Morcellement

Morcellement.
Nom masculin.

Lotissement.

[Petit Robert (2006) : Lotissement 1. Division d’un terrain en parcelles. 2. (1919) Terrain loti ; chacune des parcelles de ce terrain. Habiter dans un lotissement pavillonnaire.
Wikipédia : “Par métonymie, on parle de lotissement pour définir les quartiers ainsi formés, qui sont souvent caractérisés par une monoactivité, ce qui tend à les distinguer de la mixité d’usage d’une ville ou d’un quartier traditionnel.”]

« On dirait qu’à Maurice il existe une espèce de yen pour faire des morcellements ! Ça pousse mieux que des champignons, et certains sont aussi vilains que la gale dhobi.

« Du morcellement Carlos à celui de Diocèse en passant par la route royale, Rivière-Noire n’a pas échappé aux dégâts causés par les pluies diluviennes. » (Week-End daté du dimanche 6 mars 2005.)

« ‘Quand j’ai acheté mon terrain, j’ai choisi le morcellement Jhuboo par rapport à la tranquillité qui y règne, et le peu de circulation’, indique un habitant. Aujourd’hui, déplore-t-il, ce projet de déviation brisera la tranquillité des habitants et créera un désordre, outre les risques de vols dans le morcellement. » (Week-End du dimanche 8 juillet 2007.)

Dans le nom on retrouve bien sûr la notion de morceler (des terres), que ce soit le fait de les partager en terrains plus petits ou le résultat de cette action. Mais la particularité mauricienne, par rapport au français standard, est d’appeler « morcellement » le lieu ainsi créé, nom qui en général lui reste longtemps après que le morcellement lui-même (le fait de morceler) s’est achevé. Il en résulte souvent un toponyme comprenant le mot morcellement.

On retrouve aussi ce mot, tel quel, en anglais ; par exemple sous la plume du gouvernement : « Owners of agricultural land not exceeding one hectare will no longer need to apply for a Land Conversion Permit, provided they owned the land on 30 September 2005. They will also be exempted from the payment of any morcellement fee, land transfer tax, capital gains tax and transcription fee. » Il existe même une loi portant le nom hybride de « Morcellement Act (1990) », loi dans laquelle on donne la définition légale du morcellement : « ‘morcellement’ means the division of a plot of land into two or more lots ».

Publicités

16 réponses à “Morcellement

  1. This is surely a calque of English subdivision, which applies normally to the process of partitioning a whole, but in the case of land, also to the result.

    GT, however, wants to make it fragmentation, which to me is primarily a technical term for what happens to a computer’s hard disk when files end up stored discontiguously on it, rather than each in its own area of the disk.

  2. This is surely a calque of English subdivision

    I don’t think so. Morceler is very much what is being done in such a case. In fact morcellement makes more sense than the standard French lotissement, at least in my view. And in French you also have division, subdivision and indivision, so you wouldn’t really need English from which to borrow the word sub-division.

    Fragmentation is also the word that applies to cluster bombs, which are called « bombes à fragmentation ». A particularly nasty morcellement.

  3. And in French you also have division,

    il me semble que c’est le terme employé pour les cimetières (je vérifierai quand même !)

  4. après un clic rapide , un exemple pris sur la toile:

    Division 87 du cimetière du Père-Lachaise Paris
    Division 87 du cimetière du Père-Lachaise… … Tombe de Simone Signoret et d’Yves Montand Division 85 du cimetière du Père-Lachaise Théâtre National de la …

  5. The term « morcellement » has a long history in Mauritius. From the « concessions » of the French settlement to the « petits morcellements » of the latter half of the 19th century, the idea of « morcellement » is intimately linked with land-ownership and the sugar industry.

  6. Francis, I’m afraid I don’t quite understand how « the idea of “morcellement” is intimately linked with land-ownership and the sugar industry ». On the contrary, it seems to me that land owners who are actually growing sugar cane tend to expand the surface of their property instead of subdividing it. Maybe a few years back, mostly for fiscal reasons, some thought it was better to be a small planter (“petit planteur”) than a big one, but generally speaking, as far as I know, the sugar industry seems to be trying to merge the various « factory areas » instead of splitting them.

    It is true that at the beginning of colonial times, when there was plenty of uncultivated arpents and relatively few farmers, land was given to people full of entrepreneurial willingness, or supposedly so. It is also true that these people could have had several heirs who would have split the original concession. But I fail to see land subdivision as an inherent part of what has been called Mauritius’ « mother industry ». For me it has more to do with a by-product, even if it’s true that sugar estates, who own large areas of land, are often tempted to transform part of them into morcellements (just check the first and third photo above). But that’s just a way to make easy — and temporary — money. It’s not part of their raison d’être, or at least it is not supposed to. (The « IRS » thing, the new eldorado, seems to go very much in this way though.)

  7. >siganus
    ah, voyez-vous que le morcellement n’est pas une histoire nouvelle mour les îles de l’océan indien!
    une citation
    Ces hypothèses ont été balayées dans les années 60 par la théorie de la tectonique des plaques, qui apportait une belle explication. L’Afrique, Madagascar et l’Inde sont les pièces d’un ancien continent, le Gondwana, qui s’est ensuite morcelé. La grande île s’est d’abord séparée de l’Afrique au Jurassique puis de l’Asie au Crétacé, il y a 80 à 90 millions d’années. Des espèces souches auraient donc été séparées par l’océan Indien, donnant naissance à de nouvelles espèces de chaque côté de cette barrière géographique grandissante.

