Macatia

Macatia
Nom masculin.

Petit pain rond et sucré, généralement fourré au coco.

« Il aimait manger un macatia en fin de journée, avec une tasse de thé clair. »

Le mot est souvent prononcé “makatcha”, rimant avec “chacha”. Ancré dans les souvenirs de nombreux Mauriciens sous la forme d’un cri aux intonations caractéristiques, celui du marchand qui lance son “macatia cooo-cooo” avec la voix qui baisse à la fin.

Au figuré, un macatia est aussi un embrouillamini, un fouillis, une chose sans queue ni tête, un gâchis — a mess en anglais. « Regarde ce macatia qu’il a fait avec la colle et le papier ! » Aux Seychelles et à Rodrigues le mot peut même signifier “vaurien”.

C’est d’Afrique orientale que nous vient l’expression, laquelle est attestée à Maurice depuis au moins le XIXe siècle. On retrouve des mots similaires dans une panoplie de langues bantoues de cette région, telles que le swahili (mkate, pain, gâteau), le makua (mukatche, pain), le bemba ou le gogo (mukate, pain), le yao (mkato, pain), etc. Apparentée au moukat seychellois, l’expression a fort probablement voyagé jusqu’aux îles de l’océan Indien avec les esclaves arrachés du continent. Le macatia fait ainsi partie de notre héritage africain.

Kozé # 6 (mai-juin 2015)

Kozé # 6 (mai-juin 2015)

22 réponses à “Macatia

  1. Bougon-Macquart

    « Thé clair »: cela veut dire sans ajout de lait, ou dilué ?

  2. Lorraine Lagesse

    Voyez comment les éléments de nourriture peuvent si bien d’écrire,,,,,nos physionomies divers,,,
    Un macatias peut vouloir dire un visage au trait mou (MaF) » » » » »un visage enfariné,,,,tel ce récit que j ai retrouvé de la description des années 1935″ » »ou des acteurs jouant les rôles de colons français ici au théâtre furent décrit comme des macatias moisis,,,,
    Ou bien ce gâteau POUTOU,,,,QUI DEPEIND UNE FILLE QUI RESSEMBLE A UN POUTOU,,,ELLE N EST CERTAINEMENT PAS BELLE SINON ELLE SERAIT DITES ÊTRE UNE GAZELLE,,,GÂTEAU MAROCAIN AU MIEL, ,
    ENFIN LE MACATIA ENA COCO,,,TROP SOUVENT IL N Y AVAIT QUE LE MACATIAS MAIS POINT DE COCO,,
    CORDIALEMENT LOUISE

  3. Lorraine Lagesse

    BOUGON MACQUART,,,CLAIR LA DANS CE CAS, EST LE THÉ INFUSE TRÈS FORT MAIS SANS AJOUT DE LAIT,,,

  4. J’apprends par wikipedia qu’un héros réunionnais de bande dessinée, Tiburce, est particulièrement amateur de macatias.
    Ça ne fait guère avancer le schmilblick, mais c’est toujours ça.

  5. Pfff! Un mien commentaire s’est perdu quelque part… À vous de jouer, Siganus!

  6. Siganus Sutor

    Oui, Bougon, le “thé clair” est du thé sans lait, ce dernier détruisant la relative transparence du liquide. (J’ai cru comprendre que certains versaient le lait avant de verser le thé, mais je pense que ce sont des bobards car personne ne se rendrait coupable d’une telle hérésie.)

    Lorraine, “macatia” pour parler d’un visage aux traits mous ? Pourquoi pas. Les parallèles entre choses à manger et personnes ne manquent pas (“poutou”, “chipèque”, “farata”, “boudin”, et j’en oublie des tonnes — ce n’est jamais flatteur). Quant au coco, je me suis longtemps demandé si, effectivement, on trouvait des macatias tout court.

    _______

    Leveto, votre commentaire perdu (quelle idée de signer “Wikipedia” !) a été exhumé vers 17h. Je ne savais pas qu’on parlait de macatia à Madagascar et aux Comores, merci pour l’info, mais il est un fait qu’à la Réunion il n’est pas inconnu, loin de là. Je n’avais pas pensé à Tiburce, lequel apparaissait pourtant en bonne place dans le billet sur le mot bourbonnais.

  7. Lorraine Lagesse

    Pourquoi ne pas faire une rubrique ainsi nommées,,,aliments et visage,,,
    N oublions pas qu ici les tit noms gâtés les alias,,,sont souvent liés à la personnalité ou le look de personnes,,,parfois savoureux et toujours images,, comme seul le savent dire nos Mauriciens,,,

  8. zerbinette

    Le lait avant ou après vaste débat ! Il parait que c’est chez les classes moyennes qu’on le met avant mais il parait aussi que la Reine d’Angleterre procède ainsi ! alors ?…
    D’après The Guardian « How to make tea correctly (according to science):milk first » mais le débat est plus complexe qu’il n’y parait :

    http://www.theguardian.com/science/brain-flapping/2014/oct/03/how-to-make-tea-science-milk-first

  9. lorraine Lagesse

    OUI MILK FIRST because les tasses en porcelaine étaient si fragiles qu avec la chaleur du thé bouillant elles pouvaient se féler d ou le milk FROID avant pour tempérer la chaleur dans la tasse si fragile..

