Archives quotidiennes : 12 décembre 2009

Herbe pique-fesse

Herbe pique-fesse.
Nom féminin.

Variété d’herbe ne passant pas pour être très douce aux tendres postérieurs.

« C’était vraiment joli ces espèces de coussins créés par l’herbe pique-fesse autour des roches. »

« Mais du Souffleur jusqu’au Pont naturel, l’on remarque que le gazon, communément appelé herbe pique fesse, a été enlevé sur des mètres carrés à plusieurs endroits. Cette espèce est indigène et s’adapte particulièrement à l’air salin. Elle abrite une forte intensité d’insectes, constituant ainsi un habitat important des espèces terriennes, de même que des reptiles. Elle pousse aussi facilement entre les roches et retient la terre, prévenant ainsi l’érosion. » (Le Mauricien, 10 juin 2008.)

S’agit-il bien de l’espèce Zoysia tenuifolia, ou plutôt de Sporobolus virginicus ?

Publicités

Christian Family Church (Registered No 4877)

« Là où Jesus-Christ est Seigneur »
Christian Family Church
Regd No. 4877
Réunion de prières
Mercredi à 7.30 p.m.
Culte d’adoration
Samedi, à 5.30 p.m.
Entrée libre

Plume

Plume.
Nom féminin.

Stylo, bic.

Qui c’est qui a pris la plume qui était près du téléphone !?

3. L’électeur doit entrer dans un des isoloirs et, avec une plume à bille qui s’y trouve, inscrire une croix (X) vis-à-vis du nom du candidat pour qui il vote.” (Instructions électorales sur le site du gouvernement.)

En français standard, me semble-t-il, la plume est avant tout une pointe en métal, fixée au porte-plume, que l’on trempe dans un pot d’encre pour écrire. A l’entrée plume, le Petit Robert parle d’une “petite lame de métal, terminée en pointe, adaptée à un porte-plume, un stylo, et qui, enduite d’encre, sert à écrire.” Après cette définition ce dictionnaire écrit, en italiques, stylo à plume et stylo à bille. Je me pose donc la question, et je la pose à qui voudrait bien y répondre : un stylo contemporain ordinaire, le modèle le plus simple qui soit, est-il communément appelé “plume” hors de Maurice ?

La “plume à encre” — “fountain pen” en anglais et parfois en mauricien —, aussi appelée stylo-plume, pourrait à la rigueur être appelée “plume”. Mais si je ne m’abuse ça doit être une particularité mauricienne que de se servir du mot “plume” pour parler d’un bic de base (“stylo à bille” en français un peu plus académique, “ballpoint” en anglais).

Il sera possible de voir utiliser le mot “plume”, au sens figuré, pour parler de l’écriture, de la façon d’écrire d’une personne, même lorsque le texte en question a été typé sur un ordinateur. Par exemple dans cet article de l’hebdomadaire Week-End : “Il existait déjà en créole réunionnais par exemple, comme dans plus de 160 autres langues. Mais pas encore en créole mauricien. Une lacune désormais comblée: sous la plume de Dev Virahsawmy, Le Petit Prince de Saint-Exupéry s’exprime en morisyen aussi.” En revanche, dans cet autre article il ne me semble pas certain que le mot « plume » aurait été employé tel quel par n’importe quel journal francophone de France, de Navarre ou d’ailleurs : “le Vacoassien a trouvé diverses pièces d’antan et objets rares comme cette Space pen, plume utilisée par les astronautes dans l’espace et qui pète lorsqu’elle est utilisée sur Terre” (Week-End, dimanche 20 janvier 2008).
 
 
_______

Mise à jour du 15 janvier 2011.

Découvrez aussi en
exclusivité la gamme
de plumes[s] DIGNO!