblouissante (of sun etc)”.

Mais en français standard le mot ardeur, du latin ardor, peut avoir d’autres acceptions, y compris dans le domaine médical ou amoureux — voire angélique —, ou encore celui de la voile (mais pas de la vapeur).

« Ardeur : État particulier de l’amour sans l’expérience. » (Ambrose Bierce, Dictionnaire du Diable.)

Publicités