Archives quotidiennes : 30 janvier 2010

Peau de fesse

Je ne suis pas certain qu’il s’agisse là d’une particularité mauricienne, mais plusieurs fois j’ai entendu employer l’expression “peau de fesse” pour parler d’une personne désargentée. « Sa famille est peut-être well off, mais lui c’est une peau de fesse. » « Au début de mon mariage j’étais peau de fesse net. » Cela se dit-il dans ce sens en français standard ?

Certes, on emploie “peau des fesses” dans l’expression “Ça m’a coûté la peau des fesses” — « quelque chose qui vaut très cher, à laquelle on tient beaucoup » (Wiktionnaire), mais cela ne veut pas dire la même chose. Ici cela suggère que l’on tient à la peau de ses fesses autant qu’à la prunelle de ses yeux, ou presque — c’est une question de point de vue.

Publicités