Rougail

Rougail (rougaille)
Nom masculin (parfois féminin).

Type de plat cuisiné dont un des ingrédients essentiels est la pomme d’amour (tomate), ce qui lui donne sa couleur rouge caractéristique.

Aujourd’hui on a eu un rougail de poisson salé avec des lentilles, des brèdes et un chatini de coco.”

L’expression mauricienne rougail — qui existe depuis les années 1820 au moins — vient du tamoul, le mot urukay signifiant “pickled vegetables”, “fruit vert confit” dans cette langue dravidienne.

On pourra relever à juste titre que notre rougail n’est pas constitué de fruits verts ou de légumes au vinaigre. Disons qu’il ne l’est plus. En revanche, chez nos plus proches voisins et néanmoins amis le rougail peut à la fois être identique au nôtre (un plat cuisiné servi chaud) et être un condiment que pour notre part nous appelons “chatini”. Les Bourbonnais, qui ont souvent raison, peuvent ainsi manger un “rougail tomate”, ce qui aurait un fort relent de pléonasme à Maurice.

Dès lors devrait-on voter une loi à l’Assemblée pour que les Mauriciens utilisent rougail à la place de chatini ? Si cela devait être, il faudrait alors compter double la voix des députés d’origine tamoule, “best losers” ou pas.

Kozé #1 – juin 2014

Kozé #1 – juin 2014

 

_______

Mise à jour du 21 août 2014

Rougail saucisse.

Rougail saucisse(s).

Les analyses effectuées suite à l’incident de l’école de Bambous, jeudi, montrent que les enfants ont été contaminés par les oeufs du rougail d’oeufs consommé pendant la récré. Et des parents avaient déjà rapporté ce même service traiteur pour avoir servi des dholl puri avariés aux enfants le mardi précédent.”
(L’Express, 10 février 2013.)

Au fil des années, chaque communauté a puisé dans la cuisine des autres en réadaptant selon ses goûts, ce qui a donné la cuisine mauricienne. La cuisine créole, par exemple est un mélange d’ingrédients et de saveurs variés. L’incontournable rougail est accompagné d’achards ou de dholls et de riz, d’origine indienne.”
(Site du gouvernement de Maurice.)

Dans la soirée, le dîner se doit de rester simple. Varuna mise fréquemment sur les «ti puris» qu’elle accompagne de légumes, «koftas», «paneer» ou d’un rougail de petits pois.”
(Le Défi, 25 février 2014.)

Mais l’accent sera mis sur les spécialités culinaires de Maurice telles que le curry, le rougail et d’autres mets qui font la fierté de l’île. Plusieurs épices figureront également parmi les produits exposés à Dijon.”
(L’Express, 2 novembre 2011.)

Il n’est pas encore 18 heures. Renika en profite pour cueillir quelques ‘brèdes mouroum’, sans être en contradiction avec une superstition qui interdit toute récolte après 18 heures. Au menu ce soir : « Des brèdes mouroum, des lentilles et un rougaille.”
(Le Défi, 26 mai 2013.)

Elle poursuit : «Mon père aime les choses simples. Sa maison est très simple. Il ne vit pas dans la modernité. Pour lui, la modernité n’est pas importante.» Quid de la nourriture ?
«Il apprécie aussi les plats simples. Il adore le T-bone et les plats mauriciens. Son dada : la purée et de la rougaille de saucisses. Il aime aussi les fruits. Pour lui, il est essentiel de prendre un jus de fruits frais tous les matins. Son fruit préféré, c’est la prune», dit-elle. Selon Joanna, Paul Bérenger n’a que deux amours : la politique et sa famille
.”
(Le Défi, 21 avril 2013.)

Elle prépare tous les jours une série de fritures ainsi que la fameuse rougaille de corned beef et de luncheon meat qui va devenir sa marque de fabrique. En plus, Mme Willy est jolie et bavarde volontiers avec ses clients – et même en français avec les notables qui viennent prendre un verre l’après-midi.”
(Week-End, 6 octobre 2013.)

