Carême

Carême.
Nom masculin.

Jeûne.

A Maurice le mot « carême » est communément employé pour parler du jeûne, quelle que soit la religion considérée. Chrétiens, musulmans ou hindous « font carême » et utilisent tous ce mot pour parler de la période au cours de laquelle ils changent leurs habitudes alimentaires.

Un certain nombre de personnes pensait que le ramadan se serait achevé aujourd’hui (ou disons hier soir). Toutefois, la lune n’ayant pas été aperçue après le coucher du soleil hier tantôt, il faut faire carême une journée encore, Eid ne devant avoir lieu que demain lundi.

« En vue du ramadan, Sadeck Vawda, pharmacien, a compilé plusieurs informations pratiques dans une brochure intitulée Le Ramadan, disponible en pharmacie. Il y distille des conseils alimentaires et médicaux pour ce carême qui débute demain. » (Conseils pour le ramadan, L’Express du 31 août 2008.)

On se réfère communément à la rupture du jeûne en parlant de « casser le carême » (ou « kas karem » en créole) : « Les préparatifs du «kas karem» chez Abdool Sattar Nurudin commencent après la prière de 16 h 45. » (Jeûne et purification, L’Express du 15 septembre 2007.)

« Le Thaipoosam Cavadee est, depuis, célébré après dix jours de carême. » (Thaipoosam Cavadee à la gloire de Muruga, L’Express du 22 janvier 2008.)

« Ils ont, comme ils disent, «pase la nuit». Et pourtant, pas un bâillement. Sur leur visage, la fatigue accumulée au cours de ces dix derniers jours de carême ne transparaît pas. » (Toute une nuit consacrée à Shiva, L’Express du 6 mars 2008.)

« Le carême chrétien débute le Mercredi des cendres, le 28 février. » (Carême chrétien : le lieu pour se fondre en Dieu, L’Express du 7 février 2007.)

Le mot carême vient « du latin vulgaire quaresima, altération du latin chrétien quadragesima [sous-entendu : dies], littéralement « le quarantième jour » [avant Pâques] ». (TLF)
 
 
__________

Mise à jour du 7 août 2010

Pravina Nallatamby (Mille mots du français mauricien, 1995) :

carême n.m.
1. Courant. Par extension. Pratique religieuse de toutes les communautés, qui consiste en une privation totale ou partielle de nourriture et de certaines réjouissances pendant une période donnée.
Dans certaines religions, le carême peut être de nature personnelle ou collective, comprenant des abstinences variables selon les cas.
2. carême (casser le —) loc. verb.
Rompre le carême, soit au cours soit à la fin de la période prédéterminée (fin de la journée, de la semaine, de la période lunaire, etc.).
3. carême (garder le —) loc. verb.
Respecter l’abstinence pendant la période du carême.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s