The Power and the Glory

« Car c’est à toi qu’appartiennent, le règne, la puissance et la gloire, pour les siècles des siècles. »

Publicités

27 réponses à “The Power and the Glory

  1. Certes, curieuse époque celle du roman de Greene : même le vin était interdit au Mexique, et je crois que les soutanes sont encore interdites ; si je ne me trompe pas, Jean Paul II a eu une permission spéciale lorsqu’il y est allé.
    À propos du message du paquet de cigarettes, chez nous il y a une blague :
    Lorsqu’un mec qui va acheter un paquet lit ce message lui dit au vendeur : He bé ! Non, non, je n’en veux pas. Donnez-moi un qui provoque cancer, par exemple, s’il vous plaît.

  2. Siganus K.

    Jesús : même le vin était interdit au Mexique, et je crois que les soutanes sont encore interdites ; si je ne me trompe pas, Jean Paul II a eu une permission spéciale lorsqu’il y est allé.

    Vous m’étonnez en écrivant cela. Dans ma tête le Mexique est un pays éminemment catholique et d’entendre que le pape lui-même a eu besoin d’une permission spéciale pour s’y rendre me surprend. Certes pendant des décennies le parti au pouvoir a été le Parti Révolutionnaire Institutionnel (PRI), mais sa ‘révolutionarité’ m’a toujours semblé assez tiède. Certes, c’est le pays des communistes Rivera et Kahlo, là où s’est d’ailleurs réfugié Trotski et où il a été tué, mais c’est aussi le pays de la Vierge de Guadalupe, laquelle continue d’être révérée comme patronne du pays (pour autant que je sache). Qu’est-ce qui justifie qu’un prêtre ne puisse pas y porter la soutane ?

    Pour ce qui est du message sur le paquet de Matinées, le tabac causant des problèmes cardio-vasculaires c’est ainsi qu’il provoque des troubles de l’érection. Mais il a manifestement été jugé plus judicieux de mettre lemphase plutôt sur ce genre de désagrément que sur l’hypertension par exemple. Un message s’adressant manifestement à la vanité masculine, et en français.

  3. >Siganus K.
    Vite, j’ai trouvé ce lien:
    http://www.eglise-etat.org/Mexique.html
    L’ancien article 24 parlait de l’interdiction des soutanes et de la limitation du culte.

  4. >Siganus K
    Pour Guadalupe, nous sommes un peu « coupables ». Regardez ce majestueux monastère en Ehttp://www.paseovirtual.net/guadalupe/strémadure:

  5. Pardon.
    …en Estrémadure:
    http://www.paseovirtual.net/guadalupe/

  6. zerbinette

    Monseigneur K,

    Je trouve vraiment très drôle votre paquet de cigarettes (mais je ne fume pas, ne suis pas un homme, ni une pipe…) mais je n’aurais pas eu l’idée de l’associer au roman de Graham Greene (que j’avais beaucoup aimé, il y a longtemps, lorsque j’essayais de comprendre pourquoi certains avaient cette foi de charbonnier [on revient presque à la cigarette ainsi] et où je lisais aussi Bernanos).

    D’où vous vient cette association d’idées ? (Excusez-moi, mais il m’arrive souvent de ne pas voir ce qui semble évident aux autres !)

    Jesús, votre blague n’est pas moins drôle ! Dire qu’à mon âge je ne connais pas encore bien l’esprit masculin…

  7. Peut-être un lien entre Tabasco et tabac ?

  8. Siganus K.

    Mais non, sur le paquet de cigarette on parlait d’im-puissance, d’où le lien avec La Puissance et la Gloire. Le désir de puissance, ou plutôt la peur de l’impuissance, me semble une peur somme toute bien masculine. Je ne parle bien évidemment pas que de la puissance sexuelle. Il est attendu des garçons qu’“ils maîtrisent”, que les choses ne leur échappent pas, qu’ils assurent, qu’ils ne fanent pas, qu’ils contrôlent la situation, qu’ils soient même des leaders, dans la mesure du possible, et ainsi de suite.

    Jesús, vous avez le même genre de photos sur les paquets de cigarettes espagnols ? Ici certaines photos donnent la nausée.

    Mgr Sri Sri Siganus Sutor, MPhil, PhD.

  9. Linus Asiaticus Magnus

    En parlant de titulature, quand les éveques anglais – Slater, Morris et autres- vinrent à Maurice, ils firent traduire le titre épiscopal anglais ‘His Highness’ en ‘ Sa Grandeur’.

