Archives mensuelles : avril 2010

Ardeur

Ardeur.
Nom féminin.

Lumière solaire aveuglante.

« On est allé sur la plage ce matin. L’ardeur était tellement forte qu’on ne pouvait même pas ouvrir les yeux normalement. »

« Quand elle arrive à l’hôpital le jeudi matin, jour de la mort d’Eugénia, Marinette tombe des nues. Sa fille a les yeux bandés et un sparadrap sur la bouche. “Je pense qu’on lui a fait cela pour l’empêcher de crier, alors que ma fille me cherchait”, explique la mère. Malgré cette scène, Marinette réalise que sa fille est toujours vivante. Comme explication, on lui dit que c’est à cause de “l’ardeur” qu’on lui a bandé les yeux. » (Week-End, 4 juin 2006.)

En français “normal” l’ardeur du soleil est sa chaleur, sa capacité à chauffer, pas sa luminosité : « Chaleur très vive. L’ardeur du feu. » (TLF.) L’ardeur mauricienne, qui n’est pas obligatoirement acccompagnée du sentiment d’avoir chaud, se rapproche davantage du mot anglais glare, que le Harrap’s traduit par “éclat, éblouissement, lumière éblouissante (of sun etc)”.

Mais en français standard le mot ardeur, du latin ardor, peut avoir d’autres acceptions, y compris dans le domaine médical ou amoureux — voire angélique —, ou encore celui de la voile (mais pas de la vapeur).

« Ardeur : État particulier de l’amour sans l’expérience. » (Ambrose Bierce, Dictionnaire du Diable.)

Publicités

Bananes, chair et musiciens : quelques photos de Hans

Notre correspondant Hans nous envoie les trois photos suivantes :

Pas Coquin Bananes
Zot Lamain Pou Pouri

Merci

 
 

NO BEEF
NO PORK

 
 

Att: Musiciens méchant[s]
“You enter at your own risk”

 
 
Elles sont éminemment amusantes, en disant parfois long sur la société martienne, et celle de l’écriteau à côté du champ de bananes m’a même fait rire aux éclats. Elle est d’autant plus amusante si on la regarde en ayant en tête le billet suivant : Main (de bananes).

Avec

Avec.
Préposition.

Remplace parfois les pépositions “à” et “de”, mais peut aussi s’employer dans d’autres cas. Une liste d’exemples semble la meilleure façon d’illustrer les diverses utilisations non-conformes du mot avec en mauricien. (La contribution des uns et des autres pour la compléter sera hautement appréciée.) Certains exemples pourront être jugés acceptables en français standard, auquel cas ils devront être enlevés de cette petite liste.

1/ “Prête-moi une plume avec toi” : Prête-moi un de tes stylos.

2/ “J’aurais pu avoir un séqué avec toi ?” : Tu aurais pu me donner place ?

3/ “Elle est mariée avec le fils de M. Dookun” : Elle a épousé le fils de M. Dookun.

4/ “La clef de la maison est avec toi ?” : C’est toi qui a la clef de la maison ?

5/ “Tu as eu un cadeau avec ta grand-mère ?” : Tu as eu un cadeau de ta grand-mère ?

6/ “Juste un conseil avec vous : il vaut mieux acheter des dholl puris avec ce marchand ici, ou bien ce marchand là-bas ?” : Vous auriez pu me donner un conseil ? Il vaut mieux…

7/ “Une minute avec vous s’il vous plaît” : Un instant s’il vous plaît.

8/ “Le bœuf était attaché avec un filao” : Le bœuf était attaché à un filao.

9/ “Il a vendu sa maison avec sa sœur” : Il a vendu sa maison à sa sœur.

Desmarais - Dictionnaire des termes mauriciens (1969), page 10.

Ces usages parfois peu orthodoxes sont influencés par le créole, lui même ayant possiblement été influencé par l’anglais. On reconnaît en effet facilement la tournure standard en créole dans “tonn gaign enn kado ek to granmer” (exemple 5), ce qui en anglais donnerait “you had a present [with] from your grandmother” ou “mo kapav gaign enn séké ek toi ?” (exemple 2) “may I have a lift with you?”.

Alouda bleu

Alouda glacé
Jus limon
Lamouse noire
Lait caillé
Jus tamarin

Le cens des affaires

Élections ou pas, il en est qui ne perdent ni le nord ni le sens des affaires. Si tant est qu’une telle présence d’esprit entrepreneuriale constitue une preuve de maturité à la fois sociale et politique, on pourrait envisager de ne donner le droit de vote qu’à ceux à même de faire preuve de bon sens, donc d’opportunisme, lorsqu’il s’agit de s’enrichir.

A vendre

Tissus tetrone
pour
Banderole, pavillon
et oriflame*
Contact:- Mr Doomun
Tel. 924-6330

 
 
 
* an old flame, probably
 
 

Peindre les ailes du Phœnix

Pour faire le portrait d’un oiseau,
Peindre d’abord une boutique…

Ramnath Store

Beaucoup de boutiques mauriciennes portent le nom générique de “store”, souvent le nom du propriétaire suivi du mot Store ; mais aussi des noms du genre “Grand Bay Store”, “La Gaulette Store”, “National Store” ou “International Store”. A la différence de ce qu’on voit pour “tabagie”, qui est presque toujours au début du nom, “store” vient à la fin. En ce sens il est compris comme étant un mot anglais.

 

_______

Roger Store

Where’s God gone?

This one isn’t “bleu blanc rouge” but Ram “Goolam” instead. Since it’s “Goolam Tabagie” and not “Tabagie Goolam”, we must infer that “tabagie” is an English word in this case.