Archives quotidiennes : 4 mai 2010

Quelques images campagnardes


 
 

 
 

 
 

 
 
Campagne
II.− [L’idée dominante est celle d’une activité d’un temps limité]
A.− Expédition militaire comportant plusieurs opérations menées sur un vaste théâtre de guerre (par opposition à celles menées dans les places fortes); par extension, la guerre.
B.− Intense activité menée pendant une période limitée et mettant en œuvre un maximum de moyens en vue d’un résultat précis et concerté. Campagne de propagande; campagne économique, politique.
1. [Avec insistance sur le caractère d’agressivité ou de propagande] Faire, mener (une) campagne pour, contre qqn ou qqc.; lancer une campagne.
Campagne électorale. ,,Ensemble des opérations de propagande qui précèdent une élection ou un référendum«  (Jur. 1971).

(Trésor de la langue française.)
 
 

 
 
« On ne ment jamais autant qu’avant les élections, pendant la guerre et après la chasse. » (Clemenceau)
 
 

 
 

 
 
« Un électeur compatissant s’approche d’un candidat malheureux et lui dit :
— Alors, mon ami, vous devez être dépité ?
— Mais non, s’écrit l’autre, z’ai été batti
. »
(Yvan Lagesse, Comment vivre à l’île Maurice en 25 leçons, page 67.)
 
 

 
 
Élection
Procédure par laquelle des électeurs portent leurs suffrages sur les candidats qu’ils chargent de les représenter dans des assemblées administratives de ressort et de compétence variables.
Étymologie et histoire
1. Ca 1135 eslection « à son choix » ; 2. 1155 electium « choix de quelqu’un pour une fonction (par voie de suffrage) »; 3. 1469 eslection « subdivision administrative sous l’Ancien Régime ».
Emprunté au latin electio, -onis class. « choix »; 3 issu de l’ancien français eslection « pouvoir conféré par élection ».
 
 

 
 
« Il n’est pas possible de se faire élire sur un programme et de l’appliquer. Car le choix est simple : ou l’élu trompe ses électeurs, ou il trompe l’intérêt du pays. » (Général de Gaulle)
 
 

 
 
Élu
III.− Emploi subst.
A.− [Correspond à élire A]
2. Usuel. Personne qui a reçu un mandat, un titre par voie de suffrages. L’élu d’un parti, du peuple, d’un quartier.
B.− [Correspond à élire B]
1. [Choix à caractère relig.]
a) Être humain à qui Dieu dispense spécialement sa grâce en vue, parfois, de l’aider à remplir une mission sur terre.
b) Être humain à qui ses mérites valent d’entrer au Paradis. Anton. Le réprouvé, le damné.
Au plur. L’ensemble des êtres humains qui, après leur mort, en vertu du Jugement particulier, entourent Dieu au Paradis et chantent ses louanges. Apothéose, félicité, règne des élus.
c) P. anal.
α) Celui, celle qui semble appelé(e) par les circonstances, par le destin, à jouir d’une supériorité sur le reste des hommes.
Au plur. Petit clan de gens qui, se reconnaissant les arbitres du goût, de l’élégance, s’arrogent le droit de juger et de critiquer. Il [le comte de Montesquiou] partage l’humanité en deux camps, les élus et les exclus, deux termes à quoi il faut d’abord songer lorsque l’on cherche à définir le snobisme.
β) Spéc. Haut dignitaire dans certaines branches de la franc-maçonnerie.
2. [Choix sans caractère relig.] Être humain qui est l’objet, de la part de quelqu’un, d’une préférence dictée par l’amour, l’affection, l’amitié. Heureux élu, l’élu(e) de mon cœur.
 
 

 
 

 
 
« Si Dieu était élu démocratiquement par tous les fidèles, si ses revenus étaient soumis à l’impôt et s’il était tenu de prendre sa retraite à soixante cinq ans… je deviendrais peut-être croyant. » (Geluck, Le Chat est content.)
 
 

 
 
Win or lose, we go shopping after the election.” (Imelda Marcos)
 
 

 
 

 
 
It’s exciting; I don’t know whether I’m going to win or not. I think I am. I do know I’m ready for the job. And, if not, that’s just the way it goes.” (George W. Bush)
 
 

 
 

 
 
« L’élection encourage le charlatanisme. » (Renan)
 
 

 
 
« Perte. Privation de ce que nous possédons, ou ne possédons pas. C’est dans ce deuxième sens que l’on dit d’un candidat battu qu’il a « perdu les élections ». » (Ambrose Bierce, Le dictionnaire du Diable.)
 
 

 
 

 
 
« The trouble with free elections is, you never know who is going to win. » (Leonid Brezhnev)

Publicités