Tapage

Tapage.

Bruit.

Entendu aujourd’hui, dans la bouche de quelqu’un qui faisait la vaisselle, « Sorry pour tout le tapage. » En effet, les casseroles et autres ustensiles faisaient un joyeux vacarme en s’entrechoquant et en cognant contre l’évier. A la réflexion, nous nous sommes dits qu’un Français aurait parlé de “bruit” plutôt que de “tapage”. Mais nous sommes tombés d’accord que l’usage du mot tapage avait un avantage : il suggérait obligatoirement qu’il s’agissait d’un bruit déplaisant, d’une nuisance, sens que ne possède pas nécessairement le mot bruit, plus neutre, lequel peut même avoir une nuance plaisante, par exemple lorsqu’on parle du “bruit du vent dans les filaos”. Le tapage, lui, n’est jamais neutre. Il ne s’agit pas d’un “bruit rose”.

A noter que le mot “bruit” n’a pas eu de descendance créole, le créole ayant tapaz ou son mais pas “bri”.

Publicités

9 réponses à “Tapage

  1. marie-lucie

    Pour moi, le bruit des assiettes et casseroles pendant qu’on fait la vaisselle ne constitue pas à lui seul « du tapage », mais s’il y avait plusieurs personnes en train de s’affairer joyeusement dans la cuisine, comme avant ou après un repas de fête entre parents et amis, ces personnes pourraient bien « faire du tapage », entre leurs activités culinaires et leurs conversations, sans doute encouragées par quelques verres de vin. Mais ce seraient plutôt les enfants qui feraient du tapage dans les mêmes circonstances. Le « vacarme » me fait plutôt penser à des bruits de meubles qu’on déplace ou qu’on fait tomber, par exemple.

  2. Le mot que j’aurais utilisé dans ce cas, c’est boucan (« désolé pour le boucan ») – comme le voisin qui joue de la perceuse le dimanche dès 8h du mat’…

  3. Pink noise in both English and French is a variant of white noise (noise in which all frequencies are equally represented) in which the loudness is adjusted for the greater sensitivity of the human ear to high frequencies.

  4. marie-lucie

    Aquinze, oui, le boucan irait aussi dans le contexte décrit par Siganus. Et votre voisin sans gêne avec sa perceuse matinale ne fait ni « tapage » ni « vacarme », puisqu’il ne fait qu’une seule sorte de bruit avec cet outil.

  5. Marie-Lucie,voilà un cas encore où un Mauricien aurait pu dire que le voisin fait du tapage avec sa perceuse (ou plutôt sa “machine à percer”, comme on dit). A vous lire je me sens étayé dans mon intuition première (c’était moi qui faisais la vaisselle et il n’y avait que moi qui faisais du bruit) que le tapage local n’est pas identique aux autres tapages. Voilà ce qu’en dit le Petit Robert (2006) :
    Tapage n. m. – 1695 ; de taper
    1. Bruit violent, confus, désordonné produit par un groupe de personnes. => raffut, ramdam, vacarme. – Droit. Tapage injurieux, tapage nocturne, consistant à troubler la tranquillité des habitants en faisant du bruit, notamment la nuit, sans motif légitime.
    2. (1764) Figuré => éclat, esclandre, scandale.

    Je la trouve amusante, l’expression “tapage injurieux” (ou “tapage injurieux diurne”), un délit ainsi qualifié par le droit français. Dans d’autres langues on parlera plutôt de trouble de la tranquillité, d’altération de l’ordre public ou de perturbation de la paix, mais en français il s’agit d’une injure (à la population), presque de gros mots. J’aime bien la façon française de voir les choses.

  6. marie-lucie

    Siganus, pour ce qui est du « tapage nocturne », une seule personne pourrait en faire, par exemple, en marchant lourdement dans l’appartement juste au-dessus du vôtre, mais il s’agit en général de bruits comme ceux d’une scène de ménage ou d’une soirée un peu trop arrosée chez les voisins de palier ou du dessus.

  7. Donc, Marie-Lucie, selon vous la notion de tapage implique en principe la participation de plusieurs personnes ?
     
     
    John, pink and white noises amused the students that we were when we were taught acoustics, just like the dB(A) (“les débéa”). Don’t ask me today how a decibel can be “A” compared to a decibel which isn’t. It was also very disturbing, I now remember, to learn that a decibel wasn’t really a unit, but a ratio, a logarithmic fading (or increase as the case may be, i.e. a gain or amplification).

  8. marie-lucie

    la notion de tapage implique en principe la participation de plusieurs personnes

    En général, oui, comme le dit le Petit Robert. Mais on peut entendre des bruits qui suggèrent qu’il y a deux personnes ou plus, mais qui en fait proviennent d’une seule personne, si on ne voit pas mais on entend seulement.

  9. Same general idea. dbA’s are decibels measured relative to the A-weighting, which adjusts for the frequency variability of human hearing.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s