Plastic paradise

L’autre soir j’ai regardé la télévision. Thalassa, le « magazine de la mer ». Après un reportage sur le tournage du film « Océans », il y en a eu un autre sur la contamination des océans — de tous les océans — par le plastique. Ce matériau synthétique se retrouve partout, en morceaux plus ou moins gros. A voir ce qui jonche certaines plages du sud et de l’est de Maurice, celles faisant face au vent et aux courants, on se rend compte que cette île n’ayant pourtant pas grand monde du côté d’où vient cette pollution (si tant est que tout cela vienne “d’ailleurs”) n’échappe pas à ce mal globalisé.

L’impact de cette contamination sur la faune marine et sur l’environnement en général est loin d’être négligeable. En cette année 2010 voyant la fin de la présente législature, on peut d’ores et déjà parier que le plastique va jouer un grand rôle, un rôle très voyant, dans la campagne électorale qui nous attend. Nous pouvons garder l’espoir que les uns et les autres auront à cœur de ne pas saloper tout le paysage de “Paradise Island” avec leur foutu plastique coloré, coloré et contaminant — sans trop y croire hélas.

Publicités

9 réponses à “Plastic paradise

  1. A National Geographic article dated 20th August 2009:

    « The team’s new study is the first to show that degrading plastics are leaching potentially toxic chemicals such as bisphenol A into the seas, possibly threatening ocean animals, and us. »

    […]

    « Plastic, he said, should be considered a new source of chemical pollution in the ocean. »

    […]

    « About 44 percent of all seabirds eat plastic, apparently by mistake, sometimes with fatal effects. And 267 marine species are affected by plastic garbage—animals are known to swallow plastic bags, which resemble jellyfish in mid-ocean, for example—according to a 2008 study in the journal Environmental Research by oceanographer and chemist Charles Moore, of the Algalita Marine Research Foundation.

    « Now, it seems, they also face the invisible threat of toxic, plastic-derived chemicals. »

    […]

    « Moore estimates plastic debris—most of it smaller than a fifth of an inch (five millimeters)—is « dispersed over millions of square miles of ocean and miles’ deep in the water column. »
     
     
    And some pictures don’t look nice.

  2. Je ne me lasse pas à ce propos de rappeler l’épigraphe proposée par John Brunner pour son livre « Le troupeau aveugle » (1972, déjà!):
    « Prière de laisser la jetée propre : jetez vos déchets à la mer ! »
    (relevé sur un écriteau en Floride)

  3. A. J. P. Crown

    The thing is, Sig, we can’t even get the whole world to act on global warming.

  4. What’s that? Never heard of it before.

  5. I have a great idea : it is necessary to make a big meeting, something like a summit of the nations leaders and the political great men (and with Nicolas Sarkozy too, yes) to discuss the behavior to be held in front of global warming.
    I suggest to hold this summit in Copenhagen, for example, and everything will settle. You will see.

  6. A. J. P. Crown

    The American president will fix it.

  7. À la fin de ce reportage sur Thalassa, c’était préoccupant d’apprendre que les morceaux de plastique se fragmentent en «mermaids’ tears» («larmes de sirènes») ou en particules encore plus fines.

  8. Excusez-moi, j’ai oublié les balises finales.

  9. Siganus Sutor

    27 January 2012
    Accumulating ‘microplastic’ threat to shores
    By Mark Kinver

    Microscopic plastic debris from washing clothes is accumulating in the marine environment and could be entering the food chain, a study has warned.

    Researchers traced the « microplastic » back to synthetic clothes, which released up to 1,900 tiny fibres per garment every time they were washed.

    Earlier research showed plastic smaller than 1mm were being eaten by animals and getting into the food chain.

    (…)

    BBC

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s