Mettre l’emphase

Mettre l’emphase (sur quelque chose).
Locution verbale.

Mettre l’accent (sur quelque chose), attirer l’attention (sur quelque chose), insister, souligner.

put_the_emphasis— Il faudrait peut-être qu’ils les tuent à un rythme industriel pour te convaincre ? Qu’ils réquisitionnent la gare de Drancy et les envoient par wagons entiers à l’incinération ?
Comme toujours, Marine employait le sarcasme pour mettre l’emphase sur ses propos. Dorian se dit qu’à défaut de magistrat, elle aurait sûrement fait une excellente avocate. Il s’abstint toutefois de toute répartie cinglante, sachant ce qu’il encourrait dans le cas contraire.

(Ashvin Krishna Dwarka, Le Neuvième Passage (2014), page 293.)

Il [le ministre de l’éducation] a aussi mis l’emphase sur la récente initiative du gouvernement d’attribuer un financement intégral dans le cadre d’un nouveau système de bourses pour aider les étudiants dont le revenu familial ne dépasse pas Rs 12 000 par mois, et dont les parents font face à de sérieuses difficultés pour permettre à leurs enfants de poursuivre des études supérieures.”
(Le Mauricien, 6 septembre 2013.)

Imperial Gardens fait aussi la part belle aux espaces verts. Ceux-ci représentent 63 % de la superficie du site. «A travers ce projet nous avons voulu mettre l’emphase sur le projet Maurice Ile Durable», déclare Shanawaz Jaulim, le directeur de City View Development Co Ltd. D’où les grands espace verts, la récupération et le recyclage de l’eau et l’utilisation de l’énergie solaire pour des espaces en commun.”
(L’Express, 28 novembre 2012.)

« J’avais déjà l’ébauche de mon livre, Stanley’s Noble Deeds, qui évoque l’histoire d’un homme qui décède du sida et qui se voit couronné au paradis pour ses actions, comme son titre l’indique.
J’avais conçu l’écriture comme un scenario de film et je crois que ce style, de même que le sujet, ont séduit les éditeurs », raconte Ajay Ramphul. Après l’envoi, ce dernier, à la demande des éditeurs, développe le sujet et met l’emphase sur les dialogues
.”
(Le Défi, 20 janvier 2014.)

With_an_accentPaul Bérenger a, lui aussi, participé à ce rassemblement au No. 5. Il a repris ses thèmes de campagne habituels, mettant l’emphase sur l’ordre public, le combat contre la drogue et le redressement de l’économie.”
(L’Express, 30 avril 2010.)

Après Bar Chacha vendredi, l’alliance MMM/MSM était à La Tour Koenig hier soir. Lors de son intervention sir Anerood Jugnauth (SAJ) a mis l’emphase sur l’importance de ces élections pour le pays. Il s’est dit confiant que la population est suffisamment intelligente pour le réaliser. Paul Bérenger s’est dit fier de l’équipe présentée par le Remake 2000.”
(Le Militant, 20 novembre 2012.)

David Leong-Lone, pour sa part, le lauréat côté garçon du Rodrigues College, songe à devenir ingénieur informaticien. Il dit avoir été bien encadré par ses parents, tous deux enseignants. Avec conviction, les deux boursiers affirment qu’ils reviendront pour mettre leurs compétences au service du pays. Rodrigues, disent-ils, manque de cadres dans certains domaines. «L’autonomie a été enclenchée mais n’a pas encore pris son envol. Il faut mettre l’emphase sur l’éducation et la formation», dit le jeune homme.”
(L’Express, 10 février 2004.)

La SBM met l’emphase sur l’intégration sociale
(Communiqué de la State Bank of Mauritius, avril 2010.)

Jules a mis l’emphase sur le fait que la JOC est un mouvement qui aide à transformer la vie des jeunes, à donner un sens à leur existence.”
(La Vie catholique, mai 2011.)

Cette tournure est due à l’influence de l’anglais. Il s’agit d’un calque de l’expression “to put the emphasis (on something)”. En anglais, emphasis n’est pas un équivalent exact d’emphase. Emphasis a le sens d’insistance, de force, d’accentuation. To emphasize, c’est souligner, insister sur, faire ressortir, mettre en exergue, etc. En français, l’emphase est une exagération dans la façon de s’exprimer. C’est être pompeux, grandiloquent, exagérément solennel. Parler avec emphase, c’est parler avec affectation, dans un style ampoulé — un style qui peut justement être qualifié d’emphatique. C’est le contraire de parler simplement, de façon naturelle.