  10. Bougon-Macquart

    Alors, concernant ces avant et après, ça dépend seulement des investitions qu’on a fait dans le service à thé. Les pauvres peuvent faire à leur plein gré.

  11. Bougon-Macquart

    I think « à leur façon » is what I should have written, not « à leur plein gré ».

  12. Lorraine lagesse

    Si vous dites
    Dess pauvres cela ne devrait pas être péjoratif,,, ,car chacun est libre de faire son the comme il veulent ou peuvent et c est bien que les Anglais. Toujours juste et modéré dans leurs façons de parler. Disent bien » » » »THIS Is NOT MY CUP OF TEA » » » »qui veut tout dire,,,
    C est quoi le mot «  » »investirions » » » »????
    BTW UN PEU EMBÊTANT DE RÉ METTRE MON MIL ET NOM A CHAQUE FOIS QUE JE POSTE.,,
    Possible de faire autrement???

  13. Bougon-Macquart

    Je define « pauvres »: ceux qui ne peuvent pas s’offrir un service à thé en porcelaine.

  14. Lorrainlagesse

    C est pas toujours vrais car parfois dans des vieilles famille maintenant moins aisées ont trouvent de belles choses chez eux issues de leurs aïeux,,
    Mais bon bien sûre que de nos jours, ,,, la porcelaine grossière ou le plastic sont de misent pour nous tous,, et le the sera aussi bon,,

  15. Lorrainlagesse

    Est ce que SIGANUS PEUT M AIDER AVEC L ADRESSE DE MON MAIL ET NOM QUE JE DOIS A CHAQUE FOIS RÉ ÉCRIRE?merci

  16. zerbinette

    1) Aujourd’hui la porcelaine est plus résistante (je suis originaire d’une province réputée pour sa porcelaine : Limoges)
    2) Elle n’est plus autant un produit de luxe réservé à une « élite », on en trouve à tous les prix et même de la très belle à bas prix bradée dans les magasins d’usine (c’est sans doute plus difficile sur Mars….)
    Quand j’étais étudiante en Angleterre (il y a un certain temps…) nous n’avions pas le choix dans les self Lyons’ : le lait était déjà dans les tasses ! ça passait avec le « fish and chips », mais il n’y avait pas de macatia; juste des gelées immondes de toutes les couleurs.

  17. Lorraine lagesse

    Oui nous savons cela. Sur Limoges,,,,
    Mais la porcelaine si fine presque transparente,, , était effectivement un objet pour l élite,,
    Ne dit on pas. «  »Elle est fine comme une porcelaine » » » »
    Et que dire des époque Ming ou Hang Séries rose bleue Ou verte???
    La porcelaine a toujours fait rêver,,,
    Ici chez nous les tessons bols plats découvert dans l océan suite au naufrage du Petier Booth font vraiment phantasmer,,,,,

  18. embrouillaminiphasme

    « Au figuré, un macatia est aussi un embrouillamini*, un fouillis, une chose sans queue ni tête, un gâchis — a mess en anglais. »

    Et une gâche, en français🙂

    « GÂCHE n. f., d’abord (1376, gaiche) « rame » (avec laquelle on remue l’eau), se dit (1636) de l’outil avec lequel on gâche le plâtre. Comme déverbal de gâcher au sens de « pétrir », gâche se trouve chez Noël du Fai (1585), et désigne un petit pain (Normandie, Bretagne, Manche) et aussi, en Vendée, une brioche allongée, incisée en long. »

    Extrait du « Dictionnaire historique de la langue française. »

    * galimatias, macatia (heureuse euphonie !)

  19. embrouillaminiphasme

    PS euphonie avec un bémol ; à mon humble connaissance « galimatias » ne se prononce pas « galimatcha »…

  20. Miniphasme

    « (…) du marchand qui lance son “macatia cooo-cooo” avec la voix qui baisse à la fin. »

    A cause des maccarthystes* ?

    * le hasard malicieux a voulu que « macatia coco » soit suivi de « maccarthysme » dans le dictionnaire cité plus haut par ma pomme…

  21. Christopher

    Vous m’avez devancé Miniphasme.🙂

    Il me semble qu’autour de moi, on utilisait plutôt galimatcha pour parler d’un mélange, d’un « kari brouyaz », alors que ce terme, de ce que j’en ai appris récemment, ne se rapporte qu’au langage.

    Ah oui, galimatcha ? On (peut-être pas tous les Martiens) a tendance à « mouiller » les ‘t’ au pays: comme « dju » pour « du », « tchu » pour « tu ». J’ai retrouvé cette prononciation chez les Savoyards qui disent « Tchiens! » pour « Tiens! », un peu aussi comme les Ch’tis.

    Macatia m’a juste rappelé cette blague de mon enfance à propos de 3 Martiens qui décident de se rendre en Écosse pour essayer d’ajouter Mac à leurs noms. Ils se nommaient Adam, Atchia et Rault.
    Ça nous amusait beaucoup car on pouvait raconter une blague avec un « juron » sans se faire taper sur les doigts, puisqu’on ne le prononçait pas.

    Je rajouterais à “macatia cooo-cooo”, « sooo macatia, macatia éna coco ».

  22. A Siganus,

    En Angleterre, verser le lait dans la tasse, c’est faire preuve de mauvais goût! Milk in first ! D’où l’acronyme : Mif. « To mif somebody » c’est l’embêter.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s