  10. Siganus K.

    Sans vouloir être hautain, “Sa Hauteur” aurait probablement mieux convenu. La résidence de l’évêque anglican ne se trouve-t-elle pas dans les hauteurs de l’île, à Phœnix ?

  11. marie-lucie

    Pour les familles régnantes, « His/Her/Your Highness » est « Son/Votre Altesse » (mot d’origine italienne, qui veut justement dire « hauteur »). Il m’est arrivé de lire « Sa Grandeur », mais je ne me rappelle pas si c’était dans un contexte religieux – mais c’est for possible.

  12. Siganus K.

    Il m’est arrivé de lire « Sa Grandeur », mais je ne me rappelle pas si c’était dans un contexte religieux

    Peut-être était-ce dans un contexte ironique ? ce qui fait perdre beaucoup d’altitude au titre.

  13. Il m’est arrivé de lire « Sa Grandeur »

    En tout cas, ça ne pouvait pas être à propos de Sarkozy …

  14. Linus Asiaticus Magnus

    Oui la residence de l’ordinaire anglican se trouve a Phenix- tres belle demeure, presqu’en face de continent.

  15. Siganus K.

    On l’appelle l’évêque anglican “ordinaire” ? Voilà qui serait amusant.

    Cela me fait songer au verre d’eau qu’on vous propose : “Glacé ou ordinaire ?” Ce qui fait qu’à Maurice nous avons de l’eau ordinaire et de l’eau extra-ordinaire (le préfixe extra prenant ici le sens de “qui est d’une autre nature”).

    Ce coin de Maurice est d’ailleurs assez intéressant pour son caractère britannique : un peu plus haut, en bordure de ce même one way, on trouve une loge maçonnique de tradition anglaise, loge différente de la Triple Espérance française et port-louisienne à laquelle appartenait Chacha Ramgoolam. En face des francs maçons, de l’autre côté de Palmerston Road, se trouve une église presbytérienne (“St Columba’s Church – Presbyterian Church of Mauritius”) dont le pasteur, selon ce qui figure sur l’écriteau planté à l’entrée, possède un patronyme dravidien. Encore un peu plus haut, on a le Gymkhana Club, club autrefois fréquenté par les militaires britanniques cantonnés dans ce qui fait aujourd’hui partie de la SMF, laquelle conserve encore des bâtiments à l’allure très anglaise (même si certains d’entre eux sont manifestement très mal entretenus).

  16. Linus Asiaticus Magnus

    Correction: ce n’est point une loge maconnique proprement dite mais plutot un temple maconnique qui dessert les différentes loges anglo-saxonnes, Friendship, etc.

    J’aime beaucoup ce coin de notre ile, qui me rappelle mes origines britanniques. J’aime surtout y faire du vélo, si possible sous la pluie…

    Il est vrai que les casernes de la SMF ont une allure anglaise, et j’ajouterai meme, une allure du Kent, avec leurs toits caractéristiques, sans oublier le gazon.

    Nous avons de la chance d’avoir de l’eau épiscopale.

  17. Siganus K.

    Ah oui, c’est vrai que ceux qui le soir se déguisent en pingouins pour gloser sur le Grand Architecte de l’Univers et la société ont eux aussi leur “temple”, lequel n’a pas forcément été construit par Hiram. My mistake — je ne suis malheureusement pas logé à la bonne enseigne pour apprécier toutes ces nuances.

    Sur mon disque dur j’ai une photo d’un des bâtiments de la Special Mobile Force mauricienne qui porte le nom de “Suffolk Close”. Suffolk Close !

  18. Linus Asiaticus Magnus

    Close pourrait signifier « cloitre » se referrant ainsi au cloitres des cathedrales anglaises, qui apres la Reforme designa les demeures des chanoines et doyens- cf. les romans de Anthony Trollope, ou encore, une impasse, ou une escarmouche. Suffolk- peut-etre parce qu’un regiment du Suffolk y avait ses quartiers?

    Cependant je maintiens que l’architecture de certains batiments est typique du Kent, plus particulierement les grandes fermes et les granges.

  19. Siganus K.

    Linus, vous avez sans doute raison. Pour ma part je n’y connais rien, je n’ai traversé qu’une seule fois le Kent et je ne sais même pas où est le Suffolk. A la SMF on trouve aussi un “Suffolk Mess” charmant avec sa varangue, son bardage en bois et son toit rouge (dont les bardeaux bitumineux ont cependant été remplacés par des tôles cannelées).

