MBC TV on 19 March 1969

On the 19 March 1969, the Mauritius Broadcasting Corporation (MBC) broadcasted television programmes on its sole channel from 18:10 in the afternoon till 22:30 in the evening, as can be seen on this TV programme printed in L’Express dated “mercredi 19 mars 1969”:


(Click image to enlarge.)

         TÉLÉVISION M.B.C Mercredi 19 mars

● 18.10 : The Bugs Bunny Show.
● 18.40 : Météo et annonces.
● 18.45 : Informations en français.
● 19.00 : Le bon métier: «Hôtellier».
● 19.15 : World news review.
● 19.30 : Magazine musical.
● 19.45 : Enquiry — Nuvin Akaloo talks to a Veterinary Surgeon.
● 20.00 : News in English.
● 20.15 : «Au petit music-hall de Gérard Cimiotti». Invités: Jean Bruneau, Gérard Ravat. (Une production de la MBC.)
● 20.45 : Man from U.N.C.L.E.: «King of Knaves Affair».

A murdered uranium scientist, a beautiful belly dancer, and a pack of wealthy and wicked socialists make up the bizarre group encountered by Solo as he tries to solve the disappearance of notorious international crime leaders.
Solo discovers — as a kidnap victim — that Fazik, deposed Middle East King, is capturing the underworld chieftans and brainwashing them to suit his own aim — to conquer the world. When Solo throws a monkeywrench into his plans the made Fazik’s homicidal band of comic opera followers pursues Solo with one goal — his extermination.

● 21.45 : Flash informations.
● 21.48 : 1862 — Second Empire.
● 22.30 : Fin de l’émission.

Publicités

27 réponses à “MBC TV on 19 March 1969

  1. Beaucoup de films X à l’époque…

  2. Ça n’a pas beaucoup changé aujourd’hui. Au contraire, on peut les voir encore plus facilement, grâce aux vidéo-clubs ± marrons, ou en les téléchargeant sur internet. Mais il me semble que de nos jours on ne classerait pas “X” les films dont il était question dans L’Express du 19 mars 1969.

    La Mousson
    Titre original : The Rains of Ranchipur
    Date de la sortie américaine : 1955
    “In India to purchase some horses, British royal Lord Esketh and his wife, Lady Edwina Esketh, come to the town of Ranchipur at the invitation of the elderly Maharani. Their marriage is an unhappy one and Lord Esketh announces his intention to return to England and begin divorce proceedings against her. The spoiled, insensitive Edwina scoffs at this.”
    http://en.wikipedia.org/wiki/The_Rains_of_Ranchipur

    X 1-7 top secret
    Titre original : Agente X Uno Sette operazione Oceano
    Réalisé par : Tanio Boccia
    Année : 1965
    http://www.encyclocine.com/index.html?menu=5213&film=14230

    Le Secret de la liste rouge
    Dates de sortie – Allemagne : 26/03/1965
    “Un pilote d’avion dans la lutte contre une organisation qui échange les filles blondes contre de la drogue en Afrique.”
    http://www.notrecinema.com/communaute/v1_detail_film.php3?lefilm=31886

    Un mercenaire reste à tuer – All’ombra di una colt – 1965 – Gianni Grimaldi
    “une coproduction italo-espagnole de 1965, année de démarrage des véritables westerns italiens”
    http://forum.westernmovies.fr/viewtopic.php?t=5049

    Etc.

    Cela ferait rigoler aujourd’hui si on classait de tels films “X”. Il faut croire que la censure mauricienne des sixties était particulièrement prudente, si ce n’est prude…

  3. On remarquera au passage, dans la liste des films projetés, le mauricianisme consistant à faire durer la matinée au-delà de midi. Par exemple : “Pathé palace — Matinée à 1h30: Ballade en bleu (U), Le secret de la liste rouge (X) et X 1-7 top secret (X)”.

    On remarquera aussi qu’en ce temps-là l’achat d’un ticket de cinéma vous permettait de voir trois films, l’un à la suite de l’autre. On sortait de là complètement abruti, les yeux plus grands que des soucoupes…

  4. Bigre! cela ne nous rajeunit pas !
    Pour les Français qui n’auraient pas tilté : Man from U.N.C.L.E. était une série appelée chez nous Des agents très spéciaux, avec Napoléon Solo (Robert Vaughn) et Illya Kuryakin (David Mc Callum).
    Par ailleurs, il sera beaucoup pardonné (notamment son orthographe de Hôtellier) à une télévision qui programme à 19.45 une émission consacrée à un vétérinaire (Enquiry — Nuvin Akaloo talks to a Veterinary Surgeon.).

