Débalancer

Débalancer.
Verbe transitif.

Déséquilibrer ; déstabiliser ; perturber.

« Il est venu toucher avec moi et il m’a débalancé. »

« Silverware frôla la lice [lisse] et versa à l’extérieur pour frôler Huizard. Ce dernier fut débalancé et versa à l’extérieur, gênant Champ In Action et Shoot For The Moon. »
(Week-End, 22 juin 2008.)

« Selon Raj, un témoin de l’accident, les véhicules roulaient à une allure normale. A un certain moment, le camion qui transportait du sucre a percuté l’arrière de l’autobus. “Bus la in débalancé et camion osi in fair pareil. Bus la in faire deux tonneaux lerla line arrêté. Dimun in voltizé depuis dans bus.” »
(Le Matinal, 8 septembre 2009.)

« Il n’y a qu’une position idéale pour être maître de son véhicule, soit avoir le pied gauche bien calé au fond et le dos bien calé au siège. Lors des virages, on ne peut être débalancé par la force centrifuge et on a un parfait contrôle du véhicule, contrairement à celui qui doit s’accrocher à son volant. »
(L’Express, 5 mars 2006.)

« “Le requin a le rôle de nettoyeur de l’océan. Si on vient enlever les requins de l’océan, on débalance un écosystème complet”, dit Jacqueline Sauzier. »
(Week-End/Scope, 3 novembre 2010.)

« Or, la force d’un syndicat ou du travailleur réside généralement sur son lieu de travail. Le rapport de forces est complètement débalancé quand vous l’emmenez dans un bureau à Port-Louis. »
(L’Express, 13 septembre 2008.)

« Les hommes de par leur ego ne montrent pas leur souffrance et, souvent, finissent dans l’alcool. Tout est débalancé dans notre vie. »
(Week-End/Scope, 22 octobre 2004.)

« Après sa accident-là, mo capav dire ou ki narien pas bon avec moi, la tête, li pié, aster mo ine coumence gagne bane complications l’estomac. Tou ine débalancé ! Telma mo ti souffert ki mo bane frères ek sœurs ine dire préfère mo ti mort ki trouv moi coume sa. »
(Week-End/Scope, 24 septembre 2004.)

« Par ailleurs, la FMBB a enregistré au cours de la semaine écoulée, la démission de sa secrétaire administrative, Taslim Seeruthun. Cette dernière qui a entamé des études en Angleterre a, dans un courrier adressé à la fédération, fait part de son intention de ne pas reprendre son poste. Cette nouvelle a quelque peu débalancé la fédération mais a été acceptée. »
(Week-End, 22 mai 2005.)

« The Deputy Speaker: Thank you, hon. Bunwaree! Would you allow the hon. lady to continue her speech, please!
« Mrs Grenade: Merci, M. le président. L’honorable Pravind Jugnauth a misé beaucoup sur les jeunes. Il a cru dans la jeunesse mauricienne et je peux dire, M. le président, cela a rapporté ses fruits. Mais, aujourd’hui, avec ce budget, qu’en est-il pour la jeunesse mauricienne ? Rien encore une fois, M. le président! La jeunesse mauricienne est laissée sur la touche encore une fois.
True it is, Mr Deputy Speaker, Sir, that we are in a crisis situation, but that does not mean that we have to ignore the needs of our youth et, surtout, l’attente de nos jeunes. Le ministre ne va pas nous faire croire que mettre des infrastructures sportives à la disposition des jeunes alourdira son budget, ou encore plus, débalancera son budget! »
(Hansard (transcription des débats parlementaires), sitting of Friday 29 May 2009, page 37 du document en pdf sur le site du gouvernement.)
 

Ψ

 
Les dictionnaires français d’aujourd’hui ne contiennent pas le mot débalancer. En revanche, on peut y trouver le mot balancer, dont une des acceptions — quoique vieillie — est la suivante selon le TLF : “2. [Sans idée de balancement] a) Vieilli. Tenir en équilibre. Un danseur de corde qui ne balance pas bien son corps est en danger de tomber (Ac. 1798-1932).” Nous ne sommes pas loin du verbe mauricien débalancer, lequel aurait pu avoir le verbe français en question comme géniteur. Toutefois, l’influence de l’anglais ne serait pas à écarter, anglais qui possède le verbe “to overbalance” signifiant perdre l’équilibre, “to lose one’s balance”, et même mieux : “to unbalance” (“1. To upset the equilibrium or balance of. 2. To disturb the mental stability of (a person or his mind).” — Collins.) [Thanks John.]

Balancer peut par ailleurs être un terme technique utilisé à Maurice. On dira par exemple que les roues d’une voiture “ne sont pas balancées” et pour les balancer on fixe généralement de petites masses sur la jante de façon à ce que le centre de gravité de l’ensemble de la masse tournante soit bien centré sur l’axe de rotation. Cette opération porte le nom de “wheel balancing”. En français de France elle doit avoir un autre nom, qui m’est inconnu.

Publicités

13 réponses à “Débalancer

  1. Equilibrage chez un fournisseur de tels services.
    Pas loin du sens vieilli de « balancer ».

  2. Avec le lien correct: fournisseur

  3. lorraine D lagesse

    wheel b

  4. lorraine D lagesse

    wheel balancing ==quadrage de roue

  5. Comme Gro Zippo, j’utiliserais plus le terme déséquilibrer que débalancer.

  6. … ce qui nous amène à songer sur les subtilités de la traduction, comme le faisait Sig dans sa note « No danger for the English speaker » : le titre français du bouquin de Rohinton Mistry est « L’équilibre du monde », alors que la traduction littérale serait plutôt « Un bon équilibre » (prononcé bonne, clin d’oeil à Marie-Lucie…).