  20. Linus Asiaticus Magnus

    C’est dommage que dans plusieurs de nos vieux batiments les toles remplacent les bardeaux- cet echange m’a donné l’envie d’aller y faire un tour. Merci à vous. Bon dimanche

  21. Siganus K.

    Linus, sur le site témoignagechrétien.fr (a priori catholique) il est possible de lire un article sur le célibat des prêtres, article qui mentionne une ‘sensibilité’ anglicane accueillie au sein de l’Église catholique et qui dit ceci : « Si, selon les droits particuliers de certaines Églises sui iuris, le presbyte peut être célibataire ou marié, la création d’ordinariats (équivalent du diocèse) pour les anglicans n’affecte en rien le droit canonique latin. La voie régulière qui s’applique aux anglicans unis reste celle du célibat : “l’ordinaire [NDLR : l’évêque] n’admettra en règle générale (pro regula) que les hommes célibataires à l’ordre des prêtres” (AC, VI, 2). »

    Dans cette citation on voit que l’équivalent du diocèse (catholique) est l’ordinariat (anglican). Un autre article (Ouverture des portes de l’Église Catholique aux anglicans qui le désirent) dit à peu près la même chose. Ce qui laisse à penser que la presse mauricienne commet une erreur lorsqu’elle parle de “diocèse anglican”.

  22. Linus Asiaticus Magnus

    Siganus,

    Il est, en fait, ici question de deux choses:

    a) Pour les droits canoniques des catholiques romains, anglicans et orthodoxes, un ordinaire est un eveque. La jurisdiction canonique d’un eveque s’étend sur tout son diocèse. Mais la jurisdiction d’un éveque qua ordinaire se refère surtout à l’aspect administratif, juridique de sa charge- la chancellerie épiscopale. Si l’on veut, le terme éveque a une connotation spirituelle, sacerdotale, sacramentelle, pastorale alors que celui d’ordinaire revet un aspect plus légal, juridique- mais c’est la meme personne. Le terme ‘Diocèse Anglican’ est donc exact.

    b) Le cas particulier que vous mentionnez- l’ordinariat anglican au sein de l’Eglise Romaine- est le fruit de dissensions dans la Communion Anglicane (séparée de Rome depuis le 15ème siècle et dont le Gouverneur Supreme en Angleterre est la Reine – les autres églises anglicanes du Commonwealth, etc, issues de la colonisations, étant autonomes mais en communion les unes avec les autres- d’où le nom) , plus particulièrement, de l’Eglise d’Angleterre, sur la question de l’ordination des femmes à la dignité épiscopale. Le Synode Général de cette Eglise s’est récemment prononcée en faveur d’un épiscopat féminin. La branche traditionaliste de l’Eglise d’Angleterre- certains éléments de la branche dite « High Church » et des « Anglo-Catholiques »- s’opposa à cette mesure. Certains de ceux-là ont donc quitté l’Eglise Anglicane pour se joindre à l’Eglise Romaine qui elle aussi s’oppose à un « sacerdoce » féminin. Cependant ces Anglicans qui traversèrent le Tibre ne voulaient pas se fondre dans la masse des fidèle romains mais s’arrangèrent avec Rome pour etre rattachés à elle par un réseau d’ordinariats qui leur permettraient d’etre en communion avec le Pontife Romain tout en conservant leurs liturgies et autres signes distinctifs. Ces mesures d’ordinariat pour les Anglicans transfuges sont réglées par la constitution apostolique « Anglicanorum Coetibus » en date de novembre 2009.

    Ainsi donc, on pourrait comparer les ordinariats anglicano-romains régies par cette constitution aux Eglises Orientales, dites « Uniates » rattachées à Rome, car étant sui juris.

    Pardonnez-moi la longueur de ce commentaire.

  23. Siganus K.

    Gosh, c’est un cours magistral ! (Mais n’ayez pas peur pour ce qui est de la longueur de vos commentaires. Ceci est fort instructif.)

    Le terme ‘Diocèse Anglican’ est donc exact.
    Autant/au temps pour moi. Il est toujours profitable de bénéficier du savoir éclairé de ceux qui savent, quel que soit le domaine considéré. (Seriez-vous docteur en droit canon, si c’est bien comme ça qu’on dit ?)