  5. ► Siganus:
    Pour les spectacles, « matinée » se dit, par opposition à « soirée », pour les représentations données dans l’après-midi.
    Quant aux séances proposant plus d’un film (en général deux, quelquefois trois), c’était relativement courant dans ces années-là, notamment dans les cinémas de quartier ou dans les petites villes de province. Eddy Mitchell a présenté en France une émission de télévision qui proposait en soirée deux films de suite (La dernière séance).
    Auparavant — et jusqu’à l’immédiat après-guerre —, il n’était pas rare que les films projetés sur écran soient précédés sur scène d’un spectacle de music-hall : l’après-midi du dimanche pouvait alors se passer entièrement en salle obscure.
    Il existait aussi à Toulouse (mais je pense aussi dans plusieurs autres villes), au temps de mes chères études, un Ciné-club qui proposait des séances marathon étalées sur 24 ou 48 heures : un ticket vous permettait de voir tous les films projetés l’un après l’autre. C’est ainsi que j’ai pu voir l’intégrale des Marx Brothers et bien d’autres grands classiques (ceci dit, Casablanca à la séance de deux heures du matin… vaut mieux prévoir une séance de rattrapage).

  6. il sera beaucoup pardonné (notamment son orthographe de Hôtellier) à une télévision qui programme à 19.45 une émission consacrée à un vétérinaire

    Leveto, auriez-vous un faible pour les vétos ? On se demande bien d’où vous viendrait une aussi bizarre inclination. Mais, après tout, pourquoi ne pas faire parler un chirurgien vétérinaire en prime time ? A mon avis cela aurait des chances d’être plus intéressant que de voir un lassant défilé ministériel jour après jour après jour.

    Pour ce qui est de l’orthographe d’“hôtel(l)ier” l’erreur pourrait aussi bien être du fait de L’Express que de la MBC.

    Ainsi on parle de “matinée” en France aussi pour un film commençant à disons 2 heures de l’après-midi pour se terminer à 5 heures ? Reconnaissez que c’est tout de même assez rigolo, non ? Mais les Martiens ont parfois une notion assez élastique de l’heure, y compris hors cinéma. Par exemple, dans le Dictionnaire des termes mauriciens, à l’entrée journée, on peut lire ce qui suit :

    Journée = début de l’après-midi — En France la journée commence au lever du soleil et se poursuit jusqu’à son coucher. A l’île Maurice elle commence à midi et se termine à l’heure du thé, vers trois ou quatre heures, selon les familles. (Voir après-midi et Histoires vraies page X.)”

  7. À propos des classifications des films, le 27 janvier nous avons pu voir à la tv le film «La muerte tenía un precio » (Et pour quelques dollars de plus) classé « + 18 » ; J’ai rigolé par cette classification parce quand j’étais petit (8 ans en 1969) ce type de films étaient pour tous publics. Certes, ce film a battu le record de cette saison (8.2 %).

  8. In English the word matinee is used of a theatrical performance that begins at 1400 or 1500; traditionally (in the U.S. at least) there is one on Wednesday and one on Saturday, and no performance at all on Monday, making eight performances a week. The OED also lists a second sense, which I had not known before (or rather had perhaps thought of as a casual metaphor rather than a distinct sense): « A meeting, especially a sexual liaison, in the afternoon; (occasionally) a person who engages in such liaisons. »

    More relevantly to this blog, the etymology section says:

    < French matinée ‘morning, what occupies a morning’ (12th century in Old French as matinee; [adopted in English in] 1867 in sense 1a, although earlier in collocations, as matinée musicale […] < Old French matin morning […].

    According to Littré, the period denoted by French matinée extended to the dinner hour, 6 or 7 p.m., ‘dans les grandes villes’: hence the use of the word to denote an afternoon entertainment. French matinée is attested from 1873 denoting a morning entertainment, but Larousse (1931) observes, ‘quelquefois le matin, mais plutôt dans l’après-midi’.

