Archives quotidiennes : 5 mars 2010

Sou

Sou.
Nom masculin.

Centième partie de la roupie.

« L’autre jour, en mettant de l’ordre dans des tiroirs, j’ai retrouvé un vieux vingt-cinq sous. Ça m’a fait drôle de revoir cette pièce-là. Qu’est-ce qu’on pouvait avoir avec vingt-cinq sous il y a trente ans, tu te souviens ? »

« Hier, le dollar était coté à environ Rs 33 dans les banques commerciales mauriciennes, affichant ainsi un gain de 50 sous depuis fin décembre 2008. » (Le Mauricien, 24 janvier 2009.)

Dans la France ancienne le sou était une pièce ayant eu diverses valeurs. Le sou tournois valait 12 deniers, le sou parisis 15. Le sou était censé valoir un vingtième de livre, soit 12 deniers. « En 1536, sous François 1er, le prix du setier étant de 3 livres 1 sou 11 deniers. » (TLF.) Cela vaut bien les interminables calculs en guinées, livres, “chelins” et pence auxquels les pauvres écoliers mauriciens devaient se livrer il n’y a pas si longtemps de cela. Dans une France plus récente, le sou valait un vingtième de franc : « 2. a) [En France, dep. l’adoption du système décimal, à la Révolution, jusqu’en mars 1947 où les pièces de monnaie de cette valeur ont été retirées de la circulation] Unité monétaire minimale valant un vingtième de l’ancien franc (antérieur au premier janvier 1960), soit cinq centimes. Synon. pop. rond. »

Avec l’érosion constante de notre monnaie, il est possible que dans un avenir plus ou moins proche il n’existe plus de pièce inférieure à la roupie. On cessera alors de parler de “sous”. Du temps qu’on payait en lires en Italie, aucun montant ne faisait normalement état d’une fraction de lire. La pièce d’une lire aurait cessé d’être en circulation en 1959 (Wikipedia) et avant son remplacement par l’euro en 2002, la monnaie italienne se déclinait en billets allant de 1 000 à 500 000 lires.

Sachant qu’en français de France il existe l’expression “roupie de sansonnet” signifiant “chose insignifiante”, on peut se demander quand est-ce que notre roupie de Maurice aura fini de couler*, telle le Titanic, pour devenir “de sansonnet”.
 
 
 
* Roupie : Vieilli. Humeur sécrétée par la muqueuse nasale et qui pend au nez par gouttes. Avoir la roupie au nez. (TLF)

Publicités