Il est toutefois possible de noter qu’en créole “met lanfaz (lor kiksoz)” n’est pas nécessairement sujet à caution. Comme il ne s’agit pas d’un “français abâtardi” mais d’une langue indépendante — quand bien même elle tire l’essentiel de son vocabulaire du français —, elle n’est en rien obligée de suivre à la lettre les locutions et tournures du français. Qui plus est, “met laksan (lor kiksoz)” ne signifierait pas grand-chose en créole et une telle expression n’aurait que peu de chances d’être comprise dans le sens de “mettre l’accent (sur quelque chose)”.

21 réponses à “Mettre l’emphase

  1. Indeed, GT renders parler avec emphase as rant.

  2. Siganus Sutor

    To rant was “to talk angrily”, I thought. But it seems there is also an idea of pomposity that can be attached to the word. “Discours emphatique” says Reverso as a French translation of “to rant”, while there is a bombastic nuance in what thefreedictionary.com says about it, quoting Collins.

  3. I think this may be shifting now that there are so many ranters whose command of the language is insufficient to let them be pompous.

  4. emphasiser ou emphasifier ?😉

  5. Siganus Sutor

    empha-sonner !

  6. Quels emphasistes ces anglophones ! Laissons l’emphase à celles qui le méritent :

    « J’aime, disais-je, ce caractère romain dans nos temps. Sa mort est un peu drapée et théâtrale; elle pose, il est vrai, avec un peu d’affectation. » Elle m’interrompt : « Eh, ma foi, il est assez beau d’avoir la force de penser à poser dans ce moment-là. » (…) « Une petite bourgeoise comme Mme Roland pouvait bien mettre de l’emphase dans sa mort. C’était aux grandes dames à être simples. » Vigny, Le Journal d’un poète,1842, p. 1187.

  7. Siganus Sutor

    Mettre de l’emphase dans sa mort… Je ne suis pas — pas encore — une grande dame, mais j’éviterai autant que faire se peut de me laisser aller à pareille extrémité. (Mourir, s’entend.)

  8. Siganus Sutor

    Les Québécois semblent souffrir eux aussi d’un problème d’emphase.

    http://bdl.oqlf.gouv.qc.ca/bdl/gabarit_bdl.asp?id=1884

    Mettre l’emphase
    En français, le mot emphase signifie « manière exagérée de parler ou d’écrire »; il peut s’appliquer au style ou au ton d’une personne.
    Exemple :
    – Il n’avait pas l’habitude de s’exprimer avec autant d’emphase.
    L’expression mettre l’emphase sur est une structure calquée sur les expressions anglaises to lay emphasis on et to put emphasis on, qui signifient « mettre l’accent sur », « insister sur ».

    http://soquij.qc.ca/fr/ressources-pour-tous/chroniques-linguistiques/emphase

    Emphase
    Anglicismes
    Le mot emphase, en français, a une connotation nettement péjorative. S’exprimer avec emphase, c’est pérorer, employer un style déclamatoire et grandiloquent. Emphase est aussi synonyme d’affectation, d’exagération (dans la manifestation des sentiments).
    L’expression «mettre l’emphase sur» quelque chose est un calque de l’anglais to lay emphasis on. Il ne faut pas dire: «Le président a mis l’emphase sur la performance de l’entreprise», mais Le président a mis l’accent, a fait ressortir, a insisté sur la performance de l’entreprise.

  9. Il ne s’agit pas d’un commentaire à votre billet. Je souhaitais seulement vous faire part de la parution, en supplément de la livraison de septembre du « Monde diplomatique », d’un quatre pages encarté traitant de l’Île Maurice. Vous n’y apprendrez probablement rien, mais pour nous, pauvres terriens, c’est plein d’informations.
    Sous le titre général de « L’île Maurice, laboratoire de la diversité », l’ensemble des articles tourne autour de l’identité mauricienne et des questions linguistiques.

  10. Siganus Sutor

    Ah, les questions de langues, elles tiennent généralement une place disproportionnée dans l’esprit des politiciens d’ici bas, et de ceux qui leur gravitent autour. Idem pour les questions de religions. J’espère que Le Monde diplomatique ne raconte pas trop de bêtises, à l’instar de ce que peuvent faire des journaux lointains quand ils se mettent à parler de contrées pour eux exotiques.

