Mofine

Mofine.
Adjectif ou nom.

Qui porte malheur ou qui a la guigne.

« Tous ceux qui l’ont habitée ont eu des problèmes. C’était une maison mofine. »

Plus fréquente en créole qu’en français local, il arrive à l’expression d’être utilisée pour parler d’une personne ou d’une chose à laquelle se rattache l’idée de poisse, de malchance, de mauvais sort, de malheur. Une personne ou une chose est mofine quand, pourrait-on dire, elle attire les ondes négatives. On a le pressentiment que ce qui la touche va se passer mal plutôt que bien, ou on le réalise a posteriori — “mofine même…”

Le mot nous viendrait du Portugal (usage désuet aujourd’hui) où mofino (adjectif) signifiait “malheureux, malchanceux, infortuné, misérable”, alors que mofina (nom) était le malheur, la misère. Le mot portugais proviendrait lui-même de l’espagnol mohíno, “triste, mélancolique”, lequel aurait à son tour été emprunté à l’arabe (mahīn, muhin). L’emprunt mauricien, prolongeant les étonnantes pérégrinations du mot, s’est vraisemblablement fait à travers les comptoirs portugais d’Afrique et d’Asie, à l’instar des mots martin, brède ou margoze.

Qu’est-ce qui est mofine ? Renverser du sel ? Casser un miroir ? Couper ses ongles après 18h ? Jouer à tina ? Trop parler du mot “mofine” peut-être…

Kozé n° 12.

Kozé n° 12.

Advertisements

8 réponses à “Mofine

  1. Lorraine Desmarais lagesse

    OUI c est mofine de casser un miroir…de regarder avec jalousie un arbre qui porte trop de fruit, d admirer un bébé (d ou le point qu’ on met pour le 3 eme œil) de faner !!!du sel…oui tout cela est mofine…mais nos longanistes annulent les mofines en cassant des cocos, avec du camphre et allument des bougies..
    cela est supposé enlever le mofine..
    mais alors quand on voit cela dans des champs de canne ou sur des tombes abandonnées on pensent aussi que c est mofine de les voir…Alors 4 cotés c est mofine…ON n échappe pas a son sort !!!

  2. Et jouer à tina (osselets), Lorraine, c’est mofine aussi ? Voir passer un chat devant vous ? Offrir des couteaux ?

    Une question plus importante à mes yeux : pour vous, quand on dit que quelqu’un est mofine, cela signifie-t-il avant tout qu’il porte malchance ou bien avant tout qu’il est poursuivi par la malchance ?

  3. ► Hello Sig & alii

    Misspelling of morphine ? :o)

    Dallas, TX – Texas State Troopers arrested 47-year-old Harold Stanker on Tuesday after Walmart pharmacists reported a man trying to fill a prescription for 1 pound of mofine written by an ER physician named The Doctor.

  4. Oui, ça peut se révéler mofine d’abuser de mofine à la livre.

    En portugais on a l’idée de misère dans « mofino », « mofina ». La drogue y conduit certainement.

  5. Christopher

    J’aurais été presque tenté de dire que pour un objet (ou une action), mofine (adjectif) signifie porte-malheur (ou porte-malchance), mais pour une personne, cela pourrait être les deux sens, avec une préférence pour malchanceux.
    « Soy » ne me semble pas s’appliquer à un objet, mais garde son double sens (j’ai rencontré les deux utilisations). Carpooran donne le sens de malchanceux uniquement.
    (Nou bizin al koz ar li ankor enn fwa dan Caudan !)

    Je me disais que pour préciser qu’une personne est porte-malheur, j’utiliserais « enn dimoun lagign », mais Carpooran donne « lagign » en substantif: « enn lagign pé swiv mwa … ».

  6. zerbinette

    Couper ses ongles après 18h ??? Mofine ? Pour le chat, il faut qu’il soit noir. Pour casser la mofine si on vous offre des couteaux, il faut offrir un sou au donateur.

  7. MiniPhasme panivore

    Le pain* retourné est-il censé porter la guigne chez les Mauriciens ?:
    http://correcteurs.blog.lemonde.fr/2016/07/27/letrange-sevrage-de-monsieur-cazeneuve/#comment-225965
    Dans mon PS je reviens sur la savoureuse étymologie de moofin (muffin). Mais vous la connaissez sans doute…

    * l’actualité en a fait un sujet brûlant, dernièrement :
    http://www.midilibre.fr/2016/07/25/lyon-le-fiche-s-avait-depose-des-baguettes-de-pain-dans-une-eglise,1371282.php

  8. Siganus K. Sutor

    Christopher, en lisant le premier paragraphe de ton commentaire je me dis que nous voyons les choses de la même façon. (Entre parenthèses un objet, une chose, ne saurait avoir la poisse — tout au plus pourrait-elle la porter.)

    Pour « soy » je n’ai pas d’avis particulier, n’utilisant pas le mot très souvent. « Enn zafer soy » me semble courant, et dans ce cas-là chose porterait malchance. Quant aux nuances exactes s’attachant à « enn dimounn soy », pa koné…

     

    Oui, Zerbinette, il paraît qu’il ne faut pas couper ses ongles après six heures du soir, ça porte malheur. L’auriez-vous déjà fait par hasard ??? Si le chat est noir, c’est pire, et c’est pire encore s’il passe de droite à gauche (ou dans l’autre sens ?), mais pour certaines personnes n’importe quel chat fait l’affaire. Quant à l’histoire des couteaux, je l’ai entendue, mais jamais de la bouche d’un Mauricien. Ça couperait l’amitié de donner un couteau à quelqu’un ? Le sou lui permet en quelque sorte de vous l’acheter, c’est bien ça ?

     

    MiniPhasme, non, le pain retourné n’est pas censé porter malchance à Maurice, mais je l’ai entendu raconter par un Français. Quand je l’ai répété à mon beau-père, qui était marin, il a dit que c’était n’importe quoi. Quelques temps après nous avons fait un tour en bateau et dans le dinghy que je m’apprêtais à quitter ses savates étaient à l’envers. Il m’a demandé de les mettre à l’endroit avant qu’on ne largue les amarres. Je n’ai pas pu m’empêcher de rire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s