Archives quotidiennes : 23 janvier 2011

Pani naiba

 
Mare aux Vacoas :

(Le réservoir de Mare aux Vacoas en mai 2009, puis en février 2010.)
 
 

Mare Longue :

Niveau de l’eau à 570.65 m, pour un maximum de 576 m :

Un déversoir (trop-plein) qui ne semble pas avoir servi depuis longtemps et qui ne devrait pas être près d’entrer en action :

 
 

Tamarind Falls :

 
 

Valetta :

http://carrotmadman6.blogspot.com/2011/01/drought.html

 
 

Α

 
 

Le Matinal, samedi 22 janvier 2011

Les réservoirs à 30 %
Le taux de remplissage de nos réservoirs sont désespérants. En effet, le niveau d’eau de la plupart d’entre eux n’est que de 30 %. Mare-aux-Vacoas est rempli à 34,8 % de sa capacité, Piton-du-Millieu à 30,8 %, La Ferme à 38,3 %, Mare Longue à 30,9 %, Midlands à 33,7 % et La Nicolière est à 51,3 %. La station météorologique de Vacoas ne prévoit des averses (qui pourraient durer jusqu’à la semaine prochaine) que d’ici dimanche.

 

Ω

 

Week-End, dimanche 23 janvier 2011

Les Mauriciens scrutent le ciel et espèrent que la pluie tombe… mais la météo ne prévoit pas de grosses averses pour de sitôt. Et dans nos réservoirs, la situation empire tragiquement tous les jours. Si en début de semaine dernière la CWA s’est trouvée contrainte de réduire les horaires de fourniture d’eau pour le Plateau central puis pour la région Nord, notamment à Pamplemousses/Rivière du Rempart, cette mesure s’appliquera dès demain à la région Est.

 

Ω

 

Le Mauricien, samedi 22 janvier 2011

Dans une déclaration au Mauricien, le vicaire général, Jean-Maurice Labour, rappelle que “dans le missel de l’Église catholique, il y a des prières pour des circonstances diverses qui marquent la vie des hommes. C’est ainsi qu’il y a des prières pour demander la pluie.”

“Nous n’avons pas attendu qu’on nous le dise : nous faisons des prières spéciales tous les jours depuis un bon bout de temps pour que les pluies tombent sur notre pays. C’est très important et nous devons tous le faire car la situation est alarmante”, déclare M. Ramtoolah au Mauricien. “Mem kan nou dan byen ousi nou bizin pans Allah, pa zis kan nou dan difikilte”, ajoute-t-il.
Mais plus que des prières spéciales, le président de la Jummah Mosque demande à la population de ne pas gaspiller cette précieuse ressource. D’ailleurs, dit-il, l’islam interdit tout gaspillage de ressources, quelles qu’elles soient. “L’eau est une faveur d’Allah, nous ne devons pas la gaspiller, surtout pas en période de sécheresse”, fait-il ressortir.

Le pandit Ved Gopee va bientôt mobiliser les Mauriciens à La Nicolière pour un rituel dédié au dieu Indra afin que les pluies tombent sur le pays. L’association qu’il dirige, le Sanathan Holistic Vidya Academy, discutera de cette activité au cours d’une réunion prévue dans les jours à venir.
M. Gopee indique que deux sessions de prières destinées à faire tomber la pluie ont déjà réuni, ces deux dernières semaines, une centaine de personnes au Somnath Mandir de Purma Lane, Pailles, qu’il dirige.
Lors de la célébration de la journée mondiale de la Religion lundi dernier au même temple, indique-t-il, les fidèles de différentes confessions religieuses, réunies à cette occasion, ont prié ensemble pour la pluie.

Publicités