Primer

Primer.
Nom masculin.

Apprêt, primaire, peinture d’impression.

Il y a un vieux pot de primer dans le godon. Tu pourrais l’utiliser pour repeindre l’escabeau après l’avoir gratté et passé au papier sablé.”

Prononcé “praïmeuh”, plus ou moins comme en anglais mais avec un -r plus ou moins à la française.

De l’anglais primer, la forme française du nom de ce produit — “apprêt” ou “primaire” — étant pour ainsi dire inconnue à Maurice, sauf par les concepteurs du site web de Mauvilac, le premier fabricant mauricien de peinture : “Primaire acrylique anti rouille en phase aqueuse à base de phosphate de zinc”.

Mais s’agit-là bien de la forme courante du mot en France ? En tapant “couche de primer” dans google.fr on peut se sentir pris d’un certain doute.

Le Dicobat (Dictionnaire général du bâtiment, éditions Arcature, 1993) précise pour sa part que le mot primaire est une déformation du mot anglais primer, et parle à ce sujet de “couche d’impression”.

Dans les histoires de peinture, c’est l’apprêt qui se met avant. Si on le met après, il ne sert plus à rien. (C’est du moins l’impression qu’on peut avoir.)

De prime abord, il ne semble pas logique que le primer ne soit pas appliqué en premier. Mais on ne peut s’empêcher de se demander alors quand est-ce qu’on met l’undercoat.

Publicités

4 réponses à “Primer

  1. Pfff, allez chez Mr Bricolage et trouvez-vous des produits « tout-en-un » tels que les lasures qui ne nécessitent pas de « primer »…

    L’ « undercoat » se met sur le « primer », et sert de support à la deuxième couche de finition qui unifie / recouvre les petites imperfections d’application de l’ « undercoat »…

    En résumé:
    1 – appliquer le « primer »
    2 – appliquer le « undercoat »
    3 – appliquer la finition.

    Attention: la procédure décrite ci-dessus peut ne pas être utile pour des travaux de peinture sur bois ou béton…

    Merci pour votre attention…

  2. Siganus K.

    C’est nous qui vous remercions pour ces explications, maître. (Maître flamand, maître italien ou maître chinois ?)

    L’undercoat n’est donc pas comme un sous-vêtement : il ne se met pas directement sur la peau. Quand j’étais petit j’entendais parler de “singlet”, porté par certaines personnes, ce qu’en français ‘normal’ on traduirait je crois par “maillot de corps”. Le primer serait donc le singlet, l’undercoat la chemise et la finition le paletot ?

  3. « Maître »…?
    🙂
    Oh que non! Je suis qu’un pauvre bricoleur qui ne trouve plus le temps de s’atteler à son passe-temps favori!
    J’admets que votre analogie vestimentaire illustre bien mieux les fonctions de ces différents produits: ou-mem meilleur!! 🙂

  4. Ben oui , apprêt , ou sous-couche. Sur le ciment il faut utiliser un apprêt anti-alcalin en solution aqueuse, et deux mains de finition…ne soyons pas pingres !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s