Voyance, dalle suintée & garnissage

Voyance et transmission
pour contrôler maladie
et méchanceté par
Swamini Krishnanath
Tel:- 464 4004

Pour vos travaux
fissures de dalle
(dalle suintée)
Contactez
Waterproofing Contractor
(service rapide &
garantie)
Tél: 418 4301 / 728 0278

Travaux de
Garnissage
Réparation
Sofas, Coussins
et Chaises
Tél: 726 0570
Expérience: 1971 – 2010

 
 
(Le Défi Plus No. 749, du 10 au 16 juillet 2010.)

Publicités

5 réponses à “Voyance, dalle suintée & garnissage

  1. Le Français, l’orthographe et la grammaire sont aussi « suintés » dans ces annonces ! J’adore Mars pour ça. On sait rendre un texte « local ».

  2. Oui, ça exsude le mauricianisme…

    On remarquera au passage le sens local du mot dalle, qui dans la plupart des cas signifie toiture (en béton). Si on a une maison comportant plusieurs niveaux, quand on parle de “la dalle” — e.g. “allons un coup sur la dalle” — il s’agit du toit, pas du plancher du 1er ou du 2e étage. Durant la phase de construction on pourra parler du “coulage de la première dalle” ou de la “deuxième dalle”, mais une fois que le bâtiment est terminé, “la dalle” — la seule, l’unique — devient la dalle de toiture. De laquelle une batterie de fers en attente peut dépasser, en attendant que “la dalle” ne devienne qu’un floor comme un autre à la suite de la prochaine extension…

  3. « Swamini » = version femelle du Swami (prêtre hindou)??

  4. Ne laissez pas vos fers (ronds à béton=cabillas) trop longtemps exposés, sinon ils ne serviront plus à rien quand vous voudrez « couler la dalle » (sans jeux de mots ).
    A mon avis le voyant et le maçon devraient s’entendre, le premier doit absolument téléphoner au 418 4301 car il a, comme sa clientèle, la dalle fissurée (ou plutôt fêlée.)

  5. Torpedo, dite-vous bien qu’il y aurait un Swami Krishnanath qui à l’origine s’appelait Cyril d’Avoine :
    Cyril d’Avoine, swami :
    « La conversion est un choix personnel »

    http://ledimanche.mu/NewsView.asp?NID=5520
    Vous remarquerez, au pied de l’article, que l’on évoque “la swamini Krishnanath”, la femme du swami.

    Arcadius, ce qui se pratique parfois ici, c’est de couler un potelet d’environ 60 à 75 cm de haut autour des aciers en attente (les “amorces” comme on dit à Maurice), “stub column” dont on cassera le béton afin de retrouver les fers lorsqu’on décidera d’ajouter un étage au bâtiment. Ce n’est pas toujours très esthétique, mais au moins l’acier ne rouille pas. (Voir ici, mais pas là.)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s