Par là

Un subtil et affable Anglais en séjour à Maurice, grand amateur de Scrabble — y compris en français — et de Racing Demon, surtout lorsqu’ils sont tous deux joués en trichant, me faisait récemment remarquer à juste titre qu’ici bas on avait souvent tendance à dire “par là” dans le sens de “environ”, “à peu près”, “aux alentours de”, “plus ou moins”. Par exemple :

Il y a 45 minutes par là qu’on a commencé à grimper depuis la route, pas vrai ?

— Combien tu crois que ça coûte ce portable-là ?
— Trois mille roupies par là.

— A ton avis quel âge il peut avoir ? 30 ans ?
Par là.

Ça fait quinze ans par là que je suis revenu à Maurice.”

~

Amis lecteurs qui parlez le français le plus pur qui puisse se trouver sur Terre, que pensez-vous de la bonne francitude de cette expression ?

Publicités

13 réponses à “Par là

  1. Comme ami qui ne parle pas votre langue, j’ose dire qu’en espagnol on dit aussi « por ahí » (litt. par là) avec ce sens.

  2. Siganus Sutor

    En espagnol on dit aussi « por ahí » (litt. par là) avec ce sens.

    Voilà qui est intéressant, Jesús. L’aurions-nous emprunté aux Espagnols ?

    Sans doute aurais-je dû savoir si l’expression “par là” dans le sens de “à peu près”, “environ”, etc. existe en français, une langue qui est censée m’être familière, mais il est possible que je sois trop martien pour me rendre compte de certaines choses. Reste les dictionnaires.

    Ce qu’on peut trouver dans le TLF en ligne :

    ♦ Loc. adv. Par là.

    Par ce lieu, par cet endroit. Passez par là.

    [En corrélation avec par ici, pour distinguer deux lieux de passage différents] Venez avec moi par ici. Lui par là (Hugo, M. Tudor, 1833, 3e journée, 1re part., 8, p. 172).

    Dans cette direction. Quand on eut passé le pont, comme Arnoux tournait à gauche : − « Mais non! Tu te trompes! Par là, à droite! » (Flaub., Éduc. sent., t. 1, 1869, p. 109).

    Aux environs. J’ai laissé quelque part par là mes chevaux et mes écuyers (Musset, Quenouille Barb., 1840, II, 1, p. 305). La fabrique de boulons et de rivets devait se trouver par là, dans ce bout de la rue Marcadet, elle ne savait pas bien où (Zola, Assommoir, 1877, p. 526).

    Au fig. Par ce moyen, de cette façon. Faites-vous rare, on vous aimera : c’est un proverbe des Turcs. Par là, vous gagnerez un grand avantage : à force de passer partout en silence et d’un air dégagé, on vous regardera quand vous passerez (Musset, Quenouille Barb., 18401, 2, p. 287).

    En partic. Par ces mots. Que voulez-vous dire par là? L’Allemagne (et j’entends par-là la foule, non quelques hommes rares et supérieurs) ne comprend encore que la France du dix-huitième siècle (Quinet, All. Ital., 1836, p. 94). J’ai dit que je ne l’aimais point, du moins n’éprouvais-je pour elle rien de ce qu’on appelle amour, mais je l’aimais, si l’on veut entendre par là de la tendresse, une sorte de pitié, enfin une estime assez grande (Gide, Immor., 1902, p. 373).

    (En) passer par là. Ne pouvoir faire autrement, passer par cette épreuve, par cette nécessité. Puis, grand’chose après tout que des chagrins d’amour! Nous passons tous par là. C’est l’affaire d’un jour (Hugo, Ruy Blas, 1838, III, 5, p. 407).

    J’entends (par là). Synon. je veux dire, comprenez.

    Donc rien qui corresponde au sens évoqué plus haut.

    Sur le site fr.thefreedictionary.com (qui cite les éditions Larousse) :

    adv. là (du lat. illac, par là)

    1. Indique un lieu autre que celui où l’on se trouve (par opp. à ici): Ne le range pas ici, mets-le plutôt là.

    2. Indique un lieu précis ou le lieu où l’on est, dans la langue courante: C’est là que je pars en vacances. J’irai là où il se trouve. C’est là qu’il y a un problème (= en cet endroit).

    3. Indique un moment, une situation, un point précis dans le temps; à ce point, en cela: Là, je ne sais plus quoi faire.

    4. Se place avec un trait d’union à la suite des pron. dém. et des noms précédés eux-mêmes de l’adj. dém. ce pour apporter une plus grande précision: Celui-là. Celle-là. Ceux-là. Ces arbres-là. Ce matin-là.

