Speedomètre

Speedomètre.
Nom masculin.

Compteur de vitesse, indicateur de vitesse.

Si ton speedomètre ne marche pas, comment tu fais pour savoir que tu ne roules pas au-dessus de la limite de vitesse ?

Dans un communiqué émis hier, la National Transport Authority (NTA) a établi la liste des réglementations dont la date de promulgation a été repoussée pour l’année prochaine. Il s’agit en premier lieu de la nécessité pour tout véhicule ‘capable of exceeding a speed of 40 km/h’ de s’équiper d’un speedomètre, puis la nécessité pour les véhicules dont le poids total est supérieur à 3,5 tonnes et ‘capable of exceeding a speed of 70 km/h’ de s’équiper de limitateurs de vitesse.” (Le Mauricien, 28 juillet 2010.)

Jain Seegoolam de la Consumer Protection Unit, invite à un changement des habitudes chez les consommateurs. Tandis que Serge Rayapoullé du Front Commun Travailleurs Sociales déplore la léthargie des organisations syndicales pour soulager le peuple. Il invite la population a se rallier a la manifestation contre les speedomètres ce dimanche au Champ de Mars.” (Info Maurice, 17 février 2011.)

Serge Rayapoullé voulait mener sa petite révolte. Sa bataille c’était la contestation de l’utilisation obligatoire, depuis le 1er février dernier, du compteur de vitesse (speedomètre) pour motocyclettes. Il aurait été en première ligne, ce dimanche, à la «manifestation motocyclette», au Champ-de-Mars.” (Le Journal du Samedi, 19 février 2011.)
 
 
Il n’est pas vraiment nécessaire de préciser que le mot speedomètre utilisé à Maurice est directement issu du speedometer anglais. Les Français — en tant que représentants de la puissance tutélaire source du progès — ayant quitté Maurice avant que n’existent les compteurs de vitesse, ayant en cela été remplacés par les Anglais, il est somme toute plutôt normal que le mot adopté par les Mauriciens, lorsqu’ils se mettent à parler français, ait été une francisation partielle du terme technique anglais.

Mais pour rire un peu on aurait pu essayer de franciser le mot storyteller. Ce qui aurait été à même de donner un dialogue (de sourds) de ce genre : “Mais, constable, mon storitèle ne disait [i.e. ‘racontait’] que 108 kilomètres par heure !”

Nadia Desmarais,
Dictionnaire des termes mauriciens
(image cliquable)

 
_______

Mise à jour du dimanche 16 octobre 2011

L’impact à plus de 130 km/h
■ L’aiguille du speedomètre du minibus immatriculé 1471 MR 11 bloqué à cette vitesse au moment de l’impact avec le bus Aero Queen
_______

17 octobre 2011
L’article ci-dessus peut être consulté en ligne à cette adresse :
http://www.lemauricien.com/article/accident-meurtrier-limpact-%C3%A0-plus-130%C2%A0kmh%C2%A0

17 réponses à “Speedomètre

  1. C’est vrai que « dire » est beaucoup plus courant qu' »afficher » en Kreol. Pour le compteur, on généralise souvent en « tableau de bord » et certains utilisent aussi le mot « jauge ».

  2. Pépé : certains utilisent aussi le mot « jauge »

    Tu parles de Maurice là ? Je ne suis pas sûr de l’avoir jamais entendu. A la limite pour l’indicateur de niveau d’essence, mais pour ce qui est de la vitesse il ne me semble pas avoir jamais entendu autre chose que “speedomètre”.

    En ce qui concerne l’usage du mot “dire” pour “indiquer”, je me demande à quel point cela est spécifique au créole. Par exemple ne dirait-on pas en anglais “the clock says nine to ten”, même si l’horloge en question ne fait jamais entendre le son de sa voix ?

    Quant à la vitesse, il est assez paradoxal, je trouve, que le français parle de compteur au sujet de l’instrument qui sert à la mesurer de façon instantanée. Car un compteur, normalement, est un dispositif qui sert à comptabiliser une valeur cumulée, comme un compteur d’eau (nombre de m³ consommés pendant une durée donnée) ou un compteur d’électricité (nombre de kWh consommés). Que le dispositif qui sert à compter les kilomètres ou les milles parcourus s’appelle “compteur”, voilà qui est logique, mais pas celui servant à mesurer la vitesse.

    A ce sujet, il me semble entrevoir là un mauricianisme supplémentaire dans le mot “mileage”. Cela aurait certainement été vrai il y a environ 25 ans, à l’époque où les limites de vitesse étaient encore en “milles par heure” et où les speedomètres des voitures étaient en mph, les compteurs de distance étant en milles. Toutefois, aujourd’hui encore les gens parlent de “mileage”, quand bien même tous les chiffres sont dorénavant en kilomètres. Quand on paye par carte, l’employé du filling pose la question suivante : “Milaz ?” Jamais j’en ai entendu un seul demander le nombre de kilomètres au compteur. D’ailleurs, je ne sais même pas comment on est censé dire (ou comment les Français disent) : “kilométrage” est-il utilisé en français standard pour parler du chiffre qu’indique le compteur kilométrique ?

