Archives quotidiennes : 5 mars 2011

Fonction monotone

Depuis quelques temps je remarque dans la presse mauricienne un mot que je n’avais pas remarqué jusqu’à l’heure : le mot fonction employé en temps qu’équivalent du mot anglais function dans l’acception de “an official or formal social gathering or ceremony” (Collins English Dictionary). Par exemple dans cet article de l’hebdomadaire Week-End (numéro du dimanche 5 septembre 2010, page 17) :

“(…) nul citoyen digne de ce statut ne peut prétendre être resté insensible aux propos tenus par le ministre des Arts et de la Culture, le serial gaffeur qu’est Mookeshwar Choonee, lors de la fonction de la Vaish Welfare Association, dimanche dernier, au village de d’Épinay.”

Quelques exemples supplémentaires :

L’ambassadeur mauricien au Mozambique, Alain Laridon, son épouse Helena et un de ses enfants, qui se rendaient à une fonction officielle, dans la soirée de lundi, ont échappé à une tentative d’enlèvement dans la capitale mozambicaine. L’épouse de l’ambassadeur et son fils ont été légèrement blessés au cours d’une fusillade..”
(Le Matinal, 17 novembre 2009.)

Un photographe de l’express refoulé lors d’une fonction
(L’Express, 8 juin 2010.)

Mgr Ian Ernest qui se trouvait hier soir en la Cathédrale St James, à Port-Louis, dans le cadre d’une campagne d’évangélisation, devait quitter prématurément cette fonction après avoir été victime d’une chute accidentelle. L’évêque de Maurice avait en effet pris place sur une estrade lorsqu’il devait perdre l’équilibre et tomber d’une hauteur d’environ quatre pieds.”
(Le Mauricien, 21 novembre 2009.)

La dépouille de Christian Rivalland devra être au pays mercredi, ses proches devant se soumettre aux procédures des autorités sud-africaines. De son « spin-doctor », Navin Ramgoolam a confié que ce décès est une « perte personnelle » lors d’une fonction en début de soirée, ce vendredi.”
(L’Express, 25 février 2011.)

On peut trouver beaucoup d’autres exemples dans les médias, y compris par l’intermédiaire de Google.

Chez moi le mot “fonction” renvoie avant tout à des souvenirs de lycée, et plus précisément de cours de maths au cours desquels il était question de fonctions sinusoïdales, de fonctions paraboliques, de fonctions périodiques, de fonctions exponentielles, de fonctions croissantes ou décroissantes, voire de fonctions monotones. Jamais je n’ai associé ce mot à une quelconque réception, réunion, inauguration ou cérémonie, qu’elle soit officielle ou pas.

J’aurais ainsi une question à poser à ceux qui lisent la presse mauricienne depuis un certain nombre d’années : avez-vous déjà remarqué, dans un passé plus ou moins lointain, l’emploi du mot fonction, dans ce sens, dans les journaux locaux ?

Publicités