Promenade Père Laval Road

Publicités

16 réponses à “Promenade Père Laval Road

  1. Tiens, j’avais oublié que sur Mars nous avions un autre type de voie qui était la « promenade ». Si je comprends bien ce panneau, c’est la promenade qui longe elle-même la rue Père Laval. De quoi se faire une entorse au cerveau.

    Question qui me vient à l’esprit en regardant ce panneau: y-a-t-il des GPS sur Mars? Si oui, sont-ils précis?

  2. Siganus Sutor

    Oui, il y a des GPS sur Mars. Précis ? Pa koné. Il faudrait pouvoir mesurer précisément la distance entre deux points terrestres et la comparer avec celle obtenue grâce aux coordonnées GPS des deux points en question. Certains collègues ont utilisé un GPS pour faire un “survey” (tiens voilà encore un de ces mots qu’on n’entend jamais qu’en anglais), et il me semble que l’appareil était censé être suffisamment précis pour cela.

    Pour ce qui est du panneau, j’ai trouvé qu’il était à rapprocher du “Boulevard de la Montagne Street” : https://mauricianismes.wordpress.com/2011/02/28/boulevard-ou-rue/
    Ce qui est étonnant aussi, c’est de voir à quel point le mot “Père” est blanc et propre par rapport aux trois autres. Soit il a été ajouté après — ce qui serait peu probable —, soit quelqu’un s’est employé à le nettoyer (ou le repeindre) sans toucher aux autres.

  3. « Survey » seems appropriate in English for this activity: surveyors are the people who decide on the boundaries of property (and sometimes of nations).

    Off-topic: I just discovered that Henry Hudson, the English captain of the Dutch ship that first (among Europeans) explored the New York City area, originally named the river that divides Manhattan Island from the North American continent the « River Mauritius »! This was in 1609, some ten years after the first Dutch landing on your island. In both cases, the honoree was Stadtholder Maurits van Nassau of the United Provinces of the Netherlands. The name did not stick; the Dutch called the river the North River, contrasted with the South River (now the Delaware River) also explored by Hudson and about 200 km to the south.

    The English, who founded their later claim to New York on the fact that Hudson was English although in Dutch service, changed the official name to the Hudson River. However, the people of New York City continued to call it the North River until about the beginning of the 20th century.

  4. John Cowan, I have a scan of a map pertaining to Mauritius; I could find the same here. A close look at it shows that the Mauritius island there is not Mars. I guess it also has something to do with Mauritius, prince of Orange, as the name of the island nearby suggests. By enlarging the map, one can notice that it’s to the east of Colgoyen eytland, itself east of Candenos. From this table, the name of Colgoyen is now Kolguyev located in Russia. The map matches this description. When this Google map is enlarged, the names appear; Kolgu(y)ev can be seen to the right of the Kanin Nos cape (new name of Candenos). To the right, the 2 islands Mauritius and Orange seem to have merged into a single one.
    I have not yet found an explanation for the supposed Dutch namings.

  5. Zippo, I had no idea that once upon a time there was an island called Mauritius in the Barents Sea, at about 70° of latitude. That’s a funny find. I believe palm trees would have been scarce there, as well as sugar cane. There might have been some Dutch explorer who ventured into the thawed waters of the Barents Sea and sailed next to that small and exotic piece of Martian land. However, the island that is drawn on that 1670 Dutch map can’t be found on Google Map. The cape visible on the right-hand side of the old map doesn’t look like something one could spot on Google. Maybe it is what is called “ostrov (island) Dolgiy” nowadays? But Buffon’s description is somewhat disturbing: he suggests that the two islands of Mauritius and Orange are off the tip of a cape which is closing the bay at the mouth of the river Petzora (Petchora in my 2002 Hammond-Larousse atlas). If such is the case, Mauritius would today be one of the several islands indicated as “ostrov Gulyaevskiye Khoshki” on Google Maps.

    John, Mauritius was also a river? As long as it is not a demon

    “Survey” is indeed the correct word in English for the act of examining and measuring what physically exists, but my remark was about the fact that only the English word is being used in Mauritius, whatever the language. It is however true that “levé topographique” or “relevé” is not as handy an expression.

  6. Siganus, est-ce qu’il n’a pas été effectivement rajouté ou écrit par-dessus quelque chose d’autre? Si on regarde l’alignement des mots, « Promenade Laval Road » semble être « justifié » par le centre, même si le V de Laval est un peu excentré par rapport aux 2 rivets centraux bien alignés sur le E de Promenade et entre le O et A de Road. Y avait peut-être une erreur initiale comme St Laval commise par l’auteur avant-gardiste ? Il me semble qu’il en est au stade de Bienheureux actuellement.

