Archives quotidiennes : 10 février 2010

Empailleurs (8)

Alignement des feuilles dans une botte, que l’on tapote du plat de la main jusqu’à ce que chaque extrémité soit au même niveau que les autres.

Sur la photo du haut on remarquera que l’empailleur utilise un “souvalier” (chevalet), c’est-à-dire une sorte de trapèze constitué d’une forte pièce de bois rond reliée à deux cordes elles-mêmes attachées à un crochet en métal. Le crochet est accroché aux baguettes de la structure et la traverse en bois permet alors à un pied de prendre appui. Le “souvalier” est en général utilisé lorsque la pente du versant dépasse les 45° normaux, ce qui est le cas ci-dessus, et évite à l’empailleur de glisser le long de la pente, surtout lorsque la paille est posée.

Publicités

Grenadine

Grenadine.
Nom féminin.

Fruit de la passion (Passiflora sp.).

Il se souvenait que, petit, sa mère lui avait montré comment féconder les fleurs de grenadine en prenant du pollen sur les étamines et en le frottant sur le pistil.”

« Servez avec un coulis de grenadine (faites réduire 2 grenadines et 150 g de sucre). » (Week-End, dimanche 12 avril 2009.)

« Confiture de grenadine-coco ou piment ourite, la gamme de produits se vend entre Rs 35 et Rs 80. » (L’Express, 28 août 2008.)

En français d’ailleurs ce fruit est aussi appelé grenadille, ce qui expliquerait qu’à Maurice il porte le nom de grenadine, par association avec le mot grenadine servant à nommer un sirop rouge à base de grenade. (Par ailleurs il existe une grenadelle, dont la photo sur Wikipédia ressemble à celle des fruits visibles ci-dessus.)

Cependant, la définition que donne le TLFi de la grenadille ne correspond guère à la plante filante produisant les fruits de la passion :
A. − Arbuste exotique grimpant qui porte des fruits rouges comestibles dont la saveur rappelle celle de la grenade.
B.Bois de grenadille. Bois de la dureté de l’ébène, de couleur brun rougeâtre moucheté et veiné de noir.
http://www.cnrtl.fr/definition/grenadille
Premièrement, il ne me semble pas que la grenadine (au sens mauricien) ait un goût voisin de celui de la grenade, et deuxièmement la liane sur laquelle pousse le fruit n’est pas un arbuste et celle-ci ne peut certainement pas produire de bois — de bois ayant “la dureté de l’ébène” qui plus est. Il semble exister une nette différence entre ce qui est appelé grenadille sur Wikipédia (ou ailleurs sur internet) et ce qui porte ce nom d’après le Trésor de la langue française.


 
 

–     ∞     Ω     ∞     –


 
 


 
 

–     ∞     Ω     ∞     –


 
 

Empailleurs (7)

_____
> Empailleurs (8)