Archives quotidiennes : 22 octobre 2011

Perche

Perche.
Nom féminin.

Mesure de surface environ égale à 42.2 m² et correspondant à un centième d’arpent, ou encore à la surface d’un carré de 20 pieds français par 20 pieds français. (Voir aussi ce qui a été dit à propos du mot toise.)

Des morcellements ont été créés à Labourdonnais ou Piton par exemple. Dans cette région, les terrains coûtaient il y a trois ou quatre ans Rs 2,5 millions à Rs 3 millions les 25 perches. Aujourd’hui, ils se négocient entre Rs 5 millions et Rs 6 millions. On est dans l’ordre de Rs 17 000 la toise», estime notre interlocuteur port-louisien.
(L’Express, 17 novembre 2008.)

La décision officielle du ministère des Terres d’allouer une reservation letter à la Compagnie Mauricienne de Textile Limitée (CMT) sur les 104 arpents de Pas Géométriques (PG), soit 69 arpents et 95 perches de Pas Géométriques, à Rivière-des-Anguilles et 34 arpents et cinq perches de Pas Géométriques à Bel-Air continue à faire des vagues.”
(Week-End, 27 juillet 2008.)

La Mahébourg Lime Co. Ltd loue l’île aux Singes de 63 perches et l’île aux Chats de six perches pour Rs 500 par an jusqu’au 30 juin 1998.”
(L’Express, 29 novembre 2007.)

Les villas (qui ne seront vendues qu’aux Mauriciens) sont bâties sur un terrain d’une superficie d’un arpent et 25 perches donnant sur la plage.”
(Le Mauricien, 9 juillet 2011.)

Cette année, grâce aux bons offices du National Sports & Social Club de Trois Boutiques, une parcelle de terrain de 7 perches a été mise à disposition pour la réalisation du projet.”
(Le Matinal, 5 octobre 2011.)

Il a soulevé davantage de questions avec 25 hectares (58 arpents et 33 perches) alloués au groupe Patel Engineering Co. Ltd.
(Week-End, 22 mai 2011.)

Le mot perche vient du latin pertica “perche, gaule” (TLF). Il sert bien entendu à désigner le bâton, mais aussi l’ancienne mesure agraire française de laquelle dérive la perche mauricienne, dont l’usage est encore bien vivant. À travers la France d’autrefois il existait différentes perches et c’est la perche de 20 pieds qui fut adoptée à Maurice, comme le recommandaient les encyclopédistes : « Plusieurs savans, amateurs d’agriculture, emploient dans leurs calculs l’arpent de cent perches, à 20 piés en quarré par perche. Cette mesure moyenne entre les extrêmes serait fort commode, elle donne des comptes ronds, facile à entendre & à manier, & dès-lors elle mériterait la préférence. » (L’Encyclopédie, à l’article “Mesure des terres”.) Mesure de longueur à l’origine — elle existait déjà à Rome, où elle valait dix pieds (d’où son nom de decempeda, ou décapode) —, la perche a aussi été utilisée pour mesurer des aires sous le nom de “perche carrée”. Avec le temps elle n’a plus été employée que pour la mesure des surfaces et l’épithète “carrée” a été abandonnée.

Publicités