Archives quotidiennes : 12 février 2011

Donne-nous la pluie

Dis. il est Dieu unique
Parfait & sans defaut
Donne nous la pluie

 
 
 

Dis. il est Dieu unique
Parfait & sans defaut
Donne nou la pluie

 
 
 

Dis. il est Dieu
unique. Parfait
et sans defaut

Pardon no peché
Donne nou la Pluie

 
 
 

 
 
 
Sans doute les péchés ont-il été pardonnés car ces prières ont été exaucées : il pleut abondamment depuis hier au soir, et ce n’est pas fini. Mais comme d’habitude, la pluie cause des problèmes d’“accumulation d’eau”, ainsi que le disent les services météorologiques martiens et autres autorités plus ou moins gouvernementales (mais tout aussi martiennes). Cette fois-ci, dans leur bulletin de 11h30, nos pseudo-scientifiques de la station de Vacoas ont oublié les mots “aux endroits habituels” pour que la formule soit bien consacrée : “Il y aura des accum[m]ulations d’eau ainsi que des poches de brouillard. Donc la prudence est strictement recommandée aux abords des rivières et cours d’eau déjà en crue ainsi que sur nos routes.” Car les automobilistes doivent bien entendu savoir où sur les routes se trouvent ces “endroits habituels” auxquels on a “des accumulations d’eau”. Vous habitez Baie du Cap et vous décidez d’aller vous promener à Riche-en-Eau ? Ben, bonhomme, vous devez savoir où l’eau s’accumule à Riche-en-Eau ! C’est bien là le minimum qu’on attend de vous, et cela ne sert à rien de critiquer le drainage mal conçu (ou inexistant) ou les drains bouchés à cause du manque de civisme des gens qui jettent tout et n’importe quoi partout et n’importe où. Manque de civisme qui va semble-t-il jusqu’à déverser les eaux pluviales dans les réseaux d’égouts, qui se mettent à déborder passé un certain débit. Mais sans doute va-t-on bientôt entendre un autre mauricianisme faire florès dans les bouches (d’égout) et dans les articles (de presse), à savoir le mot “débordement”.

 
 

 
 

Au fait, L’Express nous apprend que ces dernières 23 heures (ne demandez pas pourquoi 23) il est tombé 96,8 millimètres de pluie à Riche-en-Eau. De quoi y causer quelques accumulations d’eau aux endroits habituels.

Publicités