Pétar dan dilo

Restan lané :

Publicités

8 réponses à “Pétar dan dilo

  1. Ça a fêté à Pointe d’Esny … 🙂

  2. Siganus Sutor

    Zippo, certes, on peut fêter — encore qu’on soit en droit de se demander comment il est possible d’imposer à tout son voisinage ses propres désirs de décibels pétaradants et fumigènes, y compris avant et après la date du 31 décembre —, mais flanquer tous ses restes de pétards dans la mer, non, là ça dépasse un peu trop les bornes. Le lagon entourant Maurice est déjà suffisamment “stressé” par la présence et les activités humaines pour ne pas en rajouter inutilement une couche. Et particulièrement ostensible, cette couche-là. (Un goût immodéré pour les pétards et les fusées : un mauricianisme de plus ?)

    Carrot, ki été sa “moss”-la ?

  3. @Siganus
    Mauricianismes of « moist? »

  4. Siganus Sutor

    Hmmm, I don’t remember ever hearing “mos” in that way. I would say “imid”. I see in the Diksioner Morisien that they have “mwat” (“Fr. moite ; Ang. moist.”) For them “mos” is: “Ki mank sarm, animasion ouswa lanbians. Fr. moche ; Ang. dull, lifeless, boring.”

    Tell me one thing… Do you know the expression “pétar inn fer fizet”, meaning that the firecracker didn’t explode properly?

  5. No, I don’t know that. For me, the expression meaning that the firecracker didn’t explode properly is « pétar inn mos. »

    🙂

  6. Hmmm, j’avais pas envisagé ça comme ça. Effectivement si les restes ont été jetés à la mer … Je pensais que les personnes avaient tiré leurs pétards au bord de l’eau pour « fêter », et les déchets seraient automatiquement partis dans l’eau avec les « vagues » (pas une bonne raison quand même). J’ai appris que dans le Nord, on peut prendre un bateau et assister à tous les feux d’artifice des hôtels de la côte depuis le « large ». J’imagine que les restes de tous ces pétards et fizettes retombent à l’eau. Pour Pointe d’Esny, ça me semblait moins probable que ce soient des hôtels, le plus proche étant à Pointe Jérôme. J’ai noté néanmoins que nombre de touristes (des hôtels/locations environnants?) arrivaient en speedboat et accostaient avec boissons, nourriture et musique à bord. Sont-ils venus finir la soirée là, ou y avait-il fête au Club ? C’est vrai que la dernière fois que j’y ai vu l’eau, elle était d’un transparent, probablement un des meilleurs bains de l’île.

  7. Siganus Sutor

    Carrot, never before have I heard “pétar inn mos”. But I’m willing to learn, no matter how old I am. 😀 When I was young enough to play with it, when a firecracker did a “pshhhh…” instead of a loud “baw !”, we used to call this “fer fizet”.

    Zippo, je pense que vous avez raison : les filières de pétards ont dû être tirées sur la plage, au bord de l’eau, et c’est la marée montante qui a probablement fait que tous les déchets se sont retrouvés dans la mer. Mais le résultat est le même. Une des grandes animations des hôtels pour le 31 décembre est de faire un feu d’artifice sur l’eau, en général en utilisant une sorte de radeau d’où sont lancées les fusées. Bien évidemment tout cela retombe dans le lagon (y compris lorsque ce dernier est abusivement qualifié de “parc marin”). Mais combien de gens s’en soucient ? C’est une pollution bien trop peu visible pour déranger grand monde — pas même les responsables des hôtels eux-mêmes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s