Archives quotidiennes : 13 avril 2010

Beurre pistache

Beurre pistache.
Nom masculin.

Pâte d’arachide, beurre de cacahuète.

« Tu veux du beurre pistache dans ton pain, ou bien des achards ? »

« Au nombre des produits alimentaires importés qui ont connu une suppression de droits de douane figurent les légumes en conserve, les légumes surgelés, le beurre (de) pistache, les fruits secs et frais, les fruits au jus, les jus de fruits, les confitures et autres gelées, les abats de poulet et de porc, des produits de charcuterie, les chicken burgers, le miel naturel, la confiserie, le chocolat, les nouilles instantanées, les biscuits, la sauce de soja, le kechup et la purée de tomate. » (Week-End, dimanche 8 juin 2008.)

Un billet précédent était consacré à la pistache, connue sous le non d’“arachide” ou de “cacahuète” en français standard. Compte tenu de cette particularité mauricienne, la pâte ou le beurre d’arachide ne pouvait donc qu’être le beurre pistache, la préposition “de” étant quasiment toujours omise dans la conversation courante.

A la Réunion le mot le plus employé pour décrire le beurre pistache est le nom de la marque la plus répandue sur cette île : Dakatine. En créole, beurre se disant “dibèr”, beurre pistache est tout naturellement “dibèr pistas”. L’absence de préposition en français local est de façon quasi certaine due à l’influence du créole.

Publicités

Fleur tricolore

Fleur rouge-jaune-mauve inconnue. (Quelle drôle d’alliance de couleurs d’ailleurs…)