    Merci pour votre commentaire.

  11. Mais rien n’illustre mieux l’ampleur actuelle de la francophonie locale que l’explosion de ses talents littéraires à laquelle nous assistons, qui faisait dire il y a quelques années à un observateur local : « L’île Maurice compte un million d’habitants et autant d’écrivains. »

    Tirthankar Chanda Journaliste.

    A lire en ligne : http://www.monde-diplomatique.fr/2014/09/A/50825

  12. Siganus Sutor

    Menteurs bouffis d’emphase !!

  13. Siganus Sutor

    Et pourtant, les services de l’Etat français emploient cette expression sans complexe

    Honte sur eux ! Ils mériteraient le fouet, la roue et le pal ! Le tout administré par M. Toubon, bourreau émérite à ses heures.

    Trêve de plaisanterie : le péché est véniel. Il n’en est pas moins réel cependant. Et des gens aussi à cheval sur les anglicismes que le sont les Québécois ne s’y sont pas trompés : voir ci-dessus le commentaire du 7 septembre 2014 à 08:55.

    Une amie française vivant à Maurice depuis de nombreuses années avouait que ce “mettre l’emphase” l’avait beaucoup fait rire. Il peut donc être utile.

  14. Siganus Sutor

    « «Il faut mettre l’emphase sur la réduction des gaz à effet de serre.» Non seulement avez-vous déjà sûrement entendu cette expression de la bouche d’un politicien lors de campagnes électorales, mais peut-être l’utilisez-vous? Bien que passée dans l’usage et fréquemment entendue, mettre l’emphase sur est une expression fautive. »

    Sardine, l’auteure de ce blog semble être canadienne. Une fois encore, les pays partagés entre l’anglais et le français comme Maurice et le Canada sont victimes d’une sorte de pollinisation croisée (bien que je soupçonne le pollen anglais d’atteindre bien plus souvent le pistil français que le contraire). Certaines personnes l’emploient en France aussi, ou en Belgique ou en Suisse ? Possible, mais je serais tenté de penser qu’on met l’emphase bien plus souvent à Maurice que dans ces exotiques contrées-là.

  15. Nous disons aussi « poner énfasis ». D’ailleurs il y a le verbe « enfatizar », depuis 1970, avec le même sens.

  16. Siganus Sutor

    Jesús, se pourrait-il que poner énfasis en espagnol ait été influencé par put the emphasis ? Idem pour enfatizar par rapport à emphasize ?

  17. >Siganus Sutor
    Dans le web de notre Académie j’ai trouvé un dico de 1617 intitulé « Vocabularium Hispanicum Latinum et Anglicum copiossisimum… » et écrit en Londres par John Minsheu où on peut lire « emphasi, emphasis et emfasi » sans aucune définition. Pourtant, il y a d’autres mots avec un texte en anglais ou en latin à côté.
    Le mot « énfasis » tel que nous l’écrivons maintenant, est dans un dico de 1780.
    Selon ce que j’ai lu dans Online Etymology Dictionnaire, « emphasis » existe depuis 1570’s. Donc peut-être qu’il s’agit d’un anglicisme, surtout dans le cas de « enfatizar », un mot bébé en espagnol si l’on peut dire.

    Bon, après avoir écrit ce texte ci-dessus j’ai fait ce que je devrais avoir fait premièrement, et oui, « enfatizar » est considéré comme un anglicisme. Ce verbe est aussi « poner énfasis » et, pour nous, « énfasis » avait la même signification que vous avez souligné (emphasized🙂 ) qui a le mot français. En résumé, il semble aussi que ce mot a « gagné » une barbare acception.

  18. Je viens de lire qu’« énfasis », avait seulement l’acception de l’idée d’exagération, d’affectation, dans les dicos édités avant 1925. D’ailleurs celle de figure de style, comme en français.

  19. Siganus Sutor

    « énfasis », avait seulement l’acception de l’idée d’exagération, d’affectation, dans les dicos édités avant 1925.

    Jesús, cela se rapproche trop du sens français classique pour qu’on n’imagine pas que poner énfasis ne soit pas lui aussi apparu sous l’influence de l’anglais — cette invincible armada.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s