    Per contra, in the American South (as well as parts of England and Australia) the word evening may be used for the whole period beginning at 1200, though in most anglophone regions it means only the period from sunset onwards, agreeing with the etymology. Indeed from 1880 in Louisiana we get « This evening (the Creoles never say afternoon) about a half~hour before sunset », which makes me wonder about possible French influence again.

    Leveto: I once attended a science-fiction film festival that ran for some 27 hours. Unfortunately, the producers chose to air the famous silent film Metropolis by Fritz Lang at 0200, so I fell asleep during that and woke up when the sound returned. (This was 30 years ago; nowadays I couldn’t possibly sit still and stay awake for that long, though I can still stay up all night if I have something to do.) I don’t remember what other films I saw, except that the last was Dark Star, a comedic predecessor of the much better known Alien (thus reversing Hegel’s motto about historical events). At the time, Dark Star struck me as the funniest thing I’d ever seen. When it was revived fifteen years later, I invited several friends to see it with me again — well, all I can say is, it’s much better if you’ve been awake for 24 hours before seeing it.

  9. La matinée n’est du matin que si elle est grasse….

  10. marie-lucie

    Pour les concerts, spectacles, programmes de télévision, etc, on n’emploie pas les mots matin et après-midi, seulement la matinée et la soirée.
    La différence entre le matin (avant midi) et la matinée (un spectacle, etc dans l’après-midi) est sûrement due au même fait social qui a fait glisser l’heure du déjeuner du petit matin à midi, et celle du dîner de midi à 7 ou 8 heures du soir: les gens oisifs, qui se couchent tard après une longue soirée de divertissement, font la grasse matinée le lendemain matin, et leur journée ne commence véritablement qu’après que midi a sonné, quand ils prennent leur premier repas avant de sortir en société. Une fois le déjeuner fixé vers midi, il a fallu inventer le petit déjeuner pour ceux qui doivent se réveiller tôt pour aller au travail.

  11. En effet, Marie-Lucie, les mots déjeuner et breakfast signifient bien la même chose. Un de mes amis français, qui est originaire de la campagne au sud de Lyon, déjeune le matin, dîne à midi et soupe le soir (comme au Québec me semble-t-il ), ce qui a déjà donné lieu à quelques quiproquos. Mais je n’avais jamais attribué à la vie mondaine et à son décalage horaire, pour ainsi dire, ce glissement de sens. Ce que vous dites là tient parfaitement la route. Finalement, ce ne sont que les gens qui ont besoin de se lever tôt qui prennent un “petit-déjeuner”, les autres, les gens biens (les gens normaux) ne se levant qu’aux alentours de midi, heure à laquelle ils peuvent effectivement déjeuner, au sens étymologique.

    Zerbinette, en y pensant, en quoi une matinée passée à dormir (ou disons à rester au lit) est-elle grasse ?

    John, “Matinée” is a brand of cigarettes in Mauritius. But who wants to smoke in the morning ? Funnily enough, once upon a time there were also “Soirée” cigarettes, which eventually disappeared, whereas Ma.r.tians can still smoke their Matinées today.

    Jesús, selon moi il y a eu un glissement au fil des ans et des décennies dans la façon de classifier les films, et de les réaliser. Aujourd’hui certains films pour enfants fichent la trouille même aux adultes. Vous avez vu les Harry Potter et autres Seigneur des Anneaux ? On n’a plus peur de montrer une violence sans fard à de jeunes enfants.

  12. Sig, à la maison la matinée est grasse, car lorsque mes petits enfants viennent coucher à la maison (l’aînée des filles aujourd’hui), il faut que je leur porte le petit déjeuner au lit. J’avais aussi beaucoup aimé cela en son temps… du temps où j’acceptais de boire un ignoble café au lait, fait avec de la chicorée et du lait de chèvre parce que ma grand-père me le portait au lit vers les onze heures ! Je précise tout de suite que mes petits enfants sont beaucoup plus exigeants quant à la qualité du déjeuner…

  13. « Matinée » pour films X (vers le bas de la page)