En parlant de rougaille, il existe bien d’autres coquillages qui s’y prêtent à merveille. Le zéro ou bourse d’argent, le konokono, le manguak ou encore la large dame sont un régal en rougaille, ajouté à de la viande salée. Certains d’entre eux sont cependant relativement difficiles à trouver, nécessitant d’aller à marée basse sur les récifs.”
(Scope, 8 novembre 2013.)

Il faut, avant tout, brûler le nid et ensuite enlever les larves de leurs alvéoles. Les larves de guêpes sont cuites en fricassée ou en rougaille. Il y a même, à Maurice, une croyance qui dit que les larves de guêpes rendent agressifs et coléreux.”
(Le Défi, 31 mars 2013.)

Les pèlerins pourront ainsi se désaltérer avec des litres de jus et consommer la nourriture qu’ils vont préparer. Comme chaque année, le groupe de bénévoles préparera des faratas accompagnés de curry de gros pois et de pommes de terre, une rougaille de pommes d’amour, un chatini de coco et un koutia de mangue.”
(Scope, 7 mars 2013.)

Rougail de poisson salé (avec du giraumon, du chatini de coco, des brèdes et des achards de palmiste).

Rougail de poisson salé (avec du giraumon, du chatini de coco,
des brèdes et des achards de palmiste).

 

_______

Mise à jour du 20 septembre 2014

P'tit Salé — Snoek frit.

P’tit Salé — Snoek frit.

La recette du Chef
Rougaille de Snoek fait maison.
Versez simplement le contenu dans une rougaille, laissez brièvement
mijoter à petit feu et dégustez un mets savoureux.
Just add the contents to a pre-cooked Creole sauce to obtain a delicious meal.

 

Rougail de poisson salé en cours de cuisson et, à droite, un bol de chatini de poisson salé.

Rougail de poisson salé en cours de cuisson et, à droite,
un bol de chatini de poisson salé.

Snoek_(poisson_sale)_8027

5 réponses à “Rougail

  1. « Les Bourbonnais, qui ont souvent raison… »
    P’end-gard ou demand en syrop goyave la-bas, sot a donne ou pied la li meme.
    « Massale »? Come on! &c, &c.

    Effectivement, rougail en Français mauricien est au féminin pour moi et les miens.

  2. Siganus Sutor

    Couma dire enn « papayer » c’est séki ou manzé quand zafer-la inn vinn oranz ek so lagrin noir andan.

    C’est noté pour ce qui est du genre de “rougail”, Linus. L’universitaire Didier de Robillard avait un avis quant au marqueur identitaire / communautaire que cela constituait chez les Martiens. Il faudra que je retrouve son article.

  3. Siganus Sutor

    Linus, j’ai retrouvé l’article en question à la page 118 du livre de Baggioni et Robillard (Ile Maurice, une francophonie paradoxale). Je ne suis pas entièrement d’accord avec ce que disent les auteurs au sujet de rougaille, même s’il peut effectivement y avoir une tendance quant aux personnes qui emploient le masculin ou le féminin.

  4. zerbinette

    Cette rougaille-là me fait penser à la rouille provençale (j’espère que je ne vais pas faire hurler leveto…)

    Quant à la « pomme d’amour », ici c’est ça, une pomme entourée de sucre caramélisé et c’est drôlement bon.

  5. Siganus Sutor

    Zerbinette, il existe des gens pour penser que le rougail est issu du “roux d’ail” (si tant est qu’une telle chose existe bien). Cela pourrait se rapprocher de la rouille. Encore que, non, pour ce qui est du contenu, de la réalité physique de la chose plutôt que son nom, le rougail n’a rien d’un genre de mayonnaise.

    Elle ont l’air drôlement appétissantes, ces pommes d’amour sucrées fichées sur des bâtons. Ça pousse facilement quand on les plante dans son potager ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s