  7. Siganus Sutor

    En effet, Zippo, bien vu. Le bloc “PERE LAVAL” est décalé à gauche par rapport au mot situé au-dessus ainsi que par rapport au mot situé au-dessous, ce qui suggère que le mot “père” aurait été ajouté ultérieurement. Il est un fait que notre père Laval national ne peut être appelé autrement que “Père Laval”. Toute autre façon de le nommer serait inconvenante. C’est comme pour notre autre père, i.e. le “Père de la Nation” : oublier le “Sir” dans “Sir Seewoosagur Ramgoolam” serait tout aussi inconvenant.

  8. Siganus Sutor

    PS — Peut-être avait-on tout simplement mis ses initiales : “JD Laval”. Si tel a été le cas, il est normal qu’on soit venu corriger le panneau au Typex : le bienheureux père Laval ne peut être pris pour n’importe quel Laval de bas étage.

  9. Siganus, I tried to compare the 2 maps and thought that the green arrow could indicate the location of the 2 original islands, but then I would not understand why there’s a single island now.

    Oui Jacques Désiré serait un bon candidat, le décalage semble bien correspondre à 2 lettres. Y a pas des lettres pour un Bienheureux, comme Mgr pour un êveque ou SS pour le Pape (ne pas confondre SS ici, ou lépap génial guide improvisé qui nous avait tout expliqué sur Pamplemousses) ?

    Mett zis enn boutt kréol pou mett balans.

  10. Siganus Sutor

    PPS — Tiens, à consulter sa page sur Wikipédia, je lis ceci : “le 26 septembre 1841, il reçut la charge de la Mission des Noirs et se mit à apprendre le créole”. Un peu comme Lindsey Collen quoi… Par ailleurs on peut apprendre sur cette page qu’il était médecin lui aussi, comme l’autre Père.

  11. Magnifique cet évêque, rar zoenn, kan zoenn mervey !

  12. Siganus Sutor

    Quel évêque ? Quelle merveille ? (Enn gato sa ?)

    (Au fait, n’y a-t-il pas une plante martienne qu’on appelle “bonnet l’évêque”, qui peut faire songer au badamier et dont le fruit ressemble un peu au chapeau que tient le père Laval sur la photo qu’on voit dans l’article de Wikipédia ?)

  13. D’entendre « Père Laval » me fait toujours sourire maintenant. Pendant les vacances universitaires, avec des amis on allait traîner, tels des zoukaderr, dans des petites salles de jeu à Rose-Hill pour jouer au Big-Small. Le maître des jeux cachait un domino dans un sac et les joueurs pouvaient miser sur la somme des points du domino qui allaient de 1 à 12 (pas de double blanc). On pouvait aussi miser sur Small (1-6) ou sur Big (7-12). A la fin de certains tirages, le maître criait « Père Laval » On s’est mis à examiner les parties et cela arrivait quand le 5-3 sortait. 5-3 se prononce comme Sainte Croix où se trouve le « tombeau » de Père Laval. Ceci explique cela.

  14. marie-lucie

    Ce n’est qu’un petit détail, mais les lettres du mot PÈRE sont non seulement plus blanches mais aussi plus grandes que celles du reste de l’inscription. Il est bien évident que ce n’est pas la même personne qui a écrit les deux.
    Il me semble très probable qu’on a voulu remplacer un autre mot, ou plutôt une autre abbréviation. Je pense à « Fr » en anglais (abbréviation de « Father », mot par lequel on s’adresse en anglais à tous les membres du clergé, aussi bien catholiques que protestants). Est-il impossible que quelqu’un, choqué par l’abbréviation anglaise, l’ait effacé et ait peint à la place le mot français, en plus grand pour bien le faire remarquer?

  15. johnwcowan

    Willem Barents or Barentsz explored the sea later named after him in several voyages between 1594 and his death in 1597, so it’s pretty much assured that if he named something « Mauritius », he was also naming it after Prince Maurits.

    I don’t think that any Protestant minister would be called Father in English, though it would be applied to Orthodox and Anglican priests as well as Roman ones. (Some Anglicans consider themselves Catholics, though independent of the Pope; some consider themselves Protestants.)

  16. marie-lucie

    I don’t think that any Protestant minister would be called Father in English

    No? I guess you mean « just any ». I have not met too many, but I got the impression that calling them Father was general. On reflection, perhaps I have only met Anglicans (who definitely did not consider themselves Catholics).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s