    Pour ce qui est de la communion anglicane, il avait été question en plusieurs occasions, sur la BBC (très très mal retransmise à Maurice sur 1575 kHz), des tiraillements engendrés par l’élévation d’un prêtre “ouvertement homosexuel” au rang d’évêque — un évêque peu ordinaire ai-je cru comprendre. The Atlantic Monthly, auquel j’étais abonné autrefois, avait fait un article sur Mgr Akinola, le chef de la communion anglicane du Nigeria, pays comportant le plus grand nombre d’anglicans si je ne m’abuse. Les Églises africaines ayant une vue très traditionnelle de la religion, les Nigérians songeaient à se retirer de la communion anglicane si le prêtre en question devenait évêque, ce qu’il a fini par devenir je crois. Cela fait un certain temps que je n’ai plus entendu parler de cette histoire et je ne sais pas comment la chose a fini. Il est amusant de voir que le protestantisme, qui est né d’un schisme, a en quelque sorte le schisme plus facile que les catholiques ou les orthodoxes. D’une certaine manière le protestantisme bénéficie de la même “liberté” de créer des embranchements divergents que l’hindouisme. (Quand on on pense au Brahmo Samaj par exemple, lequel est quasi monothéiste et a rejeté l’institution des castes tout comme le mouvement frère aryasamajiste, on peut se dire qu’un tel pas est bien plus radical que celui qui a pu se franchir entre catholiques et protestants.)

  24. Linus Asiaticus Magnus

    Je ne suis qu’un dilettante (ayant grandi dans certains cercles ecclesiastiques) qui oscille entre un bon gin-tonic (ou gin avec un peu d’eau seulement) et Thomas d’Aquin et cie.

    L’hindouisme est tres interessant d’un point de vue historico-anthropologique. Je vous conseille vivement les oeuvres de S. Radhakrisnan, philosophe, professeur a Oxford et President de la Republique Indienne dans les annees 60 sur la philosophie hindoue.

    La question de schisme et de sectarisme dans le protestantisme est une question de l’interpretation individuelle de l’Ecriture. Les catholiques romains ont un magistere infaillible dans la personne de leur pontife supreme tandis que les orthodoxes ont le consensus patri et l’autorite des conciles. Et remarquez que cette individualisme dans l’interpretation de la Loi Divine allait se traduire au 16-17emes siecles dans l’interpretation individuelle des Lois de la Nature, jetant ainsi les bases du liberalisme economique et du laissez-faire, en passant par le puritanisme. Et a Spinoza de dire a la meme epoque : Deus sive natura- est-ce la une coincidence?

  25. Siganus K.

    Spinoza sur lequel la communauté juive d’Amsterdam a prononcé un herem* extrêmement dur, ce qui a divisé les juifs pendant longtemps, jusqu’au XXe siècle (et peut-être même encore quelques-uns aujourd’hui, entre ceux qui pensent que la sanction était justifiée et ceux qui la trouvent disproportionnée). Pour certaines traditions juives contemporaines un certain type d’ouverture “moderne” reste inconcevable, les Hassidim étant probablement ceux qui ont poussé ce traditionalisme le plus loin. Mais on pourra probablement rétorquer que c’est ce genre d’intransigeance qui a assuré la survie, pendant 2000 ans, du judaïsme.

    Le conflit entre tradition et modernité doit être un débat aussi vieux que le monde. (Cf. le désopilant Pourquoi j’ai mangé mon pèreWhat we did to father en anglais, je crois — de Roy Lewis.)
     
     
    * mot hébreu apparenté au haraam arabe

  26. Linus Asiaticus Magnus

    « Le conflit entre tradition et modernité doit être un débat aussi vieux que le monde.  »

    Je suis parfaitement d’accord avec vous. Lacordaire avait fait en 1836 une conference de careme fort interessante a notre-dame a ce sujet.

    Je pense que le monde croit et evolue grace aux contradictions-a l’affrontement entre choses contraires- cf. Nietzsche.

  27. Siganus K.

    Un affrontement modéré quand même. Si cela tourne à la St-Barthélémy, à la guerre de Sécession ou à Deuxième Guerre mondiale on voit mal en quoi le monde en bénéficie. Mais il reste vrai qu’un débat d’idées différentes est généralement plus productif qu’un consensus permanent. Et puis cela pimente l’existence !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s