Au petit “coin”

Il ne m’avait jamais frappé, tel une monnaie antique, qu’à Maurice on avait commencé à dire “coin” à la place de “pièce (de monnaie)”. Je ne peux que présumer que dans la phrase ci-dessous, écrite manifestement en “français de Maurice”, le mot coin ne rime ni avec poing ni avec point, ni même avec loin, mais qu’il se prononce plus ou moins à l’anglaise. Ergo, un “koïn” de dix roupies — ce qu’il faut donner à manger au caddie de Winner’s pour qu’il lâche prise.

Coins_de_Rs_10_(Winner's)_48

Echange de
coins de Rs. 10
à la consigne

11 réponses à “Au petit “coin”

  1. lorraine D lagesse

    eh oui tout a fait bizarre cet anglicisme, le « coins » de Winners… a moins que cela veuille dire « Le coins pour échanger les rp 10 a la consigne »
    NON je sais cela est un peu tiré par les cheveux….
    aucune idéee a partager avec vous a ce sujet…

  2. La dernière fois que j’ai fait l’échange, j’ai demandé « do mwa 2 biyé 100 roupies », mais si je demande des pièces, je demande « do mwa 2 diss roupies » sans préciser le mot « pièce » peut-être pour éviter la confusion avec l’autre acception du mot, à savoir les 35 ou les 17, ou les mines (touni ?). Est-ce l’auteur a eu le même réflexe ?

  3. Siganus Sutor

    Lorraine, en français du dictionnaire — le TLF par exemple — le coin peut aussi être une “pièce d’acier trempé, gravée en creux, servant à frapper les pièces de monnaie”, autrement dit l’outil qui sert à fabriquer des coins, au sens de Winner’s. (Non, je ne suis pas en train de dire que les supermarchés en question encouragent les faux-monnayeurs !)

    C’est d’ailleurs ce coin-là, dans l’acception ci-dessus — i.e. l’outil en creux, le moule en quelque sorte — qui a donné le mot anglais coin, de même que le coin, du latin cuneus, a donné le mot quoin (pierre d’angle d’un mur*, mais aussi le coin au sens de wedge), mot qu’on retrouve dans notre fameux Gunners’ Quoin, a.k.a. Coin de Mire, qu’on peut admirer ici ou .

     

    Zippo, comme vous je dirais plutôt “un dix roupies”. Quant au mot “pièce”, je crois avoir passé l’âge de parler des filles / copines en tant que “pièce”. Je me demande d’ailleurs si, même parmi “les jeunes”, cela se fait encore. “Enn 35” (ou “une 35”) oui. “Une pièce” (ou “sa pièce”) je ne sais pas trop. À vérifier…

    Sinon, quel rapprochement faites-vous entre le mot “pièce” et les mines ?

     

     

    * Cf. à ce sujet le mot français encoignure, transformé en “lankonir” en créole.

  4. Siganus Sutor

    Ha ! si j’en crois le dictionnaire en ligne babla.fr (et d’autres), “aller au petit coin” pourrait se traduire en anglais par “to spend a penny”.
    http://www.babla.fr/anglais-francais/spend-a-penny
    http://idioms.thefreedictionary.com/spend+a+penny

    Voilà qui s’appelle rendre la monnaie de sa pièce.

  5. C’est ma soeur qui lisait à côté de moi qui a suggéré le mot « mine » (qui est apparemment très populaire). Fit’in pok, vous m’aviez demandé si j’avais déjà entendu ce mot « mine » utilisé pour la « bougresse », mais je ne le connaissais pas. J’ai eu la réponse un jour dans un commentaire, je crois, de Pépé Le Beagle ici (peut-être quand il avait parlé du verbe « reluquer », ce que vous aviez associé à notre « louké »). J’ai ce jour-là compris ce que voulait signifiait ce qualificatif injurieux « bez sa minn » dont on pouvait affubler quelqu’un.
    Mes « neveux » (ti fami) répondent toujours bien à propos, quand on leur demande « ki manier bann piés-la ? », même s’ils uilisent plus « enn 35 », « enn 17 », « enn minn », ou plus vulgairement « enn dilo ». J’ai aussi réentendu parler du « pointeur », celui qui avait la permission de venir sof sez.

  6. *ce que signifiait ce qualificatif*

  7. Siganus Sutor

    Ah, okay, mine dans le sens de fille, de 35. C’est un sens plus récent il me semble, et qu’on entend plutôt chez les jeunes générations. Et, à la différence du mot pièce dans cette acception, on l’entend exclusivement en créole, jamais en français mauricianisé.

    Mais je me demande si dans l’expression péjorative ou injurieuse “bez so minn” c’est bien de ce genre de minn-là qu’on parle.

    Quant à enn dilo pour une fille, là je dois avouer n’avoir jamais rien entendu de tel. Mais autrefois il me semble qu’on parlait de “chacale” ou de “sawal”, comme dans le séga de Bye Aboo.

  8. Ah? Pour moi, les sawal (« question » en hindi, peut-être aussi en urdu) sont les questions(-réponses) qui font partie des joutes musicales que sont les qawwalis. Plus il y a de questions et de réponses, plus le kawal est animé (Létan kawal pé sofé); c’est pour cela que Bhaï Abou ne voulait plus rentrer. C’est du moins ce que j’en avais compris.
    Je ne connais pas non plus le terme de « chacale » quoique le mot « cougar » est apparu récemment pour désigner un certain type de quarantenaires. Pour rester dans les félidés, un autre mot qui a existé chez les zans por-lwi pour désigner les 35 était satt.
    D’après certaines explications que j’ai eues, le dilo pourrait être déduit de cette (ancienne?) expression bwar dilo/lolo, qui veut dire « admire ce spectacle (en général sensuel) ». Pa koné ki vré ki manti !

  9. Siganus Sutor

    Re: Sawal – “les questions(-réponses) qui font partie des joutes musicales que sont les qawwalis”
    Je crois avoir embrouillé certaines choses : enn sawal n’est pas une pièce, une 35. C’est plutôt, je pense, une fête, un jalsa. Quant aux questions-réponses qui seraient des sawals, j’avoue ne rien savoir à ce sujet.

    Quant à une chacale, j’ai l’impression que c’est une expression ayant eu une durée de vie relativement courte — un phénomène de mode en quelque sorte —, et qui n’était utilisée que par des jeunes (hommes/garçons la plupart du temps), ou par des gens plus âgés pour “crack a joke” (a dirty joke somehow). Cela doit faire à peu près 25 ans que je ne l’ai pas entendue. Dans sa Contribution à un inventaire des particularités lexicales du français de l’île Maurice, l’universitaire Didier de Robillard parle à ce sujet d’un registre “familier” et de “langue des jeunes” :

    Didier de Robillard

    L’expression sat que vous évoquez (un chat, tant mâle que femelle), aurait-elle quelque chose à voir avec l’expression (rare) mimitoria relative au fait d’être amoureux ? Ou bien, plus crûment, faut-il faire un parallèle entre une chatte et enn sousout ? (Cette dernière possibilité paraît peu évidente compte tenu du fait, me semble-t-il, qu’une telle acception argotique du mot chatte est inconnue de la plupart des Mauriciens.)

  10. La seule explication que j’ai trouvée est que l’apparition de ce mot sat avait coïncidé avec l’explosion du cinéma porno (à Maurice) vers 1980. Il y avait eu ce film qui s’intitulait « Les chattes en chaleur »; je me suis dit qu’il y avait dû avoir une interpétation du style « Les filles en chaleur », l’autre acception de « chatte » n’étant effectivement pas utilisée au pays.
    J’ai dû louper beaucoup d’autres expressions avec « chacale » pendant mes 32 ans d’absence du pays🙂.

  11. Siganus Sutor

    Dans l’extrait du livre de Robillard qu’on peut voir ci-dessus, l’auteur donne le mot “manga” comme synonyme de “chacale”, “pièce”, “fesse” (mots dont les équivalents français seraient “gonzesse”, “meuf”, “grognasse”, “greluche” et que sais-je encore). Si j’ai déjà entendu “chacale”, “pièce” et “fesse” — cette dernière appellation étant peut-être tombée quelque peu en désuétude, à moins que ce ne soit ceux de ma génération qui n’emploient plus ce mot somme toute assez infâme (résumer une fille à ses fesses) —, il ne me souvient pas avoir jamais entendu quelqu’un dire “manga” pour parler d’une nana. En ce qui me concerne, une manga (ou le mot est-il du genre masculin ?) n’est qu’une bande dessinée japonaise.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s