  3. GT is rendering speedomètre as log, I suppose in the sense of a ship’s log — not the book that records the ship’s speed (and other things nowadays), but the original device for measuring speed. This was a piece of wood tied to a rope and dropped behind the ship for a fixed period of time. The number of knots in the rope indicated the ship’s speed, hence the English use of knot for a speed of 1 nautical mile per hour. By international agreement, a nautical mile is exactly 1852 m, about 15% longer than a U.S./imperial mile; it is approximately

  4. Siganus Sutor

    John, the line was cut?

    Log is to be understand as a piece of wood, not as a record (register), though the two appear to be linked (by a rope). The word log as in logbook is said to come from this device, which means that somehow the word blog has a maritime origin. TLFi says that the equivalent French word, loch, comes from the Dutch log, which has the same meaning as in English (large piece of trunk or branch). This is confirmed by Dauzat et al.

    However, etymonline.com says that the English word log has an “obscure origin”. Maybe the Dutch word itself, or the English word as the case may be, cannot be traced back to any ancestor.

    What is funny, in a sense, is that the speed in aeroplanes is also measured in knots (nœuds in French, which has both meanings as well). It would be hard to imagine a plane with a rope trailing behind and somebody counting how many knots have gone in a minute or so.

    The (nautical) mile is 1852 m because a mile is 1/60 of a minute of latitude. 60×360×1.852=40,003km, which is the Earth’s circumference. Since this length is linked to the planet on which we are living, it would make sense to use it extensively. I therefore propose that speedometers in cars and on mopeds be set in knots.

  5. No, the line was not cut, but rather used to pull the piece of wood back on board the ship.

    Quoth the OED2 on log ‘piece of a tree’:

    Not from Old Norse lág felled tree (< Old Germanic *læ̂g-, ablaut-variant of *leg [see English] lie v.1), which could only have given *low in modern English. The conjecture that the word is an adoption from a later stage of Scandinavian (modern Norwegian laag, Swedish dialect låga), due to the Norwegian timber-trade, is not without plausibility, but is open to strong objection on phonological grounds.

    It is most likely that [English] clog and logge arose as attempts to express the notion of something massive by a word of appropriate sound. Compare Dutch log clumsy, heavy, dull; see also [English] lug n.3, lug v. In sense 6 [the nautical one] the word has passed from English into many other languages: French loch, German, Danish log, Swedish logg.

  6. Non, je parlais plus de la France. Le « tableau de bord » est un terme générique mais on sait qu’on parle des compteurs (tachymètres) quand on utilise ce terme. Les compteurs quand à eux sont définis comme tels dans le code de la route, ce qui vulgarise l’utilisation des termes.

    On spécifie aussi le « compte-tours » sur un tableau de bord.

    Effectivement, on parle de compteur pour un indicateur de vitesse à un instant T, ce qui ne suit aucune logique réelle. Toutefois, le fait que l’odomètre soit systématiquement intégré à cet indicateur lui confère le rôle de compteur non?

    Le « milaz » est un très vieux terme. Je me rappelle avoir quitté Maurice quand on parlait encore de miles. A mon retour, on parlait de kilomètres… Quand est-ce qu’ils ont fait les changements ?

  7. Pépé, le mot tachymètre m’est vaguement familier en relation avec une voiture, mais ce qu’en dit Wikipédia ne semble guère correspondre à ce qui est aussi connu sous l’appellation “compte-tours” (gradué en “tours par minute”) : http://fr.wikipedia.org/wiki/Tachym%C3%A8tre
    « Un tachymètre est un instrument de mesure permettant de déterminer la vitesse de déplacement d’un objet en mouvement.
    (…)
    « En horlogerie, on appelle tachymètre le cadran gradué permettant de déterminer une vitesse moyenne à partir du temps mis à parcourir une distance donnée (en général 1000 mètres), sur certaines montres. »

    Je me souviens d’un panneau “bi” qui se trouvait devant chez nous il doit y avoir disons 30 ans de cela : le disque était divisé en deux, horizontalement, la partie supérieure comportant le chiffre 55 (je crois) et la partie basse le chiffre 35. Je ne sais plus quand l’affichage mixte a disparu, mais je me souviens que la voiture dans laquelle il m’arrivait de rouler à la fin des années 80 avait encore un speedomètre en milles par heure avec, en plus petit, vers l’intérieur, des graduations en km/h. Il m’a fallu un temps d’adaptation pour passer des mph aux km/h, mais aujourd’hui cela me ferait bizarre de repasser aux milles (bien que la voiture dans laquelle j’ai roulé pendant quelques temps à partir de 2007 ait eu elle aussi des graduations principales en mph, le compteur “kilométrique” étant en milles).

    Sinon (j’insiste), parle-t-on de “kilométrage” en France pour mentionner le chiffre indiqué par le compteur kilométrique ?

  8. Front Commun Travailleurs Sociales

    Ah, pour une fois le féminin l’emporte !

