Sandal

Sandal(e), sandal moustique
Nom plutôt féminin, mais assez souvent masculin aussi.

Produit se présentant souvent sous forme d’une spirale qu’on allume et qui se consume en dégageant une fumée censée repousser les moustiques.

Sandal_134

Un jeune habitant de Pamplemousses, âgé de 20 ans, a été grièvement brûlé lors d’un incendie qui a ravagé sa chambre hier soir. Un serpentin (sandale anti-moustique) qu’il avait allumé a brûlé la moquette de sa chambre et le feu s’est vite propagé dans la maison alors qu’il dormait à poings fermés.”
(Site KotZot.com, 30 novembre 2008.)

Selon des sources proches de la police, le policier avait arrosé la chambre de la mère y compris ses vêtements, avec du pétrole lampant. Il avait également allumé un morceau de ‘sandal moustik’. Quand le dernier bout incandescent de la sandale est tombé dans la substance inflammable après s’être complètement consumé, cela a déclenché le feu.”
(Le Matinal, 27 septembre 2011.)

Selon les premières investigations de la police, un bâton d’encens antimoustique (sandale moustique) est resté allumé tandis que les occupants de la maison étaient absents.”
(Le Défi, 7 décembre 2012.)

Grièvement brûlée alors qu’elle allumait un ‘sandal moustik
Vidoula Veerasamy, 37 ans, habitant Bel-Ombre, a été grièvement brûlée à son domicile jeudi soir. Alors qu’elle allumait une spirale anti-moustique sur une plaque à gaz, ses vêtements devaient prendre feu
.”
(Week-End, 18 avril 2010.)

Une bougie était alors allumée, de temps en temps un ‘sandal moustiques’ également et dans cette atmosphère un peu surréaliste, dans la lumière vacillante de la bougie et l’odeur du sandal, ma grand’mère commençait ses récits.”
(Forum Ile-Maurice.com, 31 octobre 2005.)

La stagnation de l’eau au domicile des Eckburally représente par ailleurs une menace sanitaire car elle encourage la prolifération de moustiques et autres microbes dangereux pour la santé des enfants. « 24 lor 24 bizin alim sandal moustik », témoigne la mère des bébés.”
(Le Mauricien, 22 février 2013.)

Récemment, l’île Maurice de même que d’autres archipels de l’océan indien était atteinte de la fièvre Chikungunya contre laquelle il n’y a pas de sérum. Pour se protéger efficacement, le moustiquaire et le vape electrique ou les sandal moustique ou alors les crème anti- moustiques sont des moyens trés utile.”
(Info-Mauritius.com.)

Un matelas disposé sur le sol. Dans un coin de la pièce, une table sur laquelle sont assemblés des CD. Des étagères servant d’armoire. Une forte odeur de sandal moustik, dispersée dans la chambre, picote les narines.”
(Scope, 4 août 2010.)

Le mot sandal est par ailleurs utilisé, d’une façon plus générale, pour parler de tout corps solide capable de se consumer en dégageant une odeur d’“encens” brûlé. En dehors des “tortillons” anti-moustiques, on trouve des baguettes, généralement offertes lors de rites religieux (mais aussi pour allumer les mèches des pétards et feux d’artifice), baguettes de couleur brune ou noire* pour les rites hindous et de couleur fuchsia pour les rites traditionalistes chinois.

Il faut toujours utiliser un bâton d’encens (sandale) avec une longue manche [sic] pour allumer les pétards. Éviter les petites sandales car on peut se brûler.”
(Le Mauricien, 30 décembre 2011.)

‘Hare Krishna’ is a sect. Do they have the right to impose their laws to beef eaters. If they mean the smell of beef disturb them in their prayers, the beef eaters can also claim that the smell of ‘sandale’ disturb their appetit.”
(L’Express, commentaire d’article, 9 février 2001.)

Les pétards représentent un vrai danger s’ils sont mal manipulés. Le pompier conseille aux Mauriciens d’utiliser un «sandale» alors que les pétards à forte déflagration doivent être sonnés loin des ouvertures. «Une étincelle peut rentrer dans la maison provoquant un incendie. Concernant les feux d’artifices, le support doit être verticale et non incliné», ajoute le pompier.”
(L’Express, 31 décembre 2009.)

Le mot sandal, qui n’existe pas sous cette forme sans -e final en français standard, peut être considéré comme une corruption du mot santal (avec un -t), mot servant à parler d’une espèce de bois particulièrement odorant dont on tire des huiles essentielles. Dixit Wikipédia : “Santal est un nom vernaculaire ambigu désignant en français certains bois d’arbres appartenant principalement au genre Santalum, de la famille des Santalacées. Les arbres des espèces produisant ce type de bois poussent naturellement en Inde, au Népal, en Australie, en Nouvelle-Calédonie et à Hawaii.” Certaines personnes à Maurice en sont conscientes quand elles utilisent le mot santal, avec un -t donc, même lorsque manifestement il n’est pas vraiment question du santal évoqué dans l’article de Wikipédia cité plus haut.

Il faut traiter avec des insecticides, les rideaux de porte, de fenêtres et utiliser des moustiquaires, des serpentins de santal et des diffuseurs (vapes).”
(L’Express, 9 février 2006.)

Ils ont exposé leur souci à la dame. Celle-ci leur a demandé d’apporter un poulet, du safran, du camphre, des oignons, de l’encens chrétien et des bâtonnets de santal, plus une somme de Rs 700 pour sa peine. Le poulet devait être offert en sacrifice, non loin d’un lieu de culte, lorsque la police a débarqué.”
(Le Défi, 30 janvier 2012.)

Tous les jours, les fidèles se rendent au temple (kovil), portant dans une corbeille propre destinée à cette fin, des offrandes tels une noix de coco, des fruits, du camphre, des baguettes de santal, de l’eau parfumée, de l’eau safranée, de l’huile, de la cendre sacrée (thirounirou)”.
(Site SOS Patrimoine en péril, février 2011.)

Carrotmadman6 s’est d’ailleurs déjà élevé contre l’usage abusif de ce mot, sous sa forme anglaise, en réponse à une affichette demandant aux dévots de limiter leur usage de “sandal sticks” : “Clearly a lot of people have a weak grasp of English… (& it’s called incense sticks FYI.)”

Va donc pour les bâtons ou bâtonnets d’encens, même si en toute rigueur l’encens est issu de la résine d’une espèce particulière d’arbre (genre Boswellia), une résine traditionnellement originaire de la péninsule arabique, et qu’en général il ne s’agit pas là du produit utilisé pour fabriquer lesdits bâtonnets. Mais l’article anglais de Wikipedia consacré à l’encens laisse soupçonner que dans cet idiome le mot incense peut avoir un sens plus large. L’anglais n’est par ailleurs pas étranger, selon toute vraisemblance, au fait que le mot sandal, avec un -d, soit employé à Maurice car dans cette langue le bois de santal est appelé sandalwood.

 

 

* photo de Carrotmadman6

Une réponse à “Sandal

  1. Il n’est sans doute pas nécessaire de préciser qu’en français “normal” une sandale est un type de chaussure légère.
    http://www.cnrtl.fr/definition/sandale
    Mais il peut être par ailleurs utile de remarquer que le mot sandalette tend à être plus fréquemment employé que le mot sandale, peut-être à cause de la confusion possible avec les sandals/santals*.

    * À moins que ce ne soit “un santal – des santaux”.🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s