  14. Et à la rubrique « Carnet », qu’y avait-il donc dans l’Express du 19 mars 1969 ? 😉

  15. Aquinze, c’est vite vu : en ce temps-là L’Express ne comportait que quatre pages en tout et pour tout. On ne voit pas ces faire-part de décès devenus assez fréquents aujourd’hui, ni d’annonce pour dire que X ou Y a reçu un diplôme. En Une il est écrit que Marcel Cabon est rentré de son voyage en Europe et à Niamey, que vingt-cinq touristes britanniques sont arrivés lundi pour des vacances d’une quinzaine de jours, qu’il y a eu la première grande réception officielle de l’ambassade de Maurice à Paris, à l’occasion de l’anniversaire de l’indépendance, qu’on a joué la pièce “The Geese are getting fat” en grande première au Plaza lundi soir. Dans le coin inférieur gauche de cette page, une réclame pour le lait Cow & Gate disant que “Le Cow & Gate en boîte bleue est alors idéal pour préparer les nourrissons à une alimentation complète et il convient à tous ceux qui assimilent mal les graisses.” (On craignait semble-t-il à cette époque que les bébés n’engraissent pas assez.) Un petit encart apprend aux lecteurs qu’en basket-ball, “hier après-midi, dans le tournoi inter-collèges de Port-Louis, au stade Régis Jean, l’Islamic College a battu le People’s College par 2 sets à 1. (Je ne savais pas que le basket se jouait en 3 sets, mais il est vrai que c’était les années soixante…) Ailleurs, sur les autres pages, on voit que l’Angleterre a battu la France 5 à 0 (déjà en ce temps-là on ne prenait pas la peine de préciser qu’il s’agissait d’un sport nommé “football”), que le J. H. Club organise une fête dansante le 6 avril de 13h à 23h (orchestre : Los Negross, prix : Rs 5 par couple) et qu’il y a des “soldes surprises” chez Wemco House à Rose-Hill, “pour la Pâques”.

    Zerbinette, votre page de “lingerie diverse, jupons” me fait songer que l’humanité a quand même connu quelques progrès au cours du siècle écoulé. Quelle torture les femmes n’ont-elles pas endurées… Vous imaginez avoir à porter un attirail pareil par 34°C et 80% d’humidité relative ?

  16. marie-lucie

    Siganus, la distinction alimentaire entre ville et campagne, ou entre oisifs et travailleurs, s’est étendue à l’anglais, pour les mêmes raisons. Dans le monde anglophone il n’y a pas tellement de mots différents pour désigner les repas, mais ils ne veulent pas toujours dire la même chose. Si on est invité pour le « dinner » il vaut mieux demander à quelle heure on est attendu; et un « lunch » peut avoir lieu à midi, mais aussi à minuit!

  17. Siganus Sutor

    On peut avoir un “lunch” à minuit ? Ah, vous m’apprenez quelque chose là. Il faudrait que j’essaye un jour, pour voir si ça a le même goût.

    Mais nous avons aujourd’hui — aujourd’hui que les temps ont encore changé — le brunch, à mi-chemin entre le breakfast et le lunch. Il s’agit en fait d’amalgamer petit-déjeuner et déjeuner, ce repas unique relativement copieux étant pris en fin de matinée (vers 10 ou 11 heures), ce qui permet de “sauter” le déjeuner.

  18. Ouh là, y’en a déjà eu des commentaires sur ce billet. Les cinémas X faisaient pas mal de grain dans les années 70 et 80. « Baroud à Beyrouth » devait être un classique du genre au vu du nombre de projections en une journée.

    Le cinéma en général était un luxe et on en avait pour son argent. La seule fois que mes parents m’ont amené au ciné c’était pour voir 2 films de Bollywood et je n’étais pas bien grand. Passer près de 7 heures au cinéma avait été un calvaire.

    Pour en revenir au sujet, la première retransmission de la MBC datait du 19 mars 1969? Donc une semaine après l’indépendance?

    Je remarque aussi que la RFO antenne Réunion s’appelait St.Denis.

  19. marie-lucie

    Je ne dis pas que tout le monde prendrait un « lunch » à minuit, mais il y a des gens pour qui « lunch » veut dire un repas sur le pouce (non cuisiné) ou emporté sur le chantier.

