Graffiti passés (1)

Sur un mur de la poudrière de l’île de la Passe :

en.Wikipedia.org:

Île de la Passe

Ile de la Passe is a rocky islet in the bay off Grand Port on the island of Mauritius. Between 20-25 August 1810, during the British campaign to capture the island (then called Île de France) from the French, it was the scene of the Battle of Grand Port. This was a long and very hard-fought action between roughly equal forces of French and British frigates and, on balance, a defeat for the British, who lost four frigates, though one of these was subsequently recaptured, and the French squadron did not survive the British invasion of Mauritius.

 
 
< Chemical graffiti

> Graffiti passés (2)

12 réponses à “Graffiti passés (1)

  1. zerbinette

    Le trente et un du mois d’août (bis)
    Nous aperçum’sous l’vent à nous (bis)
    Une frégate d’Angleterre qui fendait la mer et les flots
    C’était pour attaquer Bordeaux Grand-Port

    Buvons un coup, buvons en deux
    A la santé des amoureux,
    A la santé du roi de France
    Et merde pour le roi d’Angleterre,
    Qui nous a déclaré la guerre

    Encore du mauvais esprit…..(de vin !)

  2. marie-lucie

    Buvons un coup, buvons en deux

    Zerbinette, savez-vous depuis quand on ne met plus de trait d’union dans des cas comme buvons-en deux (= buvons deux de ces ….) ? Est-ce que ça veut dire qu’on ne fait plus la liaison? La première fois que j’ai vu ce genre d’usage (il n’y a pas tellement longtemps), j’ai cru à une erreur, mais je le vois de plus en plus sous la plume de gens très divers. Je ne crois pas que cette réforme (si réforme il y a) facilite la tâche des enfants ou adultes qui apprennent à lire et à écrire: avec le trait d’union on n’a pas à se demander à la lecture s’il faut faire la liaison ou pas. Comment donc indiquer la différence entre mettons-nous en quatre (= faisons des effors) et mettons-nous-en quatre (= mettons quatre … pour nous)?

  3. Siganus K.

    Marie-Lucie, je pense qu’on met le trait d’union, comme dans donne-le-moi. S’il n’y est pas c’est soit un oubli, soit parce qu’on n’est pas trop sûr s’il en faut bien un. Si j’ai bonne mémoire il y est même en créole (recommandations de Grafi Larmoni), comme dans “sa boug-la”, ce type-là. Incidemment, au Québec “mets-en” est une expression servant à exprimer son accord : http://fr.wiktionary.org/wiki/mets-en

    C’était pour attaquer Grand-Port

    Au mois d’août (justement) de cette année-ci, ça fera deux siècles.

  4. marie-lucie

    Siganus, justement, je vois un peu partout des choses comme donne le moi, et même donne moi en.

  5. zerbinette

    Marie Lucie, pour le buvons en c’était la faute au copié-collé !

    Pour donne-le-moi, j’avoue que j’aurais tendance à ne pas mettre le trait d’union entre « le » et « moi » et j’ai même trouvé des règles me le confirmant sur internet ! mais d’autres me disant le contraire….

    Sinon, je ne comprends pas quel est votre problème avec la liaison ? Je fais la liaison dans tous les cas, trait d’union ou pas, comme dans je vous (z)en prie.

    Ou donne-moi-z-en !😆

  6. marie-lucie

    Merci, Zerbinette, votre référence à des règles sur internet confirment qu’il y a une tendance, récente il me semble, en faveur de l’omission du trait d’union.

    Moi aussi, je fais la liaison dans tous ces cas, mais je parle en tant qu’enseignante: que ce soit avec des enfants francophones ou des apprenants étrangers, ou des gens qui ont peu l’habitude de la lecture et qui lisent lentement, mot par mot, et pour tous ceux qui ont peur de ne pas s’exprimer en « bon français », le trait d’union a une fonction certaine, et l’absence de trait d’union peut causer des malentendus ou au moins des incertitudes: est-ce que, par exemple, la suppression du deuxième trait d’union dans Allez-vous en signifierait qu’en « bon français » il faut prononcer alévou en? Est-ce que vous entendez parfois ce genre de prononciation autour de vous?

  7. marie-lucie

    (suite)

    Par exemple, comment voir d’un coup qu’on fait toujours la liaison dans Allez-vous en mais pas forcément dans Allez-vous en Angleterre?, sans compter aussi la possibilité de Allez-vous en en Angleterre! (phrase qui comporte aussi les liaisons possibles du mot « en », qui ne sont pas les mêmes dans cette phrase et dans en en emportant).

  8. zerbinette

    Marie-Lucie, ce sont évidemment des cas très zépineux !!!

    Effectivement je crois que le problème des liaisons est bien difficile à expliquer à un étranger et même à un Français ! Mais il ne s’agit plus là de problème de trait d’union ! J’ai été consulter le site de wiki et je me rends compte des difficultés que cela représente de faire la différence entre les liaisons obligatoires, facultatives, interdites ou… pédantes !

  9. zerbinette

    Sans compter les liaisons mal-t-à-propos du genre très courant des cent-z-euros et des huit-z-enfants !

  10. Siganus K.

    les liaisons mal-t-à-propos du genre très courant des cent-z-euros

    Ah oui ? J’entends pourtant assez souvent des gens dire “deu euros”, “troi euros”, “quatre san euros” et ainsi de suite.

  11. zerbinette

    Par ici, j’entends toujours des zeuros ! mais c’est sans doute parce que j’ai de grandes zoreilles !!!

  12. marie-lucie

    Effectivement je crois que le problème des liaisons est bien difficile à expliquer à un étranger et même à un Français ! Mais il ne s’agit plus là de problème de trait d’union !

    Zerbinette, on ne se rend guère compte des difficultés de sa propre langue avant d’essayer de les expliquer à un étranger. C’est vrai que le problème des liaisons dépasse celui des traits d’union (les deux problèmes se recoupent dans quelques cas seulement), mais dans les exemples que j’ai cités le trait d’union a(vait) un rôle utile, surtout pour les personnes que j’ai mentionnées, et je ne vois pas pourquoi on devrait le supprimer. A une certaine époque, on mettait un trait d’union entre « très » et l’adjectif qui le suivait, mais ce trait n’avait pas tellement d’utilité, ce qui à n’est pas le cas pour « Qu’en dira-t-on », par exemple.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s