    Oui mais voilà: ce scénario est à son tour remis en question par des travaux de biologie évolutive, au profit de l’ancienne idée de dispersion!
    d’un article susceptible de vous intéresser
    http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/sciences/nature/20091218.OBS1122/de_linde_a_madagascar_dile_en_ile_a_tiredaile.html

  8. >siganus
    un article qui montre que le morcellement n’est pas une histoire récente en océan indien :Ces hypothèses ont été balayées dans les années 60 par la théorie de la tectonique des plaques, qui apportait une belle explication. L’Afrique, Madagascar et l’Inde sont les pièces d’un ancien continent, le Gondwana, qui s’est ensuite morcelé.
    dans un article susceptible de vous intéresser
    http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/sciences/nature/20091218.OBS1122/de_linde_a_madagascar_dile_en_ile_a_tiredaile.html

  9. En France, morcellement a un sens dépréciatif ; une propriété que l’on a morcelée, c’est une propriété que l’on n’a pas voulu, ou pu (héritage à partager, besoins d’argent) garder dans son intégralité et qui par des émiettages successifs finit par perdre toute valeur, des lopins de terre trop petits ne rapportant pas assez pour nourrir une famille.

  10. Ah oui, Zerbinette, le mot « morcellement » a une image négative en France ? Voilà qui est intéressant. Peut-être ferions-nous bien d’importer un peu de la dépréciativité de l’expression.

    Et si 7 : L’Afrique, Madagascar et l’Inde sont les pièces d’un ancien continent, le Gondwana, qui s’est ensuite morcelé.
    Et les confettis que sont les Seychelles (brièvement mentionnées ici aujourd’hui), lesquelles sont des îles granitiques. De microscopiques lambeaux de continent.

  11. Siganus,
    A dental complication has been frustrating the course of my web ramblings these last few days. Allow me to reply to your comment on mine:

    The sugar industry was just budding in the 1820’s and 1830’s. Slave trade would have provided a steady and prosperous sugar economy. But then came the abolition, the unwillingness of the former slaves to work in the new industry(there were exceptions, of course), and the implementation of the indentured labour policy with labourers from India being imported.

    In the 1850’s and 1860’s, the revenue gained from sugar did not contribute anything enormous to the economy, though, of course it was increasing. As from the 1870’s was the real offset of that industry with the mass arrival of labourers, which unless i’m mistaken, began to be seriously regulated. (?) At the same time, indians were making their voices heard through petitions in which they demande better conditions, etc. This in addition to the new taxes on sugar prompted, among other things, the creation of morcellements. And forget not that the 1870’s and 1880’s were years of great political awakening and activity in Mauritius, and the issue of morcellement was also linked with that of the new laws on rivers, water, etc, – the Ordinance No.1 of 1880 0r 1881 on the space to be left between fields and river banks.

    The morcellement, indentured labourer and the rise of Mauritian political consciousness, though not rigourously linked with relations of cause and effect, are part of the same period, mood and character of Mauritian history(for want of a better expression). To wit, a certain number of morcellements now bear the name of former families of indian labourers, some of whom, have become great land owners.

    Unfortunately, there is not standard work on the Mauritian 19th century as a whole. I think such an enterprise would be both interesting and rewarding as it is precisely the events of that century which have greatly shaped the subsequent phase of Mauritian history.

  12. Siganus à travers les exemples et les photos que vous donnez, morcellement et lotissement me paraissent des termes tout à fait parallèles. Mais en France le morcellement n’est pas un terme administratif. Le lotissement d’un terrain consiste à créer des lots, c’est à dire des portions de terrains jouissant d’équipements communs, les réseaux et les voies, et supportant des obligations communes d’entretien, généralement au prorata de l’importance des lots. Le lotissement désigne par le même mot l’action de lotir et le résultat de cette action. Un lotissement peut rester indéfiniment une entité juridique.
    Le lotissement du ciel est le titre d’un livre de Blaise Cendrars.

  13. Evidemment, votre image n’a pas manqué de m’évoquer un tableau et un peintre considérés en leur temps comme sacandaleux: Courbet dont voici les casseurs de pierre :

    À quoi il faut ajouter encore:

    barricade rue de la mortellerie
    wiki http://pagesperso-orange.fr/art-deco.france/courbet.htm
    Il se pourrait que « ceci » -les images et les fonds d’ histoire dont elles témoignent – éclairent la fortune des « mots »pour (ne pas)en parler.

  14. Moi, je me suis toujours demandé pourquoi on écrivait morcellement, et non morcèlement, comme dans harcèlement ou démantèlement.

  15. marie-lucie

    Aquinze: sans doute parce que ce mot est bien évidemment dérivé de morceau, et -eau vient d’un ancien -el, que l’on trouve encore dans la forme féminine correspondante -elle, comme dans nouveau, nouvelle, renouvellement. La relation étymologique n’est pas aussi évidente dans démanteler (dont le radical est mantel, ancienne forme de manteau dont on ne voit guère la ressemblance avec le sens moderne) et encore moins dans harceler. Mais en fait il n’y a guère de raison logique pour préférer -elle- à -èle-, ou vice-versa, et ces formes se sont figées à une certaine époque: on a peut-être continué à écrire comme à la première attestation du mot, attestation qui date souvent d’une période à orthographe plutôt chaotique.

  16. marie-lucie

    p.s. les formes en -elle- doivent être plus anciennes, car l’usage des accents, et la distinction entre aigu et grave, leur est postérieur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s