Archives quotidiennes : 20 décembre 2009

Morcellement

Morcellement.
Nom masculin.

Lotissement.

[Petit Robert (2006) : Lotissement 1. Division d’un terrain en parcelles. 2. (1919) Terrain loti ; chacune des parcelles de ce terrain. Habiter dans un lotissement pavillonnaire.
Wikipédia : “Par métonymie, on parle de lotissement pour définir les quartiers ainsi formés, qui sont souvent caractérisés par une monoactivité, ce qui tend à les distinguer de la mixité d’usage d’une ville ou d’un quartier traditionnel.”]

« On dirait qu’à Maurice il existe une espèce de yen pour faire des morcellements ! Ça pousse mieux que des champignons, et certains sont aussi vilains que la gale dhobi.

« Du morcellement Carlos à celui de Diocèse en passant par la route royale, Rivière-Noire n’a pas échappé aux dégâts causés par les pluies diluviennes. » (Week-End daté du dimanche 6 mars 2005.)

« ‘Quand j’ai acheté mon terrain, j’ai choisi le morcellement Jhuboo par rapport à la tranquillité qui y règne, et le peu de circulation’, indique un habitant. Aujourd’hui, déplore-t-il, ce projet de déviation brisera la tranquillité des habitants et créera un désordre, outre les risques de vols dans le morcellement. » (Week-End du dimanche 8 juillet 2007.)

Dans le nom on retrouve bien sûr la notion de morceler (des terres), que ce soit le fait de les partager en terrains plus petits ou le résultat de cette action. Mais la particularité mauricienne, par rapport au français standard, est d’appeler « morcellement » le lieu ainsi créé, nom qui en général lui reste longtemps après que le morcellement lui-même (le fait de morceler) s’est achevé. Il en résulte souvent un toponyme comprenant le mot morcellement.

On retrouve aussi ce mot, tel quel, en anglais ; par exemple sous la plume du gouvernement : « Owners of agricultural land not exceeding one hectare will no longer need to apply for a Land Conversion Permit, provided they owned the land on 30 September 2005. They will also be exempted from the payment of any morcellement fee, land transfer tax, capital gains tax and transcription fee. » Il existe même une loi portant le nom hybride de « Morcellement Act (1990) », loi dans laquelle on donne la définition légale du morcellement : « ‘morcellement’ means the division of a plot of land into two or more lots ».

Publicités

Nou rasinn

Racines de coqueluche.