Délices féminins ou délices féminines ?

 

Un homme et une [femme] dame ►

8 réponses à “Délices féminins ou délices féminines ?

  1. LOrraine Lagesse née Desmarais

    cette entrée est uniquement pour les femmes musulmanes dans la mosquée …et c est par pure délice que la rue d a coté , se nomme ainsi..au fait pour faire croire aux dames..;qu elle trouveront des délicieux hommes…de l autre coté…

  2. Siganus K.

    Certes, certes, mais il appert en outre que le genre du mot délice, selon qu’il soit singulier ou pluriel, n’est pas fixé une bonne foi(s) pour toute. Ce qui, vous en conviendrez, ajoute du piment à ces délices-là…

  3. GT renders your headline as « Delight delight or female mutilation? »

  4. Cyril Desmarais

    Délice v/s délices ???

    En tout cas cette rue à Ville Noire Mahébourg conduit à la fameuse Biscuiterie Rault producteurs unique au monde des « biscuits manioc » à ne consommer qu’après les avoir trempés briévement dans du thé, chocolat ou café…

  5. LOrraine Lagesse née Desmarais

    ah c est bien de savoir qu cette rue est a mahébourg je ne le savais pas merci CYRIL…Pourquoi quand on louche…on dit quil est kylouche???est ce «  »eye «  »en anglais of course, but louche???

  6. Siganus K.

    Trésor de la langue française informatisé :
    DÉLICE, subst. masc. sing.;
    Plaisir d’une grande intensité et subtilité.
    − P. méton. Un petit palais qui est un délice architectural.
    SYNT. Pur délice; délices cruelles, ineffables, pures;
    Étymol. et Hist. Ca 1120 fém. plur. ; ca 1175 sing. Empr. au lat. class. deliciae, -arum « voluptés, douceurs, jouissance » et « objet d’affection, amour ».

    Petit Robert :
    DÉLICE [delis] n. m. (au plur. n. f.) – 1120 ; latin delicium.
    I. N. f. pl. (latin deliciæ) DÉLICES Littéraire. Plaisir qui ravit, transporte.
    II. N. m. (latin delicium) 1. Plaisir vif et délicat. 2. Chose délicieuse.
     
     
    « Le pluriel ne vaut rien à l’homme » (Georges Brassens).

  7. A délices (fem.plur.), je préfère blandices, découvertes avec délice dans Yourcenar (L’Oeuvre au noir, je crois ; ça fait partie de mes « mots tardifs », ceux appris à l’âge adulte, entre « dirimant » et « vénusté »…).

  8. Siganus K.

    En tout cas cette rue à Ville Noire Mahébourg conduit à la fameuse Biscuiterie Rault producteurs unique au monde des « biscuits manioc »

    Cyril, on pourra voir là : https://mauricianismes.wordpress.com/2009/09/26/biscuit-manioc/ – Mais le packaging enveloppant ces biscuits-là vient de changer, ce que je trouve un peu dommage.

    (N.B. : La photo ci-dessus n’a pas été prise à la Ville Noire.)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s