  9. Pour le compte-tours je le disais pour préciser que c’était le deuxième tachymètre disponible sur le tableau de bord et non dans le sens de « compteur kilométrique ». Le « kilométrage » est effectivement le nombre nombre de kilomètres parcourus par une voiture. Souvent dans les annonces, tu trouveras: « Vends voiture récente, faible kilométrage ». Donc voiture qui n’a pas beaucoup roulé.

    Tu as donc connu le passage de miles à kilomètres. Je crois que j’étais trop jeune pour me rappeler de ces panneaux.

    Anecdote venant de ma femme: quand elle était petite, sa soeur et elle disaient toujours que les américains étaient bêtes avec leurs voitures qui ne roulaient pas vite. Raison: elles regardaient K2000 et voyaient la voiture pousser le compteur à 80-110! Pour elles ce n’était rien parce que mon beau père, ancien pilote de course, roulait facilement à 150-180 km/h. Ce n’est que bien plus tard qu’elle a compris que Kitt avait un compteur en miles.

  10. Siganus Sutor

    Ah oui, le “Knight Rider” et sa voiture intelligente… (Mais pas autant que la Coccinelle, laquelle avait peut-être un nom bien à elle qui m’échappe à la minute présente.)

    Cela arrive-t-il qu’à une station service on demande à un automobiliste le chiffre qu’indique son compteur kilométrique (odomètre, i.e. l’appareil servant à mesurer les odeurs ?), par exemple pour l’entrer dans une base de données permettant entre autres de calculer sa consommation ? Je ne sais pas pourquoi, mais j’imagine que le mot “kilométrage” est davantage associé à la distance totale qu’a roulé une voiture qu’au chiffre affiché par le compteur, quand bien même c’est censé être kif-kif (sauf si un petit malin s’est amusé à débrancher son compteur).

     

    Zerbinette : Front Commun Travailleurs Sociales

    A votre place je ne crierais pas victoire trop vite ! Je pense que cela vient surtout du fait que les pluriels en -aux sont en général escamotés à Maurice, probablement sous l’influence du créole qui ne connaît pas ce genre de pièges : 1 souval, 10 souval ; 1 canal, 3 canal ; 1 zournal*, 2 zournal. (Mais nous avons la Montagne des Signaux près de Port-Louis. Et, de façon amusante, “un animal” c’est “enn zanimo”.) Cela déteint sur nous lorsque nous essayons, tant bien que mal, de nous exprimer en français. On dira par exemple “Ayo, moi j’achète que des biscuits locals” (c’est-à-dire des biscuits fabriqués à Maurice). Et je me demande si, pour l’occasion, certaines personnes n’auront pas tendance à écrire “des biscuits locales”, pour refléter l’usage oral (pluriel zorro) tout en se démarquant quand même un peu de la graphie française.

     

    * Aussi connu sous le nom de “lagazette”, surtout lorqu’il s’agit de vieux journaux : “ou pena bann lagazette pou pose enban avant nou commence peintiré ?” (Vous n’avez pas des journaux qu’on pourrait poser par terre avant que nous commencions à peindre ?)

  11. L’actualité récente fait à nouveau apparaître le mot “speedomètre” dans les articles de presse (voir ci-dessus la mise à jour du billet).

    A propos de cet article de l’hebdomadaire Week-End, on peut se poser des questions sur la nécessité de préciser l’immatriculation du véhicule. Quel intérêt cela présente-t-il pour le lecteur ?

  12. In technical English, at least, the speedometer measures the velocity of the car in miles or kilometers per hour, the odometer measures the distance gone in miles or kilometers, and the tachometer measures the speed of rotation of the engine in revolutions per minute (RPMs). But often people say speedometer when they mean one of the other two. Not all cars have tachometers: they are most useful in manual transmission cars, as they tell you when to shift (when the RPMs are too high, shift up; when too low, shift down).

  13. Il manque peut-être le lien vers l’article. Je me suis aussi posé la question ces derniers temps. La plaque minéralogique est souvent cité dans les articles, surtout quand cela concerne un accident grave. Je pense que c’est très Martien comme attitude. Avec cette information on peut facilement savoir si la personne est de « l’endrwa ».

  14. I have an enormous great prominently mounted tachometer on the dashboard of my car. I don’t know what I’m supposed to do with it. It’s never come in useful. I suppose there are websites that discuss this kind of thing.

  15. Siganus Sutor

    I’m afraid Martian Spoken Here is not one of them. We are really sorry and sincerely hope you will come again nevertherless.

  16. I’m more likely to come to one that doesn’t discuss such things.

  17. …although Wikipedia confirms that tachometers are completely pointless in modern cars (and you haven’t needed one for gear-changing since the invention of synchromesh). I think they’re a machismo thing, like Nigel Tufnell’s Marshall amp that goes to eleven:

    speeds above maximum safe operating speed are typically indicated by an area of the gauge marked in red, giving rise to the expression of « redlining » an engine — revving the engine up to the maximum safe limit. The red zone is superfluous on most modern cars, since their engines typically have a rev limiter which electronically limits engine speed to prevent damage.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s