    Le « brunch » se fait beaucoup en Amérique, dans les hôtels, surtout pendant le week-end: cela évite de préparer et de servir des repas individuels (donc de faire économie de personnel), et l’hôtel attire ainsi des gens du dehors, surtout des familles, pas seulement les personnes qui restent à l’hôtel. En général ce repas (qui est assez cher, mais on a souvent un grand choix et on peut se resservir à volonté) est servi jusqu’à deux heures de l’après-midi.

  20. Or in New York City, until 1600 or even 1630.

  21. John, do you mean that up to the first quarter of the 15th 17th century one could have a brunch in New York? If I hadn’t seen a picture of you I would think that you’d have a moustache à la Groucho Marx.

  22. Pépé : Pour en revenir au sujet, la première retransmission de la MBC datait du 19 mars 1969?

    Non, la MBC n’a pas poussé ses premiers cris le 19 mars 1969. La “corporation” date d’avant l’indépendance ; 1964 selon son site. Elle aurait commencé à diffuser des émissions télévisées le 8 février 1965, avec trois heures de retransmission par jour.

  23. No, I’m simply using 24-hour times in the style used in my country: not 16.30 or 16:30 or 16h30 but 1630. (Of course, mostly people write 4:30 PM.)

    By the way, Groucho’s mustache in the films is greasepaint, but when he went on to do the television show You Bet Your Life, he grew a real mustache.

  24. Et si c’est pas dans la matinée, c’est tantot? ( mauricianisme?? en sachant que nos amis du quebec l’utilisent a tout va!)

    allez hein, nou zoine tantot!

  25. courpa, il n’y a pas qu’au Québec qu’on utilise « tantôt », mais ce mot ne veut pas dire la même chose partout.

    Pour moi (parent parisiens mais élevée en Normandie), « tantôt » veut dire « cet après-midi » (tandis que « dans la matinée » pourrait se rapporter à n’importe quel jour, passé ou futur), mais au Québec, comme dans le Nord de la France (c’est à dire tout à fait dans le Nord, pas dans la moitié Nord du pays), ce mot veut dire « bientôt, dans quelque temps ».

    Dans ma famille, on ne disait pas « demain tantôt » (= « demain après-midi »), mais j’ai entendu cette expression bien des fois autour de moi.

  26. Courpa, nou zwenn tanto, kouma dan sa séga-la ?

    Tanto twa koné tanto
    Tanto to siro zanana
    (noir noir noir noir
    mo mama get koman fer noir)

    Je ne dirais pas que tantôt est un mauricianisme, même si le mot est employé un peu plus souvent chez les Martiens que chez les “Français de référence”. Il est d’ailleurs employé davantage lorsqu’on parle créole que lorsqu’on parle français, ce qui fausse les comparaisons qu’on voudrait faire.

    En créole “tanto” (“tantôt”) remplace “ce soir”. Et “asoir” remplace “cette nuit” ou “la nuit” : “asoir ena soursouri ki vinn manz longann” (la nuit il y a des chauves-souris qui viennent manger les longanes). Mais asoir peut aussi signifier “la nuit passée” si le temps du verbe l’indique : “asoir ti ena mari gro lapli” (hier soir il y a eu une très grosse pluie). (Mais il est vrai que cela marche en français aussi quand on dit par exemple “cette nuit les chiens ont beaucoup aboyé”.)

    Par contre il ne peut y avoir d’ambiguïté à propos du tanto créole : il se trouve toujours dans le futur, jamais dans le passé, ni même dans le présent. Dire “tanto mo ti al get li” (tantôt je suis allé le voir) n’aurait aucun sens. Il me semble que le tantôt français pointe lui aussi vers le futur, en principe, mais je n’en suis pas absolument certain, et j’ai la cagne de le vérifier (il est dix heures passées). Il est vrai cependant qu’on peut dire “yer tanto ti ena enn aksidan La Vigie”, le mot “yer” (hier) précisant qu’il s’agit de la soirée de la veille.

  27. tantôt: pour moi aussi tantôt est seulement futur – je n’ai pas pensé à le préciser. J’ai aussi oublié de mentionner que pour certaines personnes (ou régions), ce mot fonctionne aussi comme nom: le tantôt = « l’après-midi ».

    asoir: Au Québec aussi, on dit « à soir » – mais (ne vivant pas au Québec) je ne sais pas si c’est avec exactement les mêmes usages qu’à Maurice.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s