    Faut-il conclure à l’ambition universaliste du français, par opposition au fait que l’anglais serait plus factuel, moins normatif ? J’aurais tendance à le croire. Dans le roman de R.M., il n’est après tout question que de destins individuels, et certainement pas d’une quelconque leçon sur la façon dont le monde devrait ou ne devrait pas marcher (c’est d’ailleurs à mon sens ce qui fait toute l’immense qualité de la littérature indienne contemporaine : cette douce observation du monde, à la fois lucide, aimante et fataliste, même quand il s’agit des pires violences…).

    Par contraste, ce titre, « L’équilibre du monde », va bien plus loin que le propos de l’auteur – il y a, sous-jacent, comme l’affirmation (comme l’espoir ?) que le Tout pourrait avoir un sens grâce aux parties qui le composent ; cela, vraiment, me paraît beaucoup plus français qu’anglais…

  7. Except for the first two examples, the semantic agreement with English unbalanced (which is consistently used by GT) is perfect. The first example would be threw me off balance, and the meaning of the second example escapes me despite GT’s best efforts. So I think we have a calque here.

    Indeed, in the example about unions and workers, GT actually improves on the original. « Le rapport de forces est complètement débalancé » becomes « The balance of power is completely unbalanced », « balance of power » being the standard English expression.

  8. Aquinze : certainement pas d’une quelconque leçon sur la façon dont le monde devrait ou ne devrait pas marcher

    Il n’empêche qu’à lire ce livre — un grand livre au demeurant —, on a très nettement l’impression que l’auteur en veut beaucoup à Indira Gandhi pour le genre de société qu’elle a instaurée en Inde. Il m’avait semblé à moi que c’était une dénonciation de ce qu’il ne fallait pas faire. Mais il est vrai que cela est fait en partant de cas très particuliers, et sans avoir l’air d’être un donneur de leçons.
     
     
    Pépé : Comme Gro Zippo, j’utiliserais plus le terme déséquilibrer que débalancer.

    Ah ? Pour ma part je débalance à tours de bras, et j’entends sans cesse ce mot dans les conversations qui se déroulent autour de moi. En fait je n’aurais jamais soupçonné que l’expression puisse ne pas être académique si je ne l’avais pas lu dans le dictionnaire de N. Desmarais.
     
     
    John, the second example (from the Week-End weekly newspaper dated 22 June 2008) is about a horserace during which a horse called Silverware touched the inside rail before brushing against another horse called Huizard, who therefore lost his balance. You are quite right with unbalance. I need to add it to the post.

  9. John, funnily enough, unbalance as a verb doesn’t appear in my copy of the SOED (reprinted 1967). There is only the participial adjective unbalanced (see scan of page 2284 here) and I had to look into the Collins Complete & Unabridged English Dictionary (2003) to find the verb, which definition I have added in the post above.
     
     
    Le verbe débalancer semble être d’usage courant au Canada aussi. Wiktionnaire :
    débalancer
    Étymologie – De balance (mot anglais), avec le préfixe dé-.
    Verbe
    débalancer /de.ba.lɑ̃.se/ transitif 1er groupe
    1. (Canada) Déséquilibrer.

    Quelques exemples d’utilisation canadiens :

    « Il n’y a pas qu’en Chine ou le ratio homme-femme est complètement débalancé par l’intervention humaine. On remarque aussi cette tendance en Inde, en Corée, à Singapour, à Taïwan… »
    (Blog du réseau Canoë.ca, 22 avril 2010.)

    « Le manque de discipline chez le papa aussi entre en compte, notre fils est complètement débalancé, à cause de la différence d’éducation d’un parent à l’autre. »
    (Site Psychomédia.qc.ca, octobre 2001.)

    « Si il vibre à 1,500 rpm, le fait-il au neutre ? Si oui, des bonnes chances que ta flywheel (manuelle) ou ton convertisseur de couple (automatique) soit débalancé.. »
    (Forum Motoneigeauquébec.com, 31 décembre 2010.)

  10. > Lorraine

    Quadrage de roue ? Voilà une expression que pour ma part je n’ai jamais entendue. J’ai entendu parler de faux parallèle, de balancer les roues, mais jamais de quadrage (cadrage ?).
     
     
    En argot français “balancer” veut dire “jeter”, “se débarrasser de quelque chose” (voire de quelqu’un). “Débalancer” voudrait alors dire “reprendre”, “récupérer”…

  11. The verb unbalance appeared in the OED1 (1884-1928) with a generic definition (« throw something off balance »), but with only two quotations, which is perhaps why it was not included in the SOED. The entry was unchanged in OED2 (1989). However, in the major American dictionaries (listed in decreasing order of size) we find the verb given both with the generic definition and the specific « derange the mind » definition: NID3 (1961), RHD2 (1993), AHD4 (2000), and Merriam-Webster Online (derived from NID3, and the only one updated continuously). I assume that OED3 will update the word substantially when it is reached; currently they have revised M through most of R, plus many scattered words and groups of words.

  12. John, what does “RHD” stand for in “RHD2 (1993)”?

    As can be seen above, Wiktionary says that the Canadian verb débalancer comes from the English word balance + prefix dé-. I’m not so sure it would be the case for the Mauritian débalancer. (Which has probably given birth to the noun débalancement, the fact or the state of being unbalanced.)

  13. In full: (Merriam-Webster) New International Dictionary, Random House Dictionary (Random House being the publisher), American Heritage Dictionary (again named after the publisher).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s