    5. Se place avant quelques adv. de lieu: Là-bas, là-dessus.

    6. Indique un renforcement de l’énoncé: Que dites-vous là ? Çà et là, disséminés de tous côtés, de côté et d’autre. De là, pour cette cause, pour cette raison: De là sont venus tous nos ennuis. Elle n’a pas répondu; de là ma colère. De là à, il s’en faut de beaucoup: Je ne lui en veux plus, mais de là à l’inviter… Être là, être présent. Là contre, contre cela. Par là, par ce lieu; dans les environs; par ce moyen: L’air passe par là (= par cet endroit). Elles travaillent par là (= dans le secteur).

    Ce qui pourrait ressembler le plus à l’expression dont il est question ici, c’est ce passage-là : “Par là, par ce lieu; dans les environs; par ce moyen: L’air passe par là (= par cet endroit). Elles travaillent par là (= dans le secteur).” Mais il s’agit en l’occurrence d’une indication spatiale ; on indique un lieu donné. Il ne s’agit pas du sens en question (l’approximation pour ce qui est de la valeur mentionnée).

    La seule bonne correspondance que j’ai trouvée dans un dictionnaire l’a été dans le Harrap’s (anglais/français). Parmi les nombreuses définitions données à l’entrée “là”, on trouve ceci :

    1. (a) (dans un endroit précis) there ; […]
    elle a trente-cinq ans, par là, she’s about thirty-five.

    Cela correspond bien au sens recherché. Une chose reste étrange toutefois, c’est que les auteurs ont mis cet exemple dans la définition correspondant à “dans un endroit précis” (i.e. there), ce qui ne manque pas de me surprendre.

    Je crois que pour en avoir le cœur plus net il faudrait que les habitants de France et de Navarre donnent (i.e. donnassent) leur opinion…

  3. Je viens de lire que le portugais a aussi « por aí » avec ce sens. Quant à Navarre, il se peut qu’ils soient par là, à Pampelune, pour fêter San Fermín, où les Australiens sont encornés, (mais ils ne sont pas les seuls).

  4. Je confirme que « par là » peut s’entendre « cheu nous » aussi dans ce sens de « environ », le plus souvent à mon avis à propos d’âge comme plusieurs de vos exemples le montrent. L’origine est comme vous l’avez bien vu spatiale, mais on comprend aisément que le sens s’étende au temps (tout comme cela est arrivé pour « environ »). Vous trouverez déjà dans le dictionnaire de Boyer (1756), à « thereabouts » les traductions « par là » et « aux environs » dans un sens spatial et « environ » dans un sens plus large.
    De vos quatre premiers exemples mauriciens, le premier me semblerait un peu étrange, les deux et trois seraient parfaitement naturels, et le dernier très acceptable quoique moins naturel.

  5. L’expression est peut-être plus courante avec « quelque part par là » :
    « Elle avait sept ou huit ans, quelque part par là » (1)
    « Ça se passe donc dans les années quatre-vingt, quelque part par là.  » (2)
    « C’est bien ça, à votre air, je vois que oui. Je vous ai connu en 1977, ou quelque part par là. « (3)

  6. Siganus Sutor

    Alors, laissez-moi réfléchir… Est-ce qu’ici on entendrait “quelque part par là” pour signifier “à peu près”, “environ” ? Oui, probablement, en alternance avec “par là” tout court, ce dernier me semblant toutefois nettement plus fréquent. (“Combien de sacs tu crois qu’il nous reste à vérifier ? 40, 50 ?” “Oui, quelque part par là*.”) Dans l’usage local, “par là” sert à marquer le côté approximatif de toute chose quantifiable, pas plus les années que les heures, l’argent, les kilomètres ou le nombre d’arbres, de livres, de femmes et d’enfants. “Mswati III doit avoir 25 enfants par là.” Il s’agirait là d’une tournure assez fréquente, normale, qui ne ferait sourciller personne, me semble-t-il.

     

    * Ce qui aurait aussi pu se dire “Oui, dans ces environs-là” ou “Oui, aux alentours de 50”, preuve que des mots en principe utilisés pour une localisation spatiale peuvent être utilisés pour exprimer la notion d’une approximation [numéraire] numérale.

  7. Siganus Sutor

    L’origine est comme vous l’avez bien vu spatiale, mais on comprend aisément que le sens s’étende au temps (tout comme cela est arrivé pour « environ »).

    “Environ”, au singulier, a d’abord servi à décrire l’espace avant d’être utilisé pour les quantités (dont les heures, les jours et les années) ? Ah oui, en effet, c’est ce que disent Dauzat et al. :

    Environ 1080, Chanson de Roland ; ancien français viron, ronde, pays d’alentour, et adverbe “environ” ; préposition, “autour de” (jusqu’au XVIIe s.), puis seulement adverbe (dès le XVIe s.) ; nom masculin, à l’environ, 1360, Froissart.

  8. Siganus Sutor

    Pampelune, où les Australiens sont encornés

    Par ici, Jesús, (mais aussi par là) ce sont les mourgates qui sont encornets.

  9. Salut a tous..
    OUI «  »par la » » est ici une approximation…et cela nous rends bien service car « par ci par la » » peut vouloir rien dire et en meme temps…cela est une réponse car a Maurice il y a toujours une réponse a tout…meme si cela vous induit en erreur/… » »comme de demander sa route , c est toujours » » Li par la » » qui nous permets une grande latittude… d aller par si par la… sans trop se soucier…ON dit aussi «  »MO LA » » » pour «  »je suis lasse » »
    salut….Lorraine.

  10. Dans vos exemples, je mettrais une ou des virgules pour isoler ces par là du reste de la phrase. Ainsi cela me paraîtrait tout à fait naturel, cette expression étant très courante, surtout à l’oral, en français. Pour «préciser», on rajoute même parfois : «dans ces eaux-là…»

  11. Siganus Sutor

    Alsace : à Maurice il y a toujours une réponse à tout… même si cela vous induit en erreur

    Haha, vous parlez d’expérience ? Mais il est vrai qu’en général la réponse “je ne sais pas / mo pa koné” est évitée.

    Il y a aussi le redoublement, qui en rajoute une couche dans l’approximation :
    — Où c’était ?
    — Par là par là…

     

    Françoise : Ainsi cela me paraîtrait tout à fait naturel, cette expression étant très courante, surtout à l’oral, en français

    C’est noté. Donc selon ce que vous dites il ne s’agirait pas, stricto sensu, d’une particularité mauricienne. Mais la virgule ne serait pas nécessaire pour transcrire la façon dont l’expression est utilisée ici. Il n’y a aucune coupure dans la phrase lorsque “par là” est employé, de la même manière que le mot “environ” est utilisé dans une phrase en français standard : “Ça coûte environ 5 francs.”

    Ce qui est tout de même étrange, c’est que cette acception de “par là” (environ, à peu près) ne figure guère dans les dictionnaires. Le Petit Robert, un dictionnaire en général exhaustif, dit ceci dans la partie D de l’entrée consacrée au mot “là” :

    ◊ PAR LÀ : par cet endroit. Passons par là. – Aux environs. En Sicile « ou quelque part par là » (Alain). Fig. Par ce moyen, par ces mots, de cette façon. Que faut-il entendre par là.

    Il n’y a pas de définition correspondant au sens de “environ”, “approximativement”, etc.

    Dans ces eaux-là : en effet, cette expression — encore une fois liée à un repérage spatial, à l’environnement dans lequel la chose est censée se trouver — peut elle aussi servir à marquer le côté approximatif d’une estimation, d’un nombre. Cette fois-ci elle figure bien dans le dictionnaire : “Loc. fig. Dans ces eaux-là : approximativement.” (Petit Robert 2006.)

  12. Je confirme après Olimalia et Françoise, s’il en était besoin, que « par là » au sens de « environ, approximativement » est utilisé tout-à-fait couramment en français, au moins à l’oral. Mais il me semble que je l’entends plus souvent en fin de phrase, comme pour bien montrer une hésitation sur le chiffre avancé:
    « il y en avait une douzaine, par là »
    « Ça fait dix à quinze jours, par là »

  13. Siganus Sutor

    C’est noté, Leveto. Ce n’est donc pas que sur Mars qu’on l’entend. (Peut-être aurait-il toutefois fallu comparer les fréquences d’utilisation de part et d’autre.)

    Ce qui est tout de même étonnant, c’est que cette acception particulière ne se trouve dans aucun dictionnaire français. Plus haut j’ai mentionné le Harrap’s (dictionnaire français/anglais), le seul dans lequel j’ai trouvé par là dans le sens d’environ, et il s’agissait là d’une édition datant de plus de 10 ans (1993). Dans une édition plus récente (8e édition, 2007), ce sens-là a disparu. Il ne reste que 1. c’est par là it’s over there; quelque part par là somewhere around here/there; vous devriez passer par là you should go that way. 2. Fig. si tu vas par là if you go along that road; qu’entendez-vous par là? ou que voulez-vous dire par là? what do you mean by that?; il faut en passer par là there’s no alternative!, it can’t be helped!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s