Archives quotidiennes : 17 mars 2012

Gaz ménager

Gaz ménager.
Locution nominale masculine.

Gaz (butane) en bouteille utilisé par les ménages, i.e. pour un usage domestique.

Les prix flambent : la bonbonne de gaz ménager passe à Rs 330
(L’Express, 3 mars 2012.)

“‘Tout va dépendre évidemment de ce que le gouvernement décidera, car le gaz ménager est déjà subventionné par le gouvernement. Ces subventions représentent des pertes de Rs 105 millions pour la STC pour ces trois derniers mois’, fait-on comprendre à la State Trading Corporation.”
(Week-End, 12 novembre 2006.)

La farine augmentera par 30 %, le riz par 15 % et le gaz ménager par 20 %.”
(Le Matinal, 23 décembre 2010.)

L’hiver est rude et ce n’est pas seulement les molletons qui sont en grande demande. Les Mauriciens se ruent actuellement sur les chauffe-eau. Le marché n’a toutefois d’yeux que pour les appareils fonctionnant à partir du gaz ménager, laissant l’électricité et l’énergie solaire sur la touche.”
(L’Express, 2 août 2005.)

Avec l’enlèvement des subsides sur la farine et le riz ainsi que l’augmentation des prix du pain de 80 sous, alors que le gaz ménager augmente par Rs 25, les consommateurs, surtout ceux au bas de l’échelle, souffrent énormément.”
(Week-End/Scope, 1er septembre 2006.)

Et nou pé continué donne subsides pou du riz, la farine ek gaz ménager ki pé coute gouvernement plis ki Rs 1.2 milliards et nou pé continué augmente budget Sociales et pou l’éducation.”
(Message à la Nation du Premier Ministre, le Dr Navinchandra Ramgoolam, GCSK, FRCP, 1er janvier 2011, page 7 – site du gouvernement.)

L’État maintient toujours les subsides d’une valeur de R 1.2 milliards sur le riz de base, la farine et le gaz ménager.”
(Hansard, sitting of Monday 14 November 2011, Ms S. Anquetil, page 68 – site du gouvernement.)

Dans un jugement rendu il y a quelques jours, le Judicial Committee du Privy Council (JCPC) a statué que la Cour suprême de Maurice a eu tort de renverser une décision de l’Assessment Review Committee (ARC). Celui-ci avait considéré que le dépôt pour les bonbonnes de gaz ménager n’était pas imposable de la Value Added Tax (VAT).”
(Le Mauricien, 28 octobre 2011.)

Hausse de 10 % du prix du gaz ménager
(Le Défi, 2 mars 2012.)

Un mécanicien verbalisé : il injectait du gaz ménager dans le réservoir des véhicules
(L’Express, 6 octobre 2011.)

La campagne “Gaz pa en badinaz” a pour objectif d’éduquer et informer la population sur la bonne utilisation du gaz ménager et de l’autogas afin d’améliorer la qualité de la vie.”
(Le Matinal, 28 septembre 2011.)

ADSU: Démantèlement d’un réseau de détournement de gaz ménager
(Le Mauricien, 6 octobre 2011.)

Gaz ménager : Une remise à niveau chez Total freine la distribution de la bonbonne rouge
(L’Express, 19 septembre 2011.)

Portrait
Le « père » du gaz ménager mauricien

(Week-End, 28 novembre 2010.)

 

ʧ

 

La locution gaz ménager n’est pas fautive per se. L’adjectif ménager signifie “relatif au ménage” (wiktionnaire, Reverso), “qui a rapport à la vie au foyer, qui est relatif aux travaux d’entretien du foyer, à l’ensemble des tâches domestiques se rapportant à l’entretien d’une famille” (TLF), “qui se rapporte aux soins du ménage, à la tenue de l’intérieur domestique” (Petit Robert), le ménage en question étant “l’intérieur, la maison, l’ensemble des choses domestiques” (TLF, Petit Robert). Dans ce sens, on parle d’ordures ménagères, d’eaux ménagères, d’appareils ménagers, de tâches ménagères, d’odeurs ménagères, etc. Toutefois, l’expression gaz ménager est relativement peu employée — sauf dans la presse mauricienne, où elle est généralisée, comme le montrent les quelques exemples précédents, ainsi que dans diverses organisations mauriciennes. Dans la vie courante, cependant, on ne l’entend pour ainsi dire jamais, le mot gaz tout court étant suffisant pour se faire comprendre.

En entrant l’expression “gaz ménager” entre guillemets dans le moteur de recherche Google.fr on obtient un certain nombre de réponses. Parmi les 10 premières, 7 ont trait à l’île Maurice.

L’expression n’est pas inconnue en France ou en Belgique — une recherche sur Google limitée à ces pays-là le montre —, mais la relative abondance de la locution gaz ménager dans la presse mauricienne justifierait à elle seule que celle-ci figure parmi les mauricianismes.

 

ʧ

 

Voir aussi les billets suivants :
Bombonne (de gaz)
Régulateur

Publicités