Poc-poc

1. Gomons poc-poc.

Variété d’algue brune comportant de petites vésicules qui font “poc, poc” quand on les presse avec les doigts pour les faire éclater, ce qui amuse beaucoup les enfants.


 
 
 
2. Liane poc-poc.

Plante filante produisant des sortes de ballonnets (Cardiospermum halicacabum, aussi connue sous le nom de “pois de cœur” ou de “cœur des Indes”). Le nom local vient du bruit que font ces capsules lorsqu’on marche dessus, comme un petit sac en papier qui éclate.

Dans Le Mauricien du 28 juin 2008, il est possible de lire ceci : « De même l’on savait recueillir le meilleur des graines de poc-poc, plante filante qui pousse aussi dans les haies, et qui présente de petites baies vertes. Celles-ci étaient écossées pour en extraire les pépins, que l’on lavait et cuisait ensuite en curry avec du poisson salé. » Je n’ai pas l’impression que les capsules que l’on voit ci-dessus soient de “petites baies vertes”. Peut-être existe-t-il une autre plante ayant elle aussi reçu ce nom onomatopéique.

Publicités

7 réponses à “Poc-poc

  1. Si jamais quelqu’un avait le nom scientifique du “gomon poc-poc”…

    (Incidemment, sur Google n’est référencé qu’un seul site sur lequel on peut trouver l’expression “gomon poc-poc”, et aucun sur lequel on aurait “goémon poc-poc”.)

  2. Grâce à la Flore de la Réunion, j’ai pu retrouver que le nom commun de liane poc-poc est aussi donné à une plante de la famille des Passifloraceae : Passiflora suberosa dont le fruit ressemble effectivement à une petite baie verte devenant violacée à noire à maturité (d’où son autre nom de grain(e) d’encre).

  3. le nom commun de liane poc-poc est aussi donné à une plante de la famille des Passifloraceae

    Un autre genre de grenadine ?

    J’ai cependant l’impression que ce qui peut porter le nom de poc-poc chez les passiflores est Passiflora foetida plus que Passiflora suberosa.

    Pour ce qui est du nom scientifique de l’algue à bulles — laquelle m’est beaucoup plus familière que la liane —, je pile en place*.
     
     
    * piler en place = piétiner, faire du sur place

  4. Fucus?

  5. > Jesús

    fucus, mais lequel ? Je n’en trouve aucun qui ait des vésicules aussi indépendantes de la « feuille » de l’algue…

    Sinon, pour goémon en général, varech ?

  6. >Aquinze

    ?

  7. Jesús, on commence à s’approcher sérieusement du “gomon poc-poc” ! (Merci pour votre aide.)

    La sargasse japonaise (Sargassum muticum) semble assez proche, mais ses feuilles ont l’air d’être plus allongées que celles du “gomon*” dont il est question ici.
     
     
    * mot local que les Mauriciens auraient peut-